Macron Président, un troisième tour décisif


Macron    Ainsi donc notre nouveau Président sera Emmanuel Macron, mais ces demi-finales ont montré un éclatement des voix qui va poser un vrai problème pour le quinquennat à venir. Le président a été élu, avec moins de 20% des voix des Français… Pas terrible. Et après ?

L’élection française se jouera donc au troisième tour, aux législatives, et on se retrouvera dans ce cas dans un match à cinq car le PS, avec ses implantations locales, ses nombreux élus locaux, se joindra aux quatre demi finalistes.

Cela augure de très nombreuses triangulaires, ou plus (il faut 12,5% pour se maintenir) et donc des élus venant de toutes ces tendances et donc une assemblée ou aucun parti n’aura la majorité. Cela promet… sans compter que le sénat sera lui inchangé.

Les nostalgiques de la proportionnelle seront comblés.

Au plan local on risque de voir de curieuses empoignades. Côté PS on retrouvera sur la seconde Nathalie Chabanne qui se présentera sous son vrai jour, à la gauche du PS, et sur la troisième David Habib plus proche de Macron que de Hamon et qui se tait depuis des mois pour conserver la tunique PS. Ce sera assez étonnant de constater qu’ils feront campagne pour deux programmes différents…

Sans compter sur la quatrième où Bernard Uthurry a lancé sa campagne …sans avoir obtenu l’investiture…

Sur le 64 on attend d’En Marche des têtes nouvelles, des candidats qui ne veulent pas faire carrière et qui ont montré leurs capacités dans leur vie professionnelle. J’ai bien peur que nous soyons déçus …

Côté MoDem, on pourra constater quelle place aura obtenu François Bayrou pour ses protégés (Le Point a parlé de 96 investitures…!), mais où sont donc les jeunes et brillants disciples du Maire de Pau ?

Pour Les Républicains, un casting très décevant sur le Béarn, on y retrouvera Eric Saubatte et Marc Oxibar ainsi que Nicolas Patriarche suppléant de Pauline Roy. Des candidats bien ternes, des militants appliqués sans doute, décidés à « faire carrière » à l’ancienne mais n’ayant jamais montré de grand potentiel dans la vie politique locale : le contraire de ce que souhaitent les français (sans compter leur slalom effectué durant la campagne de F Fillon…)

A l’extrême gauche, les candidats auront bien du mal à approcher le score de Jean Luc Mélenchon dont une grande partie a été obtenue grâce à ses talents d’orateur. Il en sera sans doute un peu de même à l’extrême droite.

Une très grande incertitude pour imaginer la future composition de l’Assemblée…

Il faudra donc que Macron montre cette nouvelle voie, ni droite ni gauche, et les travaux pratiques risquent d’être délicats avec les habitudes prises dans notre Assemblée Nationale.

Une nouvelle ère s’ouvre aujourd’hui, elle ne sera pas vraiment favorable aux indispensables réformes pour rétablir les grands équilibres du pays.

Daniel Sango

Comments

  1. Hello, moi j’ai lu ici (http://www.macronpresident.net/) qu’il etait sorti avec sa enseignante à l’age de 15 ans… mais il a su rester avec elle donc cela me rassure. Mais bon j’espère qu’on va pas élire un cas social…

    • PierU says:

      Et hop, le commentaire qui ne sert qu’à faire un peu de pub pour un site…

    • Marc says:

      Hello, moi j’ai lu ici qu’il etait sorti avec sa enseignante ….

      Il est sur qu’en ce qui vous concerne vous n’avez pas beaucoup fréquenté les cours de français.

      • PierU says:

        « sur » –> « sûr »

        • Marc says:

          Eh oui, moi aussi!

          • Marc says:

            Ceci dit, il est vrai qu’aux États-Unis en particulier, le fait que M. Macron ait eu une relation avec son professeur, alors que, semble t-il, il était encore mineur, passe très mal.
            Ce n’est pas tant l’énorme différence d’âge (certains font remarquer avec malice que la différence entre Donald et Melania Trump est du même ordre) qui fait problème, mais le fait que cette relation puisse avoir eu un caractère illégal.
            En tout cas, il est clair qu’aux États-Unis, si M. Macron avait voulu être candidat, il aurait du produire tous les détails de cette affaire et il est probable que, pour cette seule raison, il n’aurait pu concourir.

