Indigne


imagesLe président de la république vient de faire publier ses pensées et, s’agissant des magistrats, il évoque leur lâcheté, leur reprochant de se planquer et de jouer les vertueux.

Outre le fait que ces propos ne sont appuyés sur aucune preuve, je les trouve personnellement affligeants de la part de celui qui est le garant de l’indépendance des juges.
Pour avoir côtoyé leur corps pendant plus de quarante et un an, je m’étonne d’une telle appréciation alors même qu’il m’est arrivé de ne pas comprendre certaines décisions.
Mais, à un moment où la justice est de plus en plus décriée parce que tout simplement ses décisions ne peuvent pas être comprises de tous les citoyens, les paroles du président alimentent ceux qui déclarent ne pas croire en elle.
Il en est des juges comme de tout le monde.
Que serait leur lâcheté ? Quelle attitude indigne peut-on leur reprocher ?
Se planquer ? Sans doute notre président n’a-t-il jamais mis les pieds dans le bureau d’un magistrat où s’empilent des dossiers du fait d’un excès de travail. On ne peut demander aux magistrats d’aller vite et de bien juger.
Jouer les vertueux ? En quoi ? Nos juges sont un des derniers remparts contre un débridage des mœurs.
Non, Monsieur le Président, vos propos sont indignes parce que s’ils étaient l’œuvre de tout autre citoyen, il est fort à parier que le ministre de la justice aurait aussitôt engagé des poursuites.

Pierre ESPOSITO
Avocat honoraire
Ancien bâtonnier du barreau de PAU.

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. Laissons tomber ce piètre quidam ! Au suivant…

    • Pourquoi ne pas pousser ces rigolos (Montebourg, Mélenchon, Lassalle, Dupont-Aignan, Poisson, et tous ces tristes sires -holly men- qui ne passeront pas par les préliminaires pour nous chanter l’amour de la Nation, car la liste est longue à en rendre jaloux Rocco Siffredi…) vers le haut de l’estrade? A un moment, Coluche faisait 18% et René Dumont, en 1974 je crois, moins d’1%. Aujourd’hui, ces derniers (les Ecolos Pas Anonymes) ont franchi la barre des 2%, alors que tous les indices quant à ce que nous vivons (la liste est trop longue pour être évoquée ici) sont au rouge.
      Quand dire (un mensonge) et qu’en penser (en oubliant la vérité)? Le verre est dans l’absence et Verlaine à Pôle Emploi nous lit (lie):

      http://www.toutelapoesie.com/poemes/verlaine/poemes_saturniens/nevermore.htm

      Demain, il pleuvra dans les jardins et les balcons construits à la va-vite s’écrabouilleront. .
      Ite missa est.

    • Chinaphil says:

      Effectivement Quidam, j’aurais plutôt tendance à partager votre point de vue.

  2. Joël Braud says:

    Cet article aurait pu s’intituler « Divergence ». Car ce qui me choque le plus c’est qu’un homme politique prononce des discours officiels dans lesquels ses propos sont l’exact inverse de ce qu’il capable de dire en privé. Quand exprime-t-il ses convictions ? Se livrer ainsi porte atteinte aux institutions. Celui qui est capable de tenir, même en off, ces paroles qui lui sont prêtées ne peut être le même qui est la gardien de nos institutions. Il faut ajouter à cela que l’image des femmes ou hommes politiques ne sort pas grandie de cet étalage. Seraient-ils à ce point cyniques ? Il sera facile de les mettre tous dans le même sac pourtant il en est d’honorables. Il faut maintenant faire un réel effort pour en être convaincu.

  3. « Cette institution, qui est une institution de lâcheté… Parce que c’est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux… On n’aime pas le politique. La justice n’aime pas le politique… »

    En fait Hollande dénonce le fait que les juges n’aiment pas les politiques.
    Et il le pense…comme beaucoup d’autres politiques.

    A t il tort ? A t il raison ? Le mur des cons a bien existé …

    Ce qui est pitoyable c’est qu’il lance ce brulot, puis s’excuse platement …il faudrait relire ce genre de chose avant de publier, car il était certain que cela provoquerait une levée de bouclier …
    Où alors on justifie ses paroles, car le courage et la vérité sont absents de cette affaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s