Ces élus qui n’appartiennent pas au même monde que nous


Souvent cette phrase revient comme un leitmotiv pour dénoncer le comportement de nos élus. L’actualité qu’elle soit nationale ou locale nous offre les exemples de ce qu’ils peuvent se permettre. Ne serait-ce pas la principale raison de la désaffection des Français pour ce monde des politiques ?

Sur le plan national d’abord, la campagne électorale pour la présidentielle est entièrement axée sur les avantages que certains s’octroient ou se sont octroyés. Qui savait qu’un député ou un sénateur pouvait disposer de sommes aussi importantes pour rémunérer son épouse et ses enfants ? En réalité peu de monde parmi les électeurs. Qui savait que l’on pouvait trouver des costumes au prix de 6500 euros et se les faire offrir sans compensation ? Vous peut-être mais pas moi. Qui savait qu’avec des subventions européennes détournées, on pouvait financer un parti politique ? Qui savait que l’on pouvait accuser la justice d’être instrumentalisée par les politiques ? Qui savait que lorsqu’on est un (e) élu(e) on est autorisé à ne pas répondre aux convocations de la justice ?

Plus près de nous, certains élus du département ne dépareillent pas le tableau. Dans le genre « c’est moi que je suis » et qui possède des prérogatives, voire des privilèges, que vous autres n’avez pas, on trouve notre célèbre Jean Lassalle. Celui-ci est toujours en retard. Lorsqu’il perçoit qu’il va rater son avion, il téléphone à l’aéroport de Pau et demande qu’on lui prenne un billet et qu’on veuille bien l’attendre. Alors on attend Monsieur le député, presque candidat à la présidentielle. Une sénatrice bien connue et très engagée, refuse, elle, de montrer une pièce d’identité avant l’embarquement. Elle doit sans doute considérer que sa position la rend célèbre et que tout le monde doit la connaître et la reconnaître. Ce genre de comportement, même sans grandes conséquences, est significatif d’un état d’esprit de moins en moins toléré. Ce sont d’ailleurs les mêmes qui, parce qu’il se disent près du peuple, s’opposent avec une détermination suspecte, à la fusion des communes.

Par la suite l’un comme l’autre présentent leurs excuses. Mais que valent celles-ci ? Tout semble un peu trop facile. Parfois, il leur arrive de dire en guise de défense : « Et alors ? » Sans doute parce que cela ne regarde personne. René Dosière (Sud Ouest dimanche 12 mars 2017), pourtant considéré comme le « Monsieur propre » de l’assemblée nationale, n’hésite pas à dire, qu’en ce qui concerne la déontologie, l’Assemblée nationale est souveraine. Une façon de reconnaître, là encore, que ce qui s’y passe ne regarde que cette caste des élus : on lave son linge sale en famille. Pour être déclarés au déontologue, il doit être établi que les cadeaux ont un lien avec le mandat de ceux qui les reçoivent. Voilà une vaste hypocrisie car bien malin celui qui pourra démontrer que ce lien existe ? Un échappatoire bien trop large dans lequel beaucoup s’engouffrent.

L’électeur est ainsi fait que, pour éclairer son choix, il tient de moins en moins compte des programmes proposés et de plus en plus de la personnalité des candidats. Son raisonnement repose sur le fait que les promesses ne sont pas tenues et qu’il faut bien choisir d’autres critères. Mesdames et messieurs les politiques êtes-vous réellement conscients de cet écart qui se creuse entre vous et les citoyens ? Savez-vous en déterminer les causes ?

Pau, le 15 mars 2017
Joël Braud

Crédit photo : saptco.org.sg

Comments

  1. Le Point en 2012 :

    « François Sauvadet s’étonne que le candidat MoDem se soit prononcé pour un changement « sévère » de la loi sur le financement des campagnes présidentielles. Le ministre de la Fonction publique ne manque pas de rappeler que François Bayrou avait vu une partie de ses comptes retoquée par le Conseil constitutionnel, en 2002. Il s’agissait d’une somme de 37 566 euros, jugée « manifestement excessive » et censée couvrir les « frais d’habillement » du candidat. Au MoDem, on rétorque que Nicolas Sarkozy s’était vu refuser en 2007 « 50 073 euros de frais de petits déjeuners et repas » par la commission des comptes de campagne, et Ségolène Royal, pas moins de « 26 985 euros de maquillage ». Qui dit mieux ? »