  2. Michel LACANETTE. says:

    Et si Airbus quittait la France au lendemain du résultat de l’ élection présidentielle.
    Avec l’ élection possible de Marine, pour des questions économiques et d’ éthique, peut
    être qu’ Airbus sera obligé de quitter la France, sous la pression de ses meilleurs clients
    Arabes et autres.
    Les compagnies ne voudront peut être plus des avions venant d’ un pays qui ne respectera plus la démocratie, ni la dignité humaine et qui pratiquera une politique raciste et anti- Arabes.
    Mais pas que, comment réagira l’ Europe face à un état qui prétend quitter l’ Euros et
    l’ Europe.
    Continura t’ elle à financer une société complètement coupée de l’ Europe, alors qu’ Airbus est né grâce à l’ Europe, qui est de plus est son principal financier en matière de R&D.
    Mais pas que, car actuellement en 1 an ou 2 maximum, une usine du type de Toulouse peut très bien être construite n’ importe où dans le monde. Imaginons que ce cas de figure extème voit le jour, Toulouse se trouverait délesté de 300000 habitants
    en quelques mois, plus de rentrées financières pour la ville, plus de projets etc , etc …..
    Des villes comme Pau, Tarbes et tant d’ autres du Sud- Ouest subiraient le même sort.
    SAFRAN à Bidos disparaitrait, Oloron perdrait 2000 habitants d’ un coup.
    Le site de Bidos serait rasé et transformé en terrain de pétanque, les cadres assureraient l’ arbitrage et le bon déroulement des parties. Les équipes se relaieraient en 3×8 pour démontrer aux visiteurs qu’ il y a toujours plein d’ activité ……
    Seules les clôtures du sites seront conservées, pour ne pas qu’ il y ait d’ évasion pendant les heures « travaillées »
    Souvenons nous de Chicago, il y a quelques années, qui de capitale rutilante de
    l’ automobile est devenue une poubelle, abandonnée aux rats et vidée de ses habitants en quelques mois, par les affaires des Subprimes et de la crise financière qui a suivi.
    Le but n’ est pas de faire peur aux électeurs, chacun votera en son âme et conscience, mais plutôt d’ attirer l’ attention de nos Elus et Responsables Politiques, quelque peu frileux face au FN, allant jusque’ à considérer pour certains que cela est rentré dans les moeurs et le quotidien, alors que les dangers sous- jacents sont extrêmement forts et pernicieux.

  3. Vous vous focalisez sur la rotonde ok c’est une brasserie ou l’on peut boire le « champagne ».
    Mais aucun de vous ne me réponds sur le fait que cet homme est déclaré n’avoir aucun PATRIMOINE cela ne vous interpelle pas , cela ne vous cause pas ??

  4. Pourquoi dire qu’il est  » président »!!
    Cela ne dérange personne que cet homme a déclarer n’avoir aucun patrimoine ??
    Cela ne dérange personne qu’il fête cela à la rotonde alors que la moitié des français ne peuvent ce le payer !!
    Quand au deuxième choix no comment .
    Cette année pour ma part ce sera un beau vote blanc et j’espère que des millier de vote blanc ou nul vont être dans les urnes.

    • Il faut arrêter avec cette histoire de la Rotonde ! C’est une brasserie parisienne réputée, mais ce n’est pas un restaurant de grand luxe (et quand bien même…). Vous vous imaginiez qu’il irait fêter les résultats dans une baraque à frites ?

      • Michel LACANETTE. says:

        Certains auraient souhaité que le  » petit  » parte sagement au lit avec un Nounours dans les bras…..
        Par contre, quand nos Élus s’ en vont en voyage  » d’ étude » dans les îles paradisiaques aux frais des contribuables, pendant quinze jours, personne n’ a rien à redire, ni ne s’ en rend compte, par le fait du hasard de nos Médias qui se taisent, afin que ce genre de chose se sache. Cela est parfaitement rentré dans les moeurs. De même que l’ absence de nos Députés sur les bancs de l’ Assemblée est tout à fait normale. Ils ont tellement à faire….. qu’ il leur impossible de se dédoubler, les pauvres.
        Dans les pays Nordiques, les Elus publient leurs emplois du temps public sur la presse, une semaine en avance. Chez nous, on connaît leurs déplacements souvent quelques années après, entre deux portes. Le chemin sera long pour que la clarté s’ établisse.

    • Macron s’est expliqué :
      « Emmanuel Macron s’est très vite expliqué : « Si vous n’avez pas compris que c’était mon plaisir ce soir d’inviter mes secrétaires, mes officiers de sécurité, les politiques, les écrivains, les femmes et les hommes qui depuis le premier jour m’accompagnent, c’est que vous n’avez rien compris à la vie ».

      « C’était mon moment du cœur, vous voyez ? » « Je crois qu’au Fouquet’s, il n’y a pas beaucoup de secrétaires ou d’officiers de sécurité […]. Vous avez vu qui était ici à table ». Et d’affirmer ne pas avoir « de leçon à recevoir du petit milieu parisien ».

      Effectivement les prix de cette brasserie sont des prix parisiens « standards »
      Ci dessous la carte de la Rotonde …

      https://pbs.twimg.com/media/C-KLW4KXgAEh5I1.jpg:large

  5. Macron sablant le Champagne à la Rotonde pendant que Marine arpente les rues de nos villages. Cela me fait penser aux passagers du Titanic dansant dans le grand salon pendant que le bateau commence à couler. Pas vous?

