La devinette automnale du dimanche : terres d’Europe 15


A vous de trouver de quelle ville il s’agit !

-par AK Pô

25 10 2016

Ptcq

Comments

  1. Lerida ?

  2. henriIV 3/4 says:

    Votre détermination aura eu raison de moi!!!!

  3. laisser jouer les autres serait un tantinet plus convivial, non ?

    • Merci pour cette excellente recommandation, car il y va non seulement de la convivialité mais aussi de la pérennité d’A@P dont nombre de lecteurs rouspètent car cet emmerdeur d’Émile, surement un gros tricheur, en donnant la réponse dès le samedi soir, les empêchent de pratiquer leur loisir favori du dimanche en toute quiétude, après avoir été chercher les croissants en vélo et avant de se rendre au PMU, puisqu’il y a bien longtemps que les églises sont vides pour le sermon dominical, et ce d’autant plus chez les lecteurs de A@P dont beaucoup semblent envoûtés par les apôtres naïfs d’un biologisme primaire et sans issue.
      Émile, après avoir été chassé de la plus grande partie du site d’A@P va donc arrêter également de contribuer à cette dernière rubrique, ce qui, rassurez-vous, ne modifiera pas radicalement son emploi du temps du samedi soir car, toute honte bue, il lui fallait moins de temps pour résoudre l’énigme du dimanche que pour gagner avec les noirs sur la zone de jeu ffechecs.org ou bien résoudre les mots croisés du INYT, même si Émile ne prend pas cette décision à la légère puisqu’il se souvient, avec un brin de mélancolie, avoir été le co-initiateur de ce jeu après une excursion aérienne au musée du Bourget.
      Il reste à Émile à commander un cadre doré auprès de la personne qui, sous des airs charitables, utilise A@P pour faire son petit commerce, et à l’envoyer à Karouge afin qu’il y grave son épitaphe avec l’aiguille de son vieux Teppaz, Karouge à qui Émile reste reconnaissant, malgré quelques coups pendables, car il est le seul à avoir compris qu’Émile a été transformé en poussière il y a bien longtemps, il y aura neuf ans dans quelques semaines, pourtant que le ciel était bleu ce jour là sur la baie, et qu’il ne reste donc plus sur cette Terre que son « double-nuisible » à la recherche d’un baobab accueillant.

  4. Bof, le nom de la ville est écrit sur la façade de la gare!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :