Bayrou à la fête foraine


gendarmes-et-forains-face-a-face-sur-l-a64Les derniers évènements palois entre la Mairie et les forains ont une fois encore montré toutes les limites de François Bayrou négociateur. On se rappelle de ses reculades face aux employés municipaux ( « Bayrou c’est mou ! » AP du 14/01/2016).

Aujourd’hui c’est face à des adversaires plus coriaces, qui ne s’embarrassent pas de la légalité que le Maire de Pau négociait. Pourtant, tout dans la légalité et la logique était avec lui et sa position très claire : « Je ne céderai pas »

Effectivement, transférer la foire au stade Tissié paraissait d’une logique à toute épreuve d’autant qu’une majorité forte de Palois se positionnait contre les perturbations crées, jugées disproportionnées par rapport à l’enjeu (enquête de La République).

La mairie n’entend pas changer de position. « La moitié de la place c’est 650 places, une matin une l’après-midi. Ça fait 1300 places par jour pendant 2 mois. On ne peut pas privatiser la place de Verdun deux mois par an pour une corporation », (a) expliqué l’adjoint chargé de la coordination générale, Jean Paul Brin. (La République)

L’escalade en dehors de la légalité avec des dégâts sur la Mairie et les blocages de l’autoroute ne pouvaient que renforcer la position de François Bayrou.

« Je ne céderai pas « .

« Je trouve ça absolument scandaleux de s’attaquer à des bâtiments publics pour des intérêts particuliers. C’est honteux, j’espère que les auteurs seront sévèrement punis. » (Sud Ouest)

Il n’en fut rien, et, en ce premier avril c’est un homme étranglé par le chapeau à plume qu’il venait d’avaler qui confiait aux media :

« C’est une bonne nouvelle. Chaque fois que possible, le dialogue est préférable à l’épreuve de force » constate l’élu. Un protocole d’accord est donc en cours de rédaction, « en cherchant les bonnes formules. » Et le maire de rappeler que la place Verdun est en travaux, mais que les forains « ont besoin aussi de tenir leurs activités. Il y a des familles derrière tout cela ».

François Bayrou évoque également « des erreurs de communication des deux côtés ». Reconnaissant que ses services étaient persuadés « que la solution du parc-expo leur conviendrait. Ce ne fut pas le cas. Le stade Tissié, lui, est en tout cas tout à fait adapté » assure le maire. «  (La République)

Cet épisode pose bien sûr de nombreuses questions.

Comment vont être traitées les infractions graves telles que le blocage de l’autoroute, ou plus anecdotiques (contrairement à ce qu’en dit le Maire de Pau) de jets de tomates et bris de vitres ?

La puissance publique doit-elle céder devant des manifestations hors la loi ?

Cet épisode ne va-t-il pas dévaloriser définitivement la crédibilité de l’équipe municipale ?

En attendant, cet exemple, sans aller vers ces extrémités, pourrait inspirer les automobilistes afin d’obtenir la gratuité du parking de la place Verdun …

Daniel Sango

Crédit Photo : Sud Ouest

Comments

  1. Jean Aimarre says:

    …et ce soir, une bande de jeunes a envoyé sur ma voiture de derrière une haie, une salve d’oeufs avenue du Corps F. P. à Jurançon en faisant des dégâts importants sur la carrosserie. Les flics (lors de mon appel) s’en moquent totalement (vu le nombre disponible le soir, assez compréhensible)… et le seul jeune que j’ai pu attraper (je cours vite) a jugé sur la tête de son dardon que ce n’était pas lui… A Pau et environs (Lons/Lescar…), les gitans et autres forains ont tous ! les droits sans jamais être inquiétés. Et un mou de Bayrou ne fera jamais plier personne… parfois je me demande si je ne devrais pas m’acheter une caravane et faire chier le monde comme eux…

    • « les gitans et autres forains ont tous les droits sans jamais être inquiétés. » Etc, etc…
      Je croyais que A&P disposait d’une charte ?

  2. Cet article montre, une fois de plus, la totale mauvaise foi de M. Sango à l’égard du maire de Pau.

    Les négociations entre les forains et la mairie se sont finalement conclues aujourd’hui. Les forains ont accepté d’installer leurs attractions au Stade Tissié. La mairie n’a pris aucun engagement sur le retour éventuel de la fête foraine Place de Verdun. Il est seulement acté de réexaminer la question dans deux ans, ce qui ne mange pas de pain.

    M. Bayrou a donc parfaitement tenu ses promesses. Il n’a pas cédé et n’a avalé aucun chapeau. Bien au contraire, face à des interlocuteurs extrêmement difficiles, il a su négocier avec finesse pour calmer le jeu et trouver une solution honorable pour tous, en respectant les engagements pris envers les Palois.

    Carton vert à M. Bayrou et son équipe!

    Et nouveau carton rouge à M. Sango qui aurait mieux fait d’attendre quelques jours avant de lâcher son fiel.

    • Marc a une lecture de l’accord tout à fait partisane et inexacte, mais on a l’habitude ….
      L’accord mentionne que dans deux ans (deux ans car Verdun est indispensable durant les travaux des Halles) les deux parties doivent se revoir pour ré examiner les possibilités d’implantation dans lesquelles devra figurer obligatoirement Verdun.
      Les résultats économiques des forains à Tissié seront déterminants. Faisons confiance aux rois du black pour avoir des chiffres certifiés sincères …
      En attendant la ville va financer la promotion des foires (quel montant ?) ..il est anormal de ne pas le dire, c’est l’argent des contribuables pour des entreprises privées !
      Bref les forains ont obtenu ce qu’ils désiraient et même plus.
      Et Bayrou a du mal a avaler la dernière plume de son chapeau :
      Où sont les sanctions pour les délits commis ? Bayrou :
      « Je trouve ça absolument scandaleux de s’attaquer à des bâtiments publics pour des intérêts particuliers. C’est honteux, j’espère que les auteurs seront sévèrement punis. » (Sud Ouest)
      On imagine que nos hors la loi s’en tirent avec les félicitations du mou Bayrou…et du Préfet, bien silencieux dans cette affaire.

      L

  3. Faux et courtois telle est la devise béarnaise, M; Bayrou nous a trahis avec le bus, il nous trahit en politique il n’a même pas peur du ridicule en s’alliant avec Juppé puis avec Macron et avec les forains, il nous les installe à l’hippodrome depuis de nombreuses années en accord avec la municipalité précédente en dépensant 200 000 euros pour des gens qui ne respectent rien dans un quartier qui est complètement dévalorisé par lui et la municipalité précédente et ces « pauvres forains » continuent à déverser leurs eaux usées dans les fossés du camille salié et lavent leurs gros mobilhomes et leurs grosses mercedes avec l’eau de la fontaine. Il est vrai que nous sommes un quartier de « nantis » puisque nous payons que 5 000 voir 6 000 euros pour certains de taxes locales avec un salaire et une très petite retraite et que nous n’avons aucun bus. Il vaut meiux se faire mousser avec Caseneuve pour Saragosse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s