Pas de boulevard pour le vélo…


piste cyc pyrroyale france bleue    Sur Alternatives Pyrénées les adeptes du vélo se lamentent de l’initiative de F Bayrou de faire un bout de piste cyclable sur le boulevard des Pyrénées. C’est pourtant une action caractéristique du fonctionnement de notre Maire.

Dans toutes les villes/agglomérations il existe un PDU (Plan de Déplacement Urbain) qui met en perspective la vision à 15 ans des déplacements. Ce plan existe bien sûr au niveau de l’Agglomération, mais c’est celui de l’équipe précédente. Celui que l’on trouve sur le site de l’agglomération a été validé en 2004 (PDU 2004/2010)!!

http://www.agglo-pau.fr/au-quotidien/deplacements-se-deplacer/60-au-quotidien/deplacements-se-deplacer/31-le-pdu-plan-de-d%C3%A9placements-urbains.html

Un autre PDU a pourtant été élaboré sous la mandature de M Lignières Cassou en 2012 … introuvable.

Et celui de François Bayrou ? Mystère. Un autre exemple de l’opacité des informations dans les collectivités territoriales. Ah si vous voulez tout savoir sur le Grand Prix auto ou les casetas qui vont avec, pas de problème c’est à jour. C’est pourtant un document majeur qui permet de montrer que toutes les actions menées sur l’agglomération sont en cohérence avec une vision moyen terme.

Deux lignes de bus à haut niveau de service : où en est-on de la seconde ligne Est-Ouest, bien plus importante que la première ligne, exclusivement paloise (et inutile au delà de l’Université puisqu’elle ne part pas d’un parking relais) et toujours en projet ? Rappelons que ce projet date de … 2003 !!!

Et tout ce qui doit aller avec :

– Des parkings relais pour créer l’indispensable inter modalité : le désert total.

– Un plan de circulation efficient pour la voiture permettant un accès rapide à proximité du centre : le néant.

– Un accès et un parking facile pour les résidents du centre faute de quoi…ils vont habiter ailleurs ?

– Une stratégie pour la circulation à vélo : là c’est plus délicat et de toute façon ne peut se construire à l’échelle de l’agglomération qu’après et avec les autres choix. Il faut rajouter un handicap important pour Pau : une ville qui n’est pas plate …

– …etc

Mais la méthode Bayrou est avant tout basée sur la démagogie, le visible, le facile.

Beaucoup plus facile de construire des tribunes au Hameau pour le cirque du peuple, beaucoup plus facile de construire des salles de spectacle inutiles au foirail, beaucoup plus facile de subventionner fortement un Grand Prix de Pau qui fort logiquement n’attire plus grand monde et dont la notoriété a des difficultés à dépasser les frontières du Béarn, beaucoup plus facile de subventionner pléthore de clubs sportifs professionnels pour le divertissement du peuple et qui pourtant ne devraient pas recevoir un seul euro d’argent public, …etc.

Il est beaucoup plus facile de dessiner un bout de piste cyclable pour décorer le boulevard des Pyrénées que d’avoir une vraie vision et s’attaquer réellement aux problèmes de fond : une circulation fluide vers et autour de Pau, des transports en commun performants une intermodalité efficiente.

Daniel Sango

Plus d’information sur le PDU en 2012 : « Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route » AP du 3/12/2012

Crédit Photo : France Bleu Béarn

Comments

  1. Et pendant ce temps, après (ou bientôt) une rénovation du théâtre, le BNHS, les Halles, le Hédas, une bande cyclable sur le boulevard, le cimetière jaune, les grand prix automobile, Mr BAYROU NE FAIT TOUJOURS RIEN POUR LES DALLES DU STADE NAUTIQUES.

    Samedi, les gens se brûlées les pieds sur ces dalles, le personnel, suite à de très nombreuses plaintes, plus ou moins bruyantes, ont refroidit le passage entre l’extérieur et la pelouse avec de l’eau.

    Tant de millions dépensés en bling bling et toujours aucune action corrective même provisoire.

    INCOMPÉTENCE.

    Voilà j’en ai fini avec mon coup de gueule.

  2. @Karouge  » c’etait combien la subvention du Montecharge ».
    C’était moins clair que ça dans la pratique de la subventionnite: le Monte-Charge étant de fait un société holding familiale de production de spectacles avec sa propre troupe de théâtre, une école de spectacle et des partenariats de co-financement pour des collaborations artistiques variables l’argent passait via une association paloise dédiée au financement dudit Théâtre.
    Autrement exposé la subvention allait à une entreprise privée soumise à l’impôt sur les sociétés, alors que normalement il faut une convention de délégation de service public.

    • @ Peyo : merci pour ces éclaircissements qui éteignent ma question et les feux de la rampe.
      Sally, tiens bon la rampe, comme dirait Queneau…

  3. DS: « Mais la méthode Bayrou est avant tout basée sur la démagogie, le visible, le facile. »
    +1

  4. côté culture, j’ai bien aimé ce commentaire en bas d’article (cf lien):

    Picdumidi 17 mai 2016 23:17
    On espère que ce sera époustouflant (Un million € de travaux, un an de salaire pour J Deschamp ) A propos, c’etait combien la subvention du Montecharge ?

    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2016/05/17/les-trois-coups-de-la-saison-theatrale-de-pau-debut-juin,2025354.php

    eh oui, le Monte Charge !
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2015/09/16/pau-le-theatre-du-monte-charge-fermera-le-rideau-le-31-decembre,1276139.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s