Le colis de Noël


imagesEn raison de mon grand âge et du fait que je suis domicilié dans la ville de Pau, j’ai droit, tous les ans, au colis de Noël. Il a dû m’arriver une fois ou deux d’oublier de bénéficier de cet avantage, mais cette année je suis allé chercher ce cadeau. Et je n’ai pas été déçu.

J’ai choisi le colis dont il est possible de prendre possession en se rendant dans les locaux du CCAS (Centre communal d’Action Sociale) rue Jean-Baptiste Carreau. J’aurais pu choisir de participer au repas organisé pour les personnes du troisième âge, un moment festif de nature à rompre la solitude de certains. Mais je ne me sens pas très à l’aise dans ce genre de rassemblement parce qu’à la fin il faut danser et j’ai horreur de ça.

Bon j’ai choisi le colis, il est bien et je vais vous en donner la composition. Il contient : une petite bouteille de Madiran, un pruneau à l’Armagnac, des biscuits, des pâtes de fruit, une daube du Béarn, une terrine aux cèpes, des asperges, un boîte de mousse de foie de canard.

Rien que du bon. Ceux qui sont seuls durant ces fêtes de fin d’année et en difficultés pour marquer le coup vont y trouver leur bonheur. Pour ma part, je vous l’avoue, je ne boude pas mon plaisir et je remercie notre maire, François Bayrou, Maire de Pau, Président de la communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées comme c’est écrit sur la carte qui se trouve dans le colis. Il a même écrit, de sa main, à l’encre bleue un petit mot qui me touche au plus profond de moi-même. Je ne résiste pas à vous en reproduire le texte :

« Je suis heureux de vous offrir ce coffret gourmand pour vous souhaiter un très Joyeux Noël, et une belle fin d’année, dans le partage, l’affection et la paix. Je vous assure de mon amitié chaleureuse et je vous embrasse ».

C’est court, percutant et de bon ton, en plus les mots sont bien choisis. J’en déduis que not’maire a pris sur ses deniers personnels pour m’offrir ce coffret. A vue de nez je crois que le prix de ce colis avoisine les 25 à 30 €, pas mal ! Mais je reste un peu inquiet ou admiratif, c’est comme vous voulez. Inquiet parce que François Bayrou a dû débourser de sa poche une somme importante, surtout si l’on considère que les bénéficiaires de cet avantage sont nombreux à Pau. Donc oui, inquiet pour les finances personnelles de not’maire. Et admiratif pour les mêmes raisons, rien ne l’obligeait à financer lui-même cet « coffret gourmand », il aurait pu prendre sur les finances de la ville.

Voilà qu’il se trouve près de moi un esprit mal intentionné, un esprit chagrin, qui veut me persuader que François Bayrou n’a pas engagé sa cagnotte personnelle pour payer le contenu de ce colis et que le financement a été fait grâce au contribuable palois. Je refuse de le croire car François Bayrou est quand même agrégé de lettres classiques et il sait ce que les mots veulent dire: « Je suis heureux de vous offrir… » ne laisse aucun doute. C’est lui qui m’offre et personne d’autre.

Alors monsieur le mauvais esprit, vous qui proférez ce genre de calomnie infamante, je vous invite au silence. Je vais même vous dire, je suis tellement content que François Bayrou ait ainsi, lui-même, personnellement, pensé à moi que j’envisage aux prochaines élections municipales de voter pour lui sans aucunes conditions. Je crois même que je ne regarderai ni son bilan ni son programme. Ce colis est la preuve de sa générosité et forcément de sa compétence.

Et puisqu’il termine son mot en me disant qu’il m’embrasse, je me permets de lui dire : « Merci François ! »

Pau, le 12 décembre 2016
par Joël Braud

Comments

  1. Faut pas trop en demander à un soutien de Jean Lassalle

  2. Kerguelene says:

    Monsieur le Maire pour l an prochain prenez donc exemple sur votre collegue de Fos-sur-Mer!!!