    • …et Mélenchon (pas Mélanchon, hein) boit du petit lait. Pour faire basculer la France vers le fascisme, tant il est certain que plus il y aura d’abstentionnistes, plus le FN pourra gagner..
      France Inter, infos de 13h (( mettre le curseur à partir de 11 minutes trente environ):
      https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-13h/le-journal-de-13h-26-avril-2017

      Et question Titanic, une belle chanson :

    • Ah bon, Marine était en train d’arpenter les rues des villages dimanche soir à 23h ?

      Quant à vouloir faire culpabiliser ceux qui veulent s’abstenir (ou voter blanc), ça s’apparente à du terrorisme intellectuel.

      • Quant à vouloir faire culpabiliser ceux qui veulent s’abstenir (ou voter blanc), ça s’apparente à du terrorisme intellectuel.
        Ben, me v’la beau !
        Mais je préfère le front républicain au Front national, raison pour laquelle j’irai voter comme en 2002 pour Chirac : avec des pincettes, pour Macron. Parce que s’abstenir, c’est sortir d’une réalité qui peut en construire une autre, toute différente et totalitaire.
        Les législatives éclairciront ou compliqueront les choses, et s’abstenir sera un acte différent, parcellaire, si personne ne correspond au désir de l’électeur.
        (j’espère vous avoir terrorisé!)

  6. Michel LACANETTE. says:

    Pendant des décennies tout le monde a appelé à la fin du bipartisme, maintenant que cette possibilité nous est offerte, à lire et écouter les commentaires, tout le monde serait prêt à revenir se mettre sous son le parapluie et reprendre les pantoufles de cette voie, soi-disant royale, dont certains font encore l’ apologie, mais qui nous a mené à une situation sans issue.
    Beaucoup de pays à travers le monde seraient fiers d’ avoir pu trouver un jeune pour reprendre le flambeau de cette situation pour le moins déconcertante.
    Chez nous c’ est une catastrophe.
    Il n’ est nullement question de donner un chèque en blanc à Emmanuel Macron, mais au moins laissons lui le temps de mettre en place les réformes et les mesures qu’ il préconise. Je pense qu’il sera assez grand pour corriger ses erreurs s’ il y a lieu, d’ autant qu’ il n’ aura pas le poids d’ un parti politique omniprésent sur ses épaules.
    Sa seule erreur, dans les mois ou les années à venir, serait qu’ il retombe dans ce travers
    des partis.
    Les partis sont nécessaires au bon fonctionnement de la société, mais il ne faut pas, il ne faut plus, qu’ ils soient la représentation d’ une personne,comme on l’ a malheureusement connu, ( Mitterand, Chirac, Sarkozy ), mais la représentation d’ idées capables de faire avancer la société et de défense de l’ intérêt général des citoyens.

    • Larouture says:

      Depuis 2002 le PS a mis la priorité sur la recherche d’un projet devant celle d’un leader.
      Résultat, il n’a eu ni l’un, ni l’autre.
      Sous le septennat qui s’achève, le PS a redécouvert un jeu des enfants : Le lance-pierres. Il y a eu des ricochets.

      • « Depuis 2002 le PS a mis la priorité sur la recherche d’un projet devant celle d’un leader. »
        Ah bon ! c’est nouveau.
        Le PS n’a jamais recherché un projet et ces dernières années le montrent. Le PS est coupé en deux avec deux visions du monde complètement différentes.
        Il n’y a eu que bidouillage et rafistolage pour essayer de maintenir une unité impossible.

        • Larouture says:

          Si le PS n’a porté aucun projet ni aucun vrai leader depuis 2002, c’est bien parce qu’il s’est enferré dans des rivalités de clans (courants). En fait de personnes.
          De mémoire, « le projet avant le candidat » avait notamment été évoqué par M. Cambadélis pour ménager une candidature de M. Strauss-Kahn.

      • Comme d’autres grands partis, le PS s’est transformé depuis un certain nombre d’années en un syndicat de défense du maintien de l’emploi de ses élus.

        • Michel LACANETTE. says:

          Tout à fait d’ accord avec votre propos.
          Personnellement je trouve que tous ces étranges ralliements de dernière minute à Emmanuel Macron ne se terminent en recyclage d’ élus en fin de course qui cherchent un bol d’ air salvateur.
          Osons espérer qu’ il ne tombera pas lui aussi dans ce travers, qui a sonné le glas des partis politiques.

  7. Ouf! La finance et les rentiers sont soulagés! Ils ont enfin bien dormi cette nuit. Tout va pouvoir continuer comme avant. Les riches vont continuer à s’enrichir. Les pauvres vont continuer à s’appauvrir. Les préoccupations écologiques vont disparaître du paysage. Le libre échange va imposer sa puissance.

    M. Hollande est un super-héros. En deux temps trois mouvements il a réussi à imposer son héritier à la tête de l’État, à atomiser la droite républicaine et à briser le PS. Incroyable tour de passe-passe dans lequel les Français se sont jetés tête baissée.

    Vive la France!

    • De toutes manières, s’il n’y avait pas eu Macron, ça aurait été Fillon-Le Pen au 2ème tour (ou Mélanchon-Le Pen avec une sortie de l’euro)
      Et pour les législatