L’agonie de la plaine de Sauvagnon


OLYMPUS DIGITAL CAMERADepuis quelques années les statistiques montrent que nous vivons au dessus des moyens de notre planète. Disparition de la faune sauvage, pillage des océans, déforestation, disparition de terres agricoles, …etc. sont condamnés par les citoyens, et on pense que ces problèmes se passent tous loin de chez nous. Mais ce n’est pas le cas, cela se passe aussi dans le Nord de Pau.

La lande du Pont Long, contrairement à ce que pourrait laisser croire son nom est parmi les toutes meilleures terres agricoles de France, les agriculteurs et les agronomes en conviennent. Pourtant, ces terres qui devraient être protégées pour les générations futures font l’objet d’une destruction sournoise.

Le SCoT du Pays du Grand Pau (Schéma de Cohérence Territorial) validé en 2015 mettait en avant dans ses lignes directrices la densification des constructions et la protection des terres agricoles et des paysages. Mieux, il avait été élaboré sous la présidence de JP Mimiague maire de Serres Castet et Président de la Communauté de Communes du Luy de Béarn. Mais c’est tout le contraire qui se produit.

Alors que les statistiques publiées par l’AUDAP (Agence d’Urbanisme Atlantique et Pyrénées) montrent que les communes du territoire du Grand Pau disposent aujourd’hui de trente ans de surface disponible pour les zones d’activité (Le rythme de création de surfaces disponibles est 2 à 3 fois plus élevé que le rythme de commercialisation, et ceci sans comptabiliser les surfaces de friches dans les zones existantes ! voir document AUDAP en PJ), le Maire de Sauvagnon et la Communauté de Communes ont décidé de créer la Zone d’Activité du Bruscos, le long de la route d’accès à l’aéroport d’Uzein. Une de plus, une de trop !

Il faut noter qu’en plus de la disparition de terres agricoles cette zone était montré du doigt par l’AUDAP comme une zone à protéger en priorité puisque, en plus, elle restait le seul couloir de déplacement de la faune sauvage (trame verte, voir document AUDAP en PJ). Et quand on sait que l’AUDAP est contrôlée par les élus qui en sont ses clients, on peut mesurer le poids de cette mise en garde … (« Destruction de terres agricoles à Sauvagnon » AP du 15/9/2014)

Mais ce qui est encore plus scandaleux, c’est que si on continue sur la route de l’aéroport, 2 ou 3 km plus loin on est sur la commune d’Uzein, et là aussi, sur la partie droite de la route se trouve une autre ZAC du Bruscos ! Mais qui existe depuis de nombreuses années et qui est absolument vide de tout bâtiment ! (voir photo)

Alors pourquoi une deuxième zone du Bruscos proche de l’aéroport alors qu’il en existe déjà une inoccupée depuis des années ?

Vous pensez que c’est trop ? Mais non, le Maire de Sauvagnon et ses collègues, soutenus par le Conseil Général de J Labazée ont décidé de construire une route qui va couper en deux la plaine agricole de Sauvagnon !

Une route totalement inutile pour la circulation dont c’est pourtant la justification « officielle » ! On pourra relire de nombreux articles pour plus de détail sur ce scandale, entre autres : « En quête d’utilité publique » Alternatives Paloises du 21/2/2011 et sa suite du 7 mars 2011.

Avec le changement de majorité et les difficultés financières énormes du Conseil Départemental, je pensais que celui ci, devenu plus intelligent, aurait abandonné ce projet stupide. Il n’en est rien puisque les travaux viennent de démarrer avec un pont sur le Luy de Béarn (voir photo jointe ).

Cette route comportera 4 giratoires, les lieux préférés pour l’implantation d’artisans et commerçants et on ne doute pas que les propriétaires riverains n’auront de cesse de transformer ces terres agricoles en zones constructibles dont le prix est bien plus attractif… Les plus curieux pourront consulter le cadastre de Sauvagnon pour savoir qui seront les heureux élus…

Pour mettre définitivement à mort cette plaine du Nord de Pau, on doit y ajouter l’urbanisme extensif de ces communes, la palme revenant à Serres Castet, championne de l’étalement urbain, en contradiction avec l’indispensable densification prônée par les Grenelle, SCoT et autres Agenda 21. (voir photo en PJ)

Il est clair qu’une erreur dramatique a été faite dans les lois Defferre en 82/83 quand l’Etat a transféré aux Maires la responsabilité des POS (Plan d’Occupation des Sols), qui deviendront PLU (Plan Local d’Urbanisme). La porte était ouverte à tous les excès, tous les arrangements démagogiques, pour ne pas dire plus.

Erreur tout aussi dramatique d’avoir maintenu en France le découpage communal, cet émiettement archaïque et inefficace qui produit ces gabegies, chacun des roitelets voulant sa Zone d’Activité, son école, sa salle des fêtes, et son PLU, élaboré pour toujours plus de terrains constructibles, souvent pour satisfaire les amis, au détriment du simple bon sens et d’une indispensable gestion économe de l’espace rural. Et certains de ces élus se disent de gauche, peut être aussi sensibilisés à l’écologie ? Ces élus seraient-ils donc aussi « scupides » que les planteurs de palmier à huile qui dévastent la forêt primaire de Bornéo ?

Une plaine agricole parmi les meilleures de France qui disparaît sous les zones d’activité inutiles, les routes inutiles et les lotissements, dans l’indifférence générale. Ainsi va la vie au Nord de Pau, sans que quiconque ne s’en inquiète.

Ne faudrait-il pas d’abord se mobiliser pour ce qui se passe à notre porte avant de vouloir imposer nos vues pour la protection du lion chez les Massaïs ou la déforestation à ?

Mais que font nos élus? Tous complices ? Personne pour s’en indigner au Conseil Départemental ? Et nos écologistes locaux ?

On aimerait bien voir aussi ce problème traité par nos media… Ohé les journalistes de La République, Sud Ouest, Bleu Béarn, FR3 Pau sud Aquitaine, la plaine du Nord de Pau agonise, n’avez vous rien à dire ?

Daniel Sango

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

ZAC du Bruscos Sauvagnon

bruscos

ZAC du BRUSCOS Sauvagnon

evolution-zaebruscos-audap

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

ZAC du BRUSCOS UZEIN

Cliquer sur hauban-bruscos ci dessous pour ouvrir la carte :

CARTE hauban-bruscos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Départ du Hauban de Sauvagnon Pont sur le Luy de Béarn. Voir carte, cliquer ci dessus

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nouveau lotissement à SERRES CASTET

 

Comments

  1. Parenthèse says:

    Du nouveau:
    Mimiague et la Communauté des Luys ont exproprié sans projet d’ ensemble et par soit disant manque de terrains à 10 euros/m2(Domaines)
    Le maire de Sauvagnon a attendu le jugement en Cassation pour vendre son bien propre à Locexpo juste aprés et derrière à 15, 50 euros/m2.
    Tous les Patrons de sens Ethique se doivent de renoncer à ces marchands de Tapis.
    France Boissons inaugure les lieux:Bravo nos élus.
    Honte à eux et Mr Mimiague, DEGAGEZ illico presto.

  2. HenriIV W4 says:

    Question de fond:
    Il va falloir m’ expliquer encore comment un préfet peut accorder une UTILITE PUBLIQUE à une activité économique privée au détriment d’ une autre.
    Comment voulez vous que notre pays s’en sorte?

  3. HenriIV W4 says:

    Vous voulez pas acheter à Sauvagnon?
    Tout est en soldes, à commencer par la cour native du dictateur.

  4. HenriIV W4 says:

    Pour résumé simplement, c’est une histoire de petits joueurs de Finance internationale type mafieuse contre Finance Internationale de très grands joueurs sur marchés internationaux.

  5. Hotoctone says:

    Excellent article. Oui, on peut toujours rêver que des journalistes locaux fassent un peu de travail d’investigation, en particulier sur ce type de gâchis (ou scandale) économico-écologique. Ce qui pourrait peut-être secouer nos élus sous influence.

    • HenriIV W4 says:

      Ce sera ni la Résolution, ni la Révolution, dans les livres.
      Mais la vraie pétaudière.
      Pour l’ instant,comme par hasard, la justice est muette.
      N’ oubliez pas que pas moins de 3 Préfets ont dégagé illico presto dans cette affaire.
      Les 4 derniers premiers ministres ont acté.
      Ils ne sont pas capables de gérer des Préfets, alors imaginez les en relations internationales.