  3. Personnellement, alors qu’il y a 15 ans déjà que je puis prétendre au repas de Noël ou au paquet-cadeau prévu pour les vieux, je me refuse à en profiter !
    Autant je comprends que les personnes âgées vivant seules ou isolées, ainsi que les citoyens nécessiteux répondent favorablement et bénéficient de ce cadeau de la ville, autant je ne suis pas d’accord avec les gens aisés ou sans gène financière qui là,, sont à la charge du contribuable sans scrupules ! L’argent dépensé pour ces nantis serait plus utile pour mieux venir en aide aux nombreux déshérités de notre ville …

    • Joël Braud says:

      Bravo ! Votre comportement vous honore et vous avez raison de vous citer en exemple. Mais ça n’est pas le sujet.

    • Bois sans soif says:

      Puisque François Bayrou me fait ce cadeau (), financé par nos impôts, je joue au « grand généreux » comme lui, et apporte mon « coffret gourmand » aux Petites Sœurs des Pauvres, (publicité gratuite pour cette institution) sans laisser ma carte de visite.
      (
      ): certes il faut s’inscrire pour bénéficier du coffret.

  4. HenriIV W1 says:

    Bonsoir à tous,
    A voir la tête affichée de nos responsables politiques ou agricoles ces derniers temps(Aguerre, Lasserre, Bayrou et Pees), à votre place j’ aurai peur du foie estival avarié.En tous cas, ce ne sera PAS avec leurs intrants ni mon mioc, ni vos subventions.
    C’est pas avec ça que vous allez attirer les investisseurs!!!!
    Mieux vaut donner la météo de Biarritz.
    Escapot en courre…..

    • HenriIV W1 says:

      Now is the POINTagone Moment!!!!
      Beulin a encore de beaux jours devant lui dans l’ Industrie du Gâteux.

      À la veille du congrès de Coop de France, dont il est le délégué général, Pascal Viné revient sur les enjeux qui se posent aux acteurs du monde agricole.

       » L’actualité récente a montré que les coopératives ne sont pas forcément plus vertueuses vis-à-vis de leurs salariés que les grands groupes…

      Nous ne sommes pas donneurs de leçons. Je ne suis, par ailleurs, pas mandaté pour commenter les décisions de nos adhérents. Je ferai juste remarquer que les conseils d’administration des coopératives sont composés d’agriculteurs au plus près du terrain et non par des représentants de fonds de pension, déconnectés des réalités. S’il existe des difficultés, elles sont marginales. Les valeurs de la coopération doivent être défendues et mises en œuvre. C’est aussi l’une des missions de notre fédération que de veiller à cela »

      Tous les dirigeants de nos grands Groupes , vitrine de l’ Excellence Collaborative dans la Confiance Internationale, APPRECIERONT la comparaison !!!!
      Napoli y Medellin vont devoir commander la Fibre Optique pour jouer à LA touche invisible dans notre Equipe!!!!

  5. Georges Vallet says:

     » l’appropriation d’une générosité à mettre au crédit de la communauté et non pas au crédit d’un seul »

    « La vraie valeur d’un homme se détermine d’abord en examinant dans quelle mesure et dans quel sens il est parvenu à se libérer du Moi. »
    [Albert Einstein – Sciences]
    Je pense que l’intéressé que vous évoquez n’a pas encore réussi cette mutation!

    • Georges Vallet says:

      Erreur de manipulation; ce commentaire, au mauvais endroit, se voulait un échange avec Joël Braud à propos de sa participation:
      Joël Braud says:
      12 décembre 2016 à 10:47

    • Quand on regarde les derniers articles parus dans AltPy (Bayrou vs Fillon, Bayrou c’est flou, la politique urbaine de Bayrou) et les articles annexes dans lesquels notre édile apparaît en pôle position, il est tentant, voire conseillé (pour la survie du site ?) de saluer un panier garni même s’il manque à celui-ci deux feuilles de chou qui satisferaient les sourds et malentendants. Par ici la bonne soupe…

  6. Contribuable Palois says:

    On peut en contester les modalités mais ce cadeau de Noël est une vieille institution gérée par la CCAS , établissement public administratif, et non par la ville de Pau. Que ce soit sous la mandature de Labarrère ou de Lignières-Cassou comme sous celle de Bayrou c’est rituellement le même processus pris sur le budget de la CCAS. Avec la signature du maire-président de la CCAS sur la carte qui est une constante.
    Et rien de mystérieux là-dessous: c’est un marché public avec appel d’offre et mise en concurrence.

    • Différencier le CCAS de Pau de la ville de Pau c’est assez amusant, sachant qu’il est rattaché aux services de la ville et que l’essentiel (la totalité ?) de son budget provient de dotations de la ville.

      • Contribuable Palois says:

        Pour l’info de PierU: il n’y rien d’amusant(sic) de différencier l’un de l’autre puisque c’est simplement la réglementation.
        Le CCAS a une gestion budgéto-comptable distincte de celle de la Ville. Avec environ 6,415 millions d’€ de dotation versée au CCAS la ville de Pau (budget 2016) assure un peu moins du tiers du budget de celui-ci.

        • « Techniquement » vous avez raison, bien entendu : le CCAS est une entité administrative qui a son existence propre, son CA propre, son budget propre, etc.. Mais laisser entendre qu’il aurait une quelconque autonomie d’action par rapport à la ville, c’est une blague. C’est un établissement public créé par la ville, pour appliquer la politique sociale voulue par la ville, et vous le savez pertinemment. Comme tous les établissements publics, il a une autorité de tutelle qui est ici la ville de Pau.

        • China Phil says:

          Bref, hormis le point de détail (qui n’en est pas un pour les porteurs de blouses à lustrines) technique de l’imputation budgétaire, entre CCAS et Ville de Pau c’est bonnet blanc/blanc bonnet. la question, pour vous la reformuler est : qui paie? Aurez-vous l’honnêteté intellectuelle de la réponse, quite à vous faire hara-kiri ;-))

  7. Si M. Braud reçoit ce colis, c’est qu’il s’inscrit chaque année auprès de la mairie pour le recevoir:
    http://www.pau.fr/evenement/4722/7-inscriptions-pour-le-panier-gourmand-de-noel-ou-au-repas-du-nouvel-an.htm

    Si M. Braud est contre cette pratique, il devrait commencer à ne pas chercher à en bénéficier! En matière de tartufferie, on ne fait guère mieux!

  8. Helene Lafon says:

    Je crois bien être un peu plus âgée que notre bienaimé et très estimé Président Joël Braud et je ne fais pas partie des heureux bénéficiaires du « panier de Noël ». Pourquoi ?

  9. Un des éléments de la honteuse démagogie de ces élus d’une autre époque.
    Hélas cette pratique est courante, c’est comme cela qu’on construit la prime au sortant.
    Il en est de même pour sommes délirantes à destination des associations où la construction des cirques à gladiateurs pour amuser le citoyen débile où …etc
    Et Bayrou ainsi que ses collègues pense que les citoyens sont bien c…, il a raison.

    Reste une question de fond : est ce légal ?

    • Joël Braud says:

      Effectivement c’est légal et habituel chez nos élus de laisser penser que c’est eux qui offrent alors que ce sont les finances publiques. C’est de bonne guerre. Pour prévenir l’intervention de celui qui n’aura rien compris au message que je veux faire passer, je dis qu’en effet, je suis un véritable faux-cul. Je dis ensuite car certains ont vraiment du mal à comprendre, que ce n’est pas le principe du cadeau que je trouve critiquable, bien au contraire, mais l’appropriation d’une générosité à mettre au crédit de la communauté et non pas au crédit d’un seul.
      Il faut savoir lire les textes.

      • C’est le geste qui compte, de faire des heureux et de faire plaisir dans la période des préparatifs de Noël 🎅🎅🎅

        • Joël Braud says:

          Bien sûr que c’est le geste qui compte. Mais reste à savoir qui fait le geste. Celui qui paie ou celui qui prétend offrir avec l’argent des autres ?

          • Vous croyez que celui ou celle de plus de 80 ans, vivant avec une petite retraite, qui reçois ce colis de noël ne va pas êtres content ????, faut arrêter de tout vouloir critiquer la provenance de ce qui fait quoi. J’ai travaillé dans le Sociel, je connais très bien ce milieu du CCAS , nombreux sont abandonnésur par leur famille et vous croyez pas en comparaison de ceux qui vont dépenser des milliers d’euros durant son les fêtes, qu’un retraité qui doit se serrer la ceinture , va se poser des questions du pourquoi et du comment, un peu de respect pour ce geste d’humilité …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s