Le féminisme est avant tout un humanisme.


imgresTelle a été ce soir la conclusion d’un des premiers grands débats de la première journée de la manifestation « Les idées mènent le monde » au Palais Beaumont à Pau.

Elle évoque le titre d’un petit livre qui fit grand bruit à une époque, « L’existentialisme est un humanisme * ». Le féminisme concerne tous les humains. Les hommes ont tout à gagner à avoir des compagnes comblées, sereines. Ne voir en les femmes que des concurrentes de bas étage est un appauvrissement affligeant. Pourtant, seulement 12% des emplois du plus haut niveau sont occupés par des femmes, que ce soit dans la fonction publique ou dans le privé. Alors que le sexe dit faible réussit mieux que le sexe dit fort dans les études.
Comment expliquer cela ? Laure Adler et Nathalie Loiseau s’y essaient, avec finesse. Certes, il y a les freins opposés par les hommes. Mais il y a aussi l’auto-censure que s’infligent les femmes. Et l’attitude insidieuse de bien des parents et des enseignants. L’écolière récite la leçon de la veille ; l’écolier invente celle du jour.
Et quoi de plus significatif que cette déclaration étonnante de Nathalie Kosciusko-Morizet affirmant lors du dernier débat télévisé qu’elle ne serait pas élue. Avez-vous jamais entendu un candidat déclarer cela à 3 jours du scrutin ?
La France regorge d’hommes prêts à voter pour une femme. Non parce qu’elle souligne les disparités indéfendables entre les rémunérations des hommes et des femmes, ou l’excès de tâches ménagères qui incombent en général aux femmes. Mais parce qu’elle professe des valeurs d’ostracisme, de rejet, de retour à un passé révolu, de fermeture des frontières. Je n’ai pas envie de chanter les louanges de la mondialisation. Mais soyons lucides. Le monde s’est transformé et un pur et simple retour en arrière n’est pas possible. Et ce n’est pas en défaisant l’Europe que nous vivrons mieux et que nous serons plus forts. Bien au contraire !

L’élection américaine a été un bien inquiétant message pour le monde et notre pays. Et que sur ce site qui voulait défendre la transparence politique, l’esprit civique, la probité et la proximité des citoyens avec leurs représentants puissent paraître des propos louant un homme qui se flatte d’être à la fois immensément riche et de ne pas payer d’impôts me dépasse. Sans parler de ses propos sur les femmes, les travailleurs mexicains. Que l’électeur perdu dans le Middle-west se laisse séduire par sa morgue, par les jolies femmes dont il s’est entouré, on peut le comprendre, bien qu’acheter de la beauté comme une marchandise ou un attrape-client ne corresponde guère à des valeurs chrétiennes. Mais qu’en France des voix s’élèvent pour célébrer un tel retournement afin de préparer les esprits à une issue semblable dans notre pays me révulse.

Ce n’est pas la défaite de Mme Clinton que l’on doit déplorer. Mais la fin de l’influence d’un homme comme Barack Obama, mesuré, intelligent et plein d’humour à l’occasion. Sa généralisation de la couverture santé a sans doute ses travers. Mais qui ne voit qu’elle allait dans le sens de la solidarité alors que toutes les forces économiques vont dans le sens de la compétition effrénée, des écarts de fortune et de la négation du sort de la planète. Non, tout le personnel politique n’est pas pourri.

Mais que le monde politique n’aie pas réussi à désigner des femmes dans le camp socialiste et qu’une seule femme dans le cas de la droite est déplorable. Cette dernière, Nathalie Kosciusko-Morizet a montré du caractère en résistant à Nicolas Sarkozy et de l’humour et du réalisme en présentant sa candidature lors du dernier débat télévisé. Elle pourrait être une Marianne honorable pour représenter le pays. Ce qui ne signifie pas que toutes ses prises de positions soient inattaquables. Supprimer la progressivité de l’impôt me paraît indéfendable. Mais elle apporterait une vision nouvelle et un dynamisme que tant d’hommes politiques n’ont dépensé qu’à la défense de leurs ambitions ou de leurs intérêts personnels.

Pour les Palois, un autre élément entre en jeu. Si Alain Juppé perd la primaire de la droite, François Bayrou entrera en campagne. Les Palois(es) doivent-ils se résigner à perdre leur maire ? Il faudra revenir sur une telle question.

Jean-Paul Penot

Crédit photo : Nathalie Loiseau marieclaire.fr

*L’existentialisme est un humanisme. Jean-Paul Sartre – Ed. Nagel –  1946 – 144 pages

Comments

  1. HenriIV W1 says:

    Remember Heritage: I Will never walk alone

  2. HenriIV W1 says:

    Je comprends qu’il préfère de petites structures institutionnelles avec centres de décision Pléthoriques: Imaginez un Pays géré comme celui de son Béarn(Pire que l’ EPCI Basque).Et les COMEX ? N’ y pensons même pas!!!!
    En Béarn, j’ y préfère les HOMMES de Valeur!

  3. JPP « Et que sur ce site qui voulait défendre la transparence politique, l’esprit civique, la probité et la proximité des citoyens avec leurs représentants puissent paraître des propos louant un homme qui se flatte d’être à la fois immensément riche et de ne pas payer d’impôts me dépasse. »
    quels propos ?

  4. Joël Braud says:

    Il faudra revenir sur une telle question. En effet !

  5. « Les Palois(es) doivent-ils se résigner à perdre leur maire ?  »
    JPP envisagerait il que le mou Bayrou devienne Président de la République ? C’est pas sérieux !
    D’ailleurs il ne bougera pas et bien sûr ne se présentera pas contre Fillon alors que Juppé sera un soutien actif de Fillon…
    Ras le bol de ces politiciens de pacotille animés par des calculs politiques personnels.
    Il faut plutôt mettre Bayrou à la retraite avec Sarko, Hollande et autres Mélenchon.
    Leurs jeux politiques ont permis le développement du cancer Front National.
    Il ne faut pas avoir de regrets sur l’échec de NKM ou Lemaire, ils ne représentent pas le futur (ce sont eux aussi des pros de la politique). Il faut regretter la main mise des partis et l’absence totale de candidats de la société civile, ayant un métier, y ayant fait leur preuve, et qui s’engageront à ne pas devenir des pros de la politique, prêts à tout pour obtenir un mandat.

    • Georges Vallet says:

      Si je partage l’analyse, je trouve qu’il manque la synthèse.
      Rejeter tout ce monde, pourquoi pas, mais qui(s?) voyez-vous qu ne soi(en)t pas de »pacotille »pour sauver la France? Je ne sens pas beaucoup de critiques de Fillon ni de la nouvelle fusée Macron, serait-ce une de vos pistes? Société civile? P.Gattaz Président? Des candidats potentiels ayant un métier et ayant fait leur preuve dans ce métier, en dehors de Gattaz, il n’en manque pas; seront-ils pour cela de bons administrateurs pour rétablir la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité pour tous les Français? Le doute est permis!

      • Voyons, ne caricaturez pas, Gattaz est un syndicaliste, donc corporatiste par construction.
        C’est la mentalité des citoyens qui doit évoluer fortement en permettant déjà et d’abord au niveau local de voir émerger les plus brillants représentants de la société civile.
        Aujourd’hui c’est encore impossible car les français votent encore sans avoir une connaissance de ce qui se passe concrètement et complétement. Ils votent sur une notoriété (prime au sortant) pour un parti ^, ce qui fait que toute candidature de la société civile est vouée à l’échec, et donc personne ne se bouscule….
        Regardez le score de M Jabrane aux municipales de Pau …

        • Georges Vallet says:

          « Aujourd’hui c’est encore impossible »
          Vous me reprochez souvent de ne pas donner de solution(s) à mes développements critiques. Permettez-moi de vous retourner le compliment!

          « les plus brillants représentants de la société civile » « Ils votent sur une notoriété  »

          Qu’est-ce qu’être brillant si ce n’est d’avoir une notoriété!

          « sans avoir une connaissance de ce qui se passe concrètement »

          Je crois , hélas, que vous ne voulez pas réaliser ce qui se passe concrètement!

    • HenriIV W1 says:

      Bonsoir(cf déclaration ce soir de Bayrou dans Figaro)
      Bayrou doit respecter (en tant que chef de parti) la Primaire,dans sa DEONTOLOGIE, DUREE et ACCORD!
      Honte à ce PIETRE se revendiquant du Gaullisme!!!!
      J’ ai HONTE pour mes enfants!!!!(dont l’ ainé va voter en mai 2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s