Stationnement à Pau : un brin de bricolage.


 parking-verdun-la-repCe matin sur France Bleu Béarn JP Brin présentait une nouvelle enquête visant à améliorer le stationnement en centre ville, et donc a en améliorer l’attractivité.   Sérieusement ?

Cette enquête qui consistera à marquer les véhicules avec un auto collant pour suivre leurs mouvements, part du constat que la rotation des véhicules en stationnement en centre ville est beaucoup plus faible que dans les grandes villes en France : 2 véhicules par jour pour une place contre 4 ou 5 pour d’autres grandes villes. Avec une constatation complémentaire : très peu de personnes payent les amendes pour stationnement dépassant l’horaire autorisé. Le calcul est simple : en passant au double on aura deux fois plus de personnes accédant au centre ville. Simpliste hélas.

Car en effet, qui sont les propriétaires de ces véhicules « ventouses » ? En grande partie des résidents du centre ville qui n’ont pas de parking particulier (et qui n’en auront de toute façon pas dans le vétuste centre ville de Pau) et des personnes venant travailler en centre ville.

A ma question posée sur ce sujet, JP Brin évoqua la possibilité du parking gratuit de la gare, à proximité selon lui du centre ville, via le funiculaire… Oui, à condition d’habiter ou de travailler Boulevard des Pyrénées… Pour les autres, n’y comptez pas.

Le problème se percute en plus avec la volonté de faire revenir des habitants en centre ville où des milliers de logements sont vacants (et vétustes). Mais où mettront-ils leurs véhicules ?

En fait, on en reste au bricolage à la Bayrou, spécialiste de l’eau tiède. Car le problème est global, complexe, et nécessite un vrai travail. Ce problème se place au niveau de l’agglomération et doit être traité dans le cadre du PDU (Plan de Déplacement Urbain de janvier 2004) qui existe et pour lequel un plan d’action a été voté le 18 janvier 2002… Est il toujours d’actualité ?

On comprend facilement que le problème est global, car les villes dans lesquelles on a une fluidité plus grande dans la circulation et le stationnement sont des villes où les transports en commun sont efficaces. On ne peut comparer Pau à Bordeaux ou Strasbourg. Dans ces villes on peut loger en centre ville sans voiture particulière, un peu comme à Paris. Les fréquences des transports en commun et la densité du réseau sont élevés. On peut venir travailler en centre ville ou y faire des courses en transport en commun. A Pau, cela est quasiment impossible sauf pour des retraités, car avec des fréquences toutes les trente minutes, vous avez intérêt à bien calculer vos déplacements et prévoir vos correspondances… Quant à ceux qui viennent de l’extérieur : aucun parking relais.

Et que l’on ne parle pas du BHNS (Bus à Haut Niveau de Service), j’ai eu l’occasion de l’écrire plusieurs fois, il ne sera utile que dans la portion université / centre ville. Au delà, la densité de population est trop faible.

Il y circulera d’autant plus à vide qu’il n’existe pas de parking relais et qu’il n’y aura pas encore la seconde ligne Est / Ouest pour compléter l’offre de parcours.

Alors à quand cette seconde ligne ? Je rappelle qu’un document de début 2003 « On bouge! » (Cliquer ICI) indiquait que les deux lignes de bus sur site réservé seraient opérationnelles en 2015, en même temps que les parkings relais… Heureusement que nos politiques professionnels ne dirigent pas des entreprises…Renault continuerait aujourd’hui à fabriquer des 4L…

Je n’aborderai pas ici la circulation vers et autour de Pau, des routes à deux voies archaïques au possible, génératrices de bouchons quotidiens, incapables de fournir un fonctionnement harmonieux à l’indispensable intermodalité.

La méthode Bayrou est toujours la même : la facilité. Il est plus facile de construire des cirques à gladiateurs ou une nième salle de spectacle scandaleusement inutile avec l’argent des contribuables, que de gérer avec efficience cet argent public.

Daniel Sango

Crédit Photo : La République

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s