    Bayrou aurait dû soutenir Fillon, ils ont les mêmes problèmes d’habillement …
    Quant à Sarko, quel appétit !
    Et Ségo ? Très coquette…

    Comme nos politiciens professionnels n’ont pas la même approche que les élus des démocraties du Nord il est évident que la seule mesure qui changera les choses est une obligation de transparence totale y compris sur les notes de frais.
    Quant on voit la difficulté qu’il y a a obtenir les budgets détaillés des communes, on est très loin du compte !!!

  2. Destans says:

    Merci mr Braud votre article est trop vrai et très bien vu.
    Yasmina Destans (Anizan).je vous connais du commissariat de Pau. Il y a bien longtemps!!?

    • Joël Braud says:

      Merci Madame pour ce commentaire. C’est bien vrai, nos souvenirs aussi prennent de l’âge.

  3. Lou Tillous says:

    Le plus triste est que c’est inhérent à l’âme humaine. Vous pouvez prendre la Bastille, couper des têtes, tout pouvoir est corrupteur. Nos parents se souvenaient des affaires des années 1930 qui avaient déclenché un anti parlementarisme féroce. Mais le parti nazi avait ses pontes « les faisans dorés », le régime soviétique la Nomenklatura. Dans mes souvenirs, je ne vois qu’une seule exception : de Gaulle. Quand il avait rédigé ses mémoires qui furent un immense succède de librairie, il renonça à sa retraite de général de brigade, estimant que ses droits d’auteur lui suffisaient. Arrivé à l’Elysée, il payait la facture d’électricité de ses appartements privés. Lors de ses déplacements non officiels, s’il faisait étape dans un restaurant et que le propriétaire se fasse un honneur de lui offrir le repas, il laissait l’équivalent de la somme qu’il aurait dû payer en pourboire pour le personnel. Oui, mais un de Gaulle, il y en a un par siècle….et encore ?

  4. Depuis le début de ces histoires je suis pris de violents vomissements réguliers car moi « ouvrier » je n’ai pu payer l’école d’ingénieur pour mon fils et j’aurais largement pu le faire avec le prix des costumes de M° Fillon , mon fils aurait même pu payer son logement en plus pendant plus d’une année .
    Tout simplement à vomir….

  5. Aux électeurs de « tirer la chasse »…

  6. Robert Contrucci says:

    Ce n’est un secret pour personne que l’on retrouve ailleurs, et sans généraliser, ce type de comportement de certains élus et ce, depuis très, très longtemps…

    Exemple pour nos amis canadiens francophones ou… pas :
    Lire ou consulter svp, un extrait du livre électronique « La face cachée des Élus : engagement, responsabilité et comportement éthique »
    Auteur : Yves Boisvert (Presse de l’Université du Québec, 2009)
    Nota : quelques pages « ne font pas partie de la section consultable »

    URL : https://books.google.fr/books?id=7w0uP06Yuh8C&printsec=frontcover&dq=isbn:2760523640&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiY242xu9jSAhXDqxoKHQx0CcwQ6AEIHDAA#v=onepage&q&f=false

    Bonne lecture…. 😉 ou ;-(

  7. « Qui savait qu’un député ou un sénateur…… ?

    Tout le monde savait, tous ceux qui s’intéressent un minimum à la vie de la cité savent.
    Et le problème est là !
    Les citoyens préfèrent voir les gladiateurs de la section que de lire le budget de la ville de Pau.Ils préfèrent lire la Rep ou écouter les infos édulcorées de nos media locaux.
    Ils ré élisent toujours les mêmes incapables qui ont utilisé toutes les ficelles du clientélisme.
    Les français sont des veaux, ils ont les élus qu’ils méritent, et ceux cis en sont parfaitement heureux…

    • Le mépris que manifeste M. Sango pour ses concitoyens me semble relever du même symptôme que celui dont sont atteints certains élus vis-à-vis de leurs électeurs.

