Un système à l’agonie !


imagesQui ne voit que les règles régissant le fonctionnement de nos institutions sont à bout de souffle. Il faut que le bon peuple soit patient, tolérant ou pire désabusé, pour accepter autrement que par une abstention électorale, les multiples malversations de certains de nos élus ou de hauts dirigeants.

Enfin..

Jacques CHIRAC condamné pour abus de fonds publics, abus de confiance, prise illégale d’intérêt et délit d’ingérence, quinze ans après les faits.
Alain JUPPÉ, condamné pour prise illégale d’intérêt, dix ans après les faits et dira pour sa défense : « tout le monde connaissait le système des emplois fictifs « .

Sylvie ANDRIEUX, députée, condamnée à quatre ans d’emprisonnement dont un ferme, pour détournement de fonds publics, après une dizaine d’années de procédure pendant lesquelles elle a continué à exercer son mandat et à en percevoir les fruits.

Claude GUÉANT, condamné le 24 janvier 2017 !!! à deux ans d’emprisonnement dont un an ferme, pour avoir encaissé entre 2002 et 2004, cinq mille euros par mois sans évidemment les faire entrer dans ses déclarations de revenus et qui ose invoquer « la pratique des usages du ministère de l’intérieur qu’il n’estimait pas irrégulière  » (quel beau sens de civisme).

Ils n’iront jamais en prison grâce à une disposition adoptée sous la présidence de Nicolas SARKOZY qui permet de dispenser d’emprisonnement quand la peine  prononcée est inférieure à deux ans.

Un président de la république qui a fait entretenir par l’État , une compagne et une fille , dont l’existence fut bien cachée au peuple.

Un autre, allergique sans doute au mariage républicain, qui installe à l’Elysée une relation illégitime dont les besoins essentiels sont assurés par le bon peuple.

Un ministre fraudeur et menteur devant la représentation nationale condamné à trois ans de prison ferme, sans mandat de dépôt et qui après appel et sans doute pourvoi en cassation ne connaîtra probablement jamais les joies d’un repos mérité en maison d’arrêt.
Une indemnité représentative de frais de mandat pour députés et sénateurs, de l’ordre de six mille euros par mois, non imposable et utilisable sans justificatif.

Une indemnité mensuelle pour emploi de collaborateurs de 9561 euros pour les députés et 7593 euros pour les sénateurs qui sont libres d’embaucher quiconque de leur choix (conjoint, compagne ou compagnon, enfant, ami) qui fait l’objet d’un contrat de travail avec les droits y attachés et donne à ses bénéficiaires l’accès aux indemnités de chômage en cas de non réélection du parlementaire.

Le brûlot allumé sur ordre évident de la chancellerie concernant l’épouse de François FILLON a, outre le but de dégrader l’image du candidat déclaré à l’élection présidentielle, le mérite de montrer le vice du système dans la mesure où aucun contrôle ne peut être exercé sur l’effectivité du travail du collaborateur qui dépend seulement de son employeur.
Ce sont là les symptômes d’une morale politique en décrépitude, méprisée par le bon sens populaire qui tôt ou tard se manifestera.

Pour y remédier, il faudra sans doute des lois encadrant les mœurs des sphères dirigeantes, ce qui n’est sans doute pas pour demain et, plus facile à mettre en oeuvre, un coup de main de nos juges qui, statuant au nom du peuple français, utiliseront les textes à leur disposition pour prononcer mandats de dépôt et peines d’emprisonnement insusceptibles d’aménagement. Ils doivent être conscients qu’ils détiennent une arme contre le dégradation morale de la société. L’agonie n’est pas la mort mais elle l’annonce !

Pierre ESPOSITO
Avocat honoraire

Crédit image : cheznectarine

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. Chinaphil says:

    Il m’est avis que tous se présentent, puis sont élus pour « en croquer »; les seuls qui puissent à ce jour être vierges de ce grief sont ceux qui n’ont jamais approché le gâteau. Ce constat encourage ma conviction par pur intérêt scientifique.

    • « les seuls qui puissent à ce jour être vierges de ce grief sont ceux qui n’ont jamais approché le gâteau.  »

      Avez-vous mesuré, scientifiquement, la longueur de leurs dents ? Elles sont certainement plus longues que celles qui ont déjà rongé la Nation!

      • Chinaphil says:

        Scientifiquement, il n’est jamais bon de concomitamment poser la question et d’en donner la réponse. Sauf à fonctionner en mode « postulat »; cela ne correspond pas à mon propre entendement. Mais chacun dispose du droit de se tromper, la seule liberté inaliénable « qui ne s’use que quand on ne s’en sert pas » ainsi que le professe un volatile qui échappe toujours et encore à toute forme d’abatage… ;-))

  2. Heureusement, nous avons un excellent parti blanc comme neige et dont il n’est pas fait mention dans cet article !
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-fn-et-ses-casseroles-13-12-2016-6447894.php

    En parallèle, je suis scandalisé que ces gens condamnés à de la prison ferme ne purgent pas leur peine, peine si insignifiante quant aux affaires qui les ont vues être condamnées (Lagarde, Guéant, Chirac, Cahuzac, etc).

    A bientôt donc derrière les barreaux, mais tous du même côté, hein, maître Esposito !

    • HenriIV W4 says:

      Attardez vous sur la propal de P.O Sur batonnier de Paris: Reprendre en totalité ce qu’ ils ont volé(avantage; pas besoin de murs supplémentaires laissés vides)

  3. HenriIV W4 says:

    Le pire est que l’ encadrement dans certaines boîtes privées est du même acabit.
    Vous y mettez Bayrou à gérer, vous y verrez la même CATASTROPHE!!!!

  4. Jack Fagot-Barraly says:

    Hercule pour nettoyer les écuries d’Augias !!

  5. Un autre, allergique sans doute au mariage républicain, qui installe à l’Elysée une relation illégitime dont les besoins essentiels sont assurés par le bon peuple.

    Illégitime en quoi, au juste ? Ca sent bon le jugement moral, ça…

    Pour le reste on se demande pourquoi vous ne citez pas les malversations du même genre qui touchent les membres du FN… Enfin, quand je dis « on se demande », c’est une façon de parler…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s