    • j’espère faire bientôt un petit reportage photo sur certaines zones que je connais et qui en disent long sur l’occupation des entreprises . Mais c’est une grande randonnée (entre Bordes, Sauvagnon, Uzein, Soumoulou, Garlin…)

  6. Ce qui me choque le plus dans ces zones d’activités, c’est la surface immense qu’elles occupent pour RIEN. Leur surface pourrait être réduite au moins de moitié si les parkings étaient systématiquement construits sur plusieurs étages, ce qui permet également au client d’être protégé de la pluie et de la canicule, pour un surcoût absorbable au niveau des prix.
    Certaines grandes surfaces le font, uniquement lorsqu’elles y sont contraintes par manque d’espace (cf Leclerc Université).
    Des élus qui ont 30 ans de retard pour n’avoir pas légiféré dans ce sens ???

  7. Larouture says:

    Je consulte parfois le site de l’AUDAP. Il y a un rapport de l’observatoire de l’immobilier d’entreprises de agglomération Côte Basque – Adour (Données de l’année 2015).
    Je n’ai rien trouvé sur le Béarn.

  8. HenriIV W4 says:

    Titre d’ actualité s’ il en est comme « Vol au dessus d’ un nid de cocus tondus flingués 100 Triomphe ».
    Rien ne vous arrêtera.

  9. Georges Vallet says:

    «La lande du Pont Long, contrairement à ce que pourrait laisser croire son nom est parmi les toutes meilleures terres agricoles de France, les agriculteurs et les agronomes en conviennent. Pourtant, ces terres qui devraient être protégées pour les générations futures font l’objet d’une destruction sournoise.»

    Pour tout ce qui est du grignotage progressif accéléré de la plaine de Sauvagnon, et d’ailleurs aussi, par l’urbanisation au sens large: construction d’habitations, de bâtiments industriels ou agricoles, de routes…., je suis entièrement d’accord avec l’esprit du texte de Daniel.
    Que l’on s’élève contre la disparition de terres agricoles de grande qualité, je le partage aussi, mais là où le bât blesse un peu c’est quand on s’épanche aussi sur la disparition de la faune sauvage et autre vie de ce territoire et la déforestation!
    Quand je suis arrivé à Pau, en 1976, la plaine de Pont Long, le long de la route entre Lescar et Sault était recouverte de landes boisées, de forêts et bois divers….Des relevés de faune et de plantes montraient effectivement une richesse intéressante en batraciens, insectes, reptiles et oiseaux.
    En une trentaine d’années, tout cela a disparu, non pas sous la pression des routes ou de l’urbanisation mais de la déforestation pour l’extension d’une agriculture industrielle: la culture du maïs.
    Il est donc difficile de se plaindre à la fois de la disparition de la vie sauvage comme il est souligné au début du texte, et des terres agricoles!
    L’opinion sur la notion d’utilité est très partagée!!!!

  10. Michel LACANETTE. says:

    En France on sait protéger la nature d’ exception, dans des sites particuliers , mais on ne absolument pas protéger la nature de proximité des zones urbanisées. Cette nature est considérée comme la zone tampon à sacrifier pour satisfaire notre mégalomanie de béton et de goudron qui s’ insinue dans les moindres fonds de campagne.
    Hors c’ est dans cette nature là de proximité que les urbains devraient pouvoir trouver leurs besoins de nature au quotidien, sans avoir à faire des centaines de kilomètres de déplacement pour pouvoir en profiter.
    Il y a là une lacune importante de notre comportement face aux espaces naturels,
    d’ autant que ce comportement est généralisé. Aujourd’ hui c’ est une zone industrielle ou une route qui se créée ou détriment d’ un bosquet ou d’ un chemin de campagne dans
    l’ indifférence générale. C’est regrettable et vous avez tout à fait raison de le dénoncer.

  11. Un ami m’a raconté cette anecdote, concernant (mais sans vérification) cette ZAC du Bruscos : un appel d’offre(s) concernant un projet d’aménagement est lancé.Son entreprise envoie le gars sur le terrain pour analyser les travaux à réaliser (il travaille dans les TP). Et les travaux sont déjà faits : tout est nickel. Et c’est loin d’être un cas unique, comme on peut s’en douter !
    PS: ce n’est plus de transparence dont on a besoin, mais de limpidité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s