Le Hochet


semaine-du-pays-basqueEn cette période pré-électorale, l’État a doté le pays basque d’une EPCI (?) à laquelle toutes les communes sont intégrées de gré ou de force. C’est, si j’ai bien entendu, la plus grosse communauté de communes de France (et de Navarre), ersatz du département basque réclamé depuis longtemps par les forces vives locales.

Mais, me direz vous avec des trémolos dans la voix, qu’adviendra-t-il des communautés actuelles ? Je vous rassure immédiatement, elles sont d’ores et déjà converties en Sivom : les sièges sociaux, élus délégués, fonctionnaires, voitures de fonction, indemnités diverses sont ainsi sauvées, on ne vise aucune économie. La gouvernance du nouvel organe sera assurée par une assemblée de 235 Heupécistes (j’ai ajouté un H pour nous rappeler nos origines gréco-latines) pour moins de 300,000 habitants, un seul Heupéciste représentant de 65 à 4,000 citoyens, c’est selon. Pour mémoire, le parlement belge comporte 150 membres, l’autrichien 183, le suisse 200. Nous avons échappé à une seconde chambre….

Quelles sont les missions de cet organe ? Sans doute celles des communautés de communes ordinaires, déduction faite des compétences dévolues aux nouveaux SIVOM et celles conservées par les communes. C’est-à-dire sans doute de créer de nombreuses commissions pour coordonner les financements croisés des ronds points et pistes cyclables entre communes, Sivom, département, petite région, grande région, État et Europe..

Pour cela, un grandiose siège social avec amphithéâtre, un président, des vice-présidents, des commissions, des cabinets, chefs de cabinets, conseillers, secrétaires, voitures de fonction et indemnités en tous genres seront à financer, par l’impôt bien sûr. Et cela de façon d’autant plus débridée que les Heupécistes sont désignés par leurs pairs, donc ne sont pas exposés au risque vulgaire du suffrage universel.

Et c’est ainsi que l’état énarchique met en place le choc de simplification..

Nicolas de Ligneris

Crédit image : http://www.reflechir-ustaritz.fr/e-p-c-i-3-ieme-partie-vote-decisionnel/

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. L’auteur connaît si bien son sujet qu’il met EPCI au féminin… Ça c’est de l’expertise ! 😀

  2. Michel LACANETTE. says:

    Une pile de feuilles de plus au mille feuille….. Le gâteau n’ en sera que meilleur.
    De plus ça permettra de réduire le chômage, en embauchant les cousins de la tante à Jules.

  3. Une nuance : ce n’est pas l’état qui a poussé à la création de ce mutant territorial, mais les élus locaux basques eux-mêmes. L’état est coupable d’avoir laissé faire et d’avoir validé au lieu de siffler la fin de la récré…

  4. C’est effectivement pitoyable.
    Tout cela parce que depuis 40 ans la France n’arrive pas à réformer les communes, à faire, comme cela a été fait en Europe, à adapter cette organisation archaïque à notre temps.
    Les nombreux rapports de la Cour des Comptes sur l’intercommunalité montrent comment rien n’y fait. La faute en incombe totalement aux Maires arc-boutés sur leurs baronnies, et a nos députés et sénateurs qui n’ont jamais voulu légiférer, contrairement à ce qui a été fait en Europe.
    Et donc, pour faire plaisir à tout le monde, on crée des postes d’élu, on entasse les couches sur notre ridicule mille feuille.

    Honte à vous Maires de France ! (enfin pas tous, il y en a quelques uns qui ont compris l’intérêt de la fusion des communes)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s