Un jour commencer par la fin pour vivre le début


IMGP5794A la fin du match, j’ai fermé les yeux. Mes collègues de travail Portugais ont dû les inonder de cris, de larmes et de fado, en ce samedi soir pluvieux. Je n’ai pas de collègues de travail autrichiens, le BTP est un enfant du sud, qui sait ce que, d’Italie, du Portugal, d’Espagne, les dictatures ont apprises, à construire au plus près ces murs que l’on érige à l’aube pour se sauver soi-même, comme sont les années de plomb liées aux polonais. Mozart n’est pas Manuel de Falla. Mais l’Europe est une coupe. Son sigle : UEFA, qui signifie Union Européenne des Associations de Football.

Voici trois semaines (numéro de juin), un article assez nourri de « Que choisir » évoquait les partenariats PPP entrant dans divers projets, dont les fameux stades qui accueillent aujourd’hui ces rencontres footballistiques. Factures salées pour les contribuables, dans tous les domaines (A65, musée de l’océan à Biarritz, stade « Matmut » à Bordeaux, bref, la liste est longue).

A la fin du match, Autriche-Portugal pour les retardataires, mais à vrai dire durant le match, j’ai visité l’enceinte publicitaire, plus spectaculaire que les passes de jeu (malgré trois ou quatre extras sympathiques). Les gagnants, sur TF1 ce soir, sont les sponsors suivants (hors TF1 avec sa retape à 100000 euros pour UN gagnant (un branleur) et xxx² appels à 1,50 euro mini par appel, soit, sur les 15 jours, vue l’importance du sujet, bon, sortez vos calculettes…) :

Coca Cola, Continental (pneus ?), Mac Donald -I’m loving it-, Turkish Airlines -meet people best-, Hyundaï, Energy from Azerbaïdjan ,Adidas, Hisense , Tucson, Orange (!) -show your support-, SOCAR, Probably (logo rappelant une marque de bière connue)…Cela fait une super équipe (sans compter les remplaçants que je n’ai pas notés). Mais où sont nos capitaines d’industrie, nos entraîneurs du CAC 40, nos sponsors qui caracolent et nous foot peau de balle devant la fin du match et le début de la résistance face à un monde qui s’atrophie.

A la fin du match, j’ai fermé les yeux. J’aurais dû les ouvrir. Mais j’étais comme les autres autour de moi, je ne voulais pas voir la défaite s’offrir devant la peine de nos yeux écarquillés. C’est là que Mozart nous a servi un air frais et que nous craignions tous. Nous l’avons posé là, sur la table. Qui sera capable de saisir cette voix noctambule ? (Callas était plus exceptionnelle).

Nous sommes sourds, nous sommes des devenus, c’est à dire des êtres humains ne répondant qu’aux alarmes, dépossédés d’une capacité de compréhension humaine. Nous répondons aux informations qui sont celles qui justement ne nous informent pas. Nous regardons les matches de foot pour la simple raison que nous n’en avons rien à foute.

AK Pô

19 06 2016

PTCQ

Comments

  1. Georges Vallet says:

    « Nous sommes sourds, nous sommes des devenus, c’est à dire des êtres humains ne répondant qu’aux alarmes, dépossédés d’une capacité de compréhension humaine. Nous répondons aux informations qui sont celles qui justement ne nous informent pas. »

    Comme l’analyse est bonne!
    La compréhension? Il ya un gouffre redoutable entre « information » et « compréhension ».
    Affaire qui sera suivie, sous peu, sur le site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s