Les bûches de Joël et l’économie circulaire.


elagage-04Dans son dernier article monsieur Braud attirait l’attention sur l’arrêt, de facto, du ramassage des branches mortes des particuliers sans doute élaguées ou tombées au sol.

Il ajoutait : « La thèse qui voudrait que ces branchages soient broyés ne manque pas d’intérêt. Le paillage des massifs y trouverait un avantage mais au prix d’un investissement parce qu’il faut bien un appareil pour le réaliser. Voyez il y a beaucoup de questions en suspens à propos d’une décision qui paraît à première vue anodine. »

De fait apparaît, et c’est nous qui reprenons la parole autour de cet exemple, toute la notion d’économie circulaire qui va devenir une nécessité  à court terme, si l’on veut que la planète ou plutôt les humains qui la peuplent perdurent encore quelques milliers d’années.

Ce qui est proposé c’est le broyage des branches une notion qui valorise si peu que cela soit la matière récupérée. Certes il convient de trouver le meilleur modus operandi, l’action la plus économiquement optimisée. Cela doit pouvoir se faire.

De fait à partir du moment où l’on valorise c’est à dire où l’on fait rentrer de la monnaie autour d’une matière voire d’une action citoyenne tout fonctionne mieux.

A ce propos rappelons nous les années 70 où surgirent, de toutes parts, les supermarchés et leurs inévitables files de caddies que l’on retrouvait partout dans la ville voire dans les rivières ou les massifs floraux.

L’idée géniale et d’une simplicité biblique fut d’engager obligatoirement une pièce de 1 F pour que les caddies soient rangés et la modeste pièce récupérée.

L’intérêt c’est que la dite économie circulaire est, de par le monde, la préoccupation majeure des villes des villages ou, à tout le moins, des agglomérations en lien naturellement avec le système économique. C’est la bonne échelle pour traiter la question, sauf peut-être pour notre ami Donald le héros de l’Amérique profonde… Encore qu’il n’est pas dit qu’on puisse faire du business avec du recyclage et qu’ il ne revoie pas sa copie…
Dans le rayon des choses simples revenons autant qu’il est possible à la notion de consigne. Même idée on optimise un bien sans valeur au départ en le monétisant. Dans cette notion de consignes pensons à tous les portables usagés qui traînent dans les tiroirs.

Là ce sont des objets de valeur de par leur complexité et surtout de par les métaux rares qu’ils recèlent. Une vraie mine d’or pour l’économie circulaire. On peut imaginer à l’achat des consignes de + de 20 euros qui feraient tourner le système en accéléré. Osons dire que tout bien considéré c’est un système plus efficient que les simples dons des appareils usagés.

C’est ainsi que dans des pays pauvres ou moins pauvres les enfants récupèrent les canettes en aluminium pour les revendre en vue de recyclage.

Des villes comme Hambourg ou San-Francisco en sont des exemples marquants avec une idée de 100 % recyclage ou dit autrement d’économie circulaire.

L’idée ultime est que les déchets n’existent pas mais doivent se fondre à nouveau dans le circuit productif. A ce propos on peut noter que c’est ainsi que la nature fonctionne.

Pareillement, on pourrait économiser certains frais engagés par les services municipaux dans une région qui regorge de grimpeurs bien équipés et qualifiés. En effet les décorations de Noël, qui pour chacune d’elles, immobilisent une nacelle et au moins quatre personnes pour la servir pourraient être posées par des petites compagnies privées spécialisées dans l’escalade et la pause d’objets en tout genre.

C’est un sujet immense que les branches entassées de Monsieur Braud ont bien voulu soulever.

Pierre Yves Couderc entre vous et moi
Entre le foie gras et la messe de minuit
le 25/12/2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s