      • Notre ami Marc qui n’aime pas AP est encore là…
        « Les français sont des veaux » vous ne l’ignorez pas est une citation du Général de Gaulle.
        Il ne s’agit pas de mépris, il s’agit de réalisme.

        • Georges Vallet says:

          « Les français sont des veaux » vous ne l’ignorez pas est une citation du Général de Gaulle.

          Je signale à titre purement documentaire que:
          + le veau élevé sous la mère est une viande blanche, ce qui n’est pas le cas de tous les Français, le Général n’était donc pas très informé.

          Ce fait vient d’un déficit de fer dans le lait maternel; les veaux sont donc anémiés, ce qui n’est pas non plus le cas de tous les Français; encore une ignorance du Général!

          En fait, c’est vrai, certains Français sont anémiés, mais c’est parce qu’ils sont en déficit de «faire».

          • le veau dort :

          • GV: « Je signale à titre purement documentaire que le veau élevé sous la mère est une viande blanche »
            Faux. Pour les scientifiques et les agences sanitaires, « la viande rouge fait référence à tous les types de viande issus des tissus musculaires de mammifères comme le boeuf, le veau, le porc, l’agneau, le mouton, le cheval et la chèvre » (OMS). Seule la volaille est qualifiée de viande blanche. Il n’y a plus que dans les livres de cuisine que l’on qualifie le veau de viande blanche.
            Puis-je en conclure que votre bon mot a fait chou blanc? 🙂

            • Georges Vallet says:

              «Puis-je en conclure que votre bon mot a fait chou blanc?»
              J’apprécie votre réaction humoristique.
              Dans le même esprit:
              «Il n’y a plus que dans les livres de cuisine que l’on qualifie le veau de viande blanche.»

              La double approche, scientifique et culinaire de la couleur de la viande ne m’avait pas échappé; mon option pour la seconde vient du fait que nous sommes en pleine cuisine électorale et que seule cette version me semblait appropriée dans la période actuelle.

              Soyons sérieux:
              En ce qui concerne l’aspect scientifique, c’est exact, tous les muscles striés sont rouges car ils mettent de l’oxygène en réserve grâce à la myoglobine et le fer qu’elle contient. Suivant l’âge et le mode vie, il y a plus ou moins de myoglobine donc les muscles vont du rosé chez le très jeune par exemple au rouge foncé chez l’adulte qui migre ou se déplace longtemps. L’importance de la graisse chez les porcs en bâtiment ou en liberté modifie aussi la couleur.

    • Georges Vallet says:

      Daniel Sango says: 15 mars 2017
      « Les français sont des veaux, »
      « Il ne s’agit pas de mépris, il s’agit de réalisme. »

      A l’écoute régulière de «La Grande Librairie» de F.Busnel, hier soir encore avec Laurent Gaudé, Laura Alcoba, Maryam Madjidi, Louis-Philippe Dalembert, précédemment Kamel Daoud, Dany Laferrière, Bernard Pivot et un grand nombre d’autres: Français d’origine française, Français d’origine étrangère, étrangers francophones, je suis transporté de fierté en écoutant l’exaltation de la France, de son humanisme, de sa langue si riche de nuance et de sensibilité, de sa politique d’accueil des personnes poursuivies par la tyranie des hommes et des choses.
      Alors , oui, je suis fier d’être un veau!!!!!

      • Chinaphil says:

        Peut-être n’avons-nous pas, Georges Vallet, la même conception de la nationalité et de son probable devenir si quelques trains ne sont pas stoppés net en gare, mais certainement partagerons-nous celle des avantages liés à la diversité : one vote/one choice; et comme l’indique rdv : « aux électeurs de tirer la chasse » (sans aucune garantie toutefois que l’eau renouvelée soit in fine plus propre).

        • Michel LACANETTE. says:

          Mesdames et messieurs les politiques êtes-vous réellement conscients de cet écart qui se creuse entre vous et les citoyens ? Savez-vous en déterminer les causes ?
          Vaste question qui ne sera sûrement pas abordé par aucun des candidats à la présidentielle et pourtant qui le mériterait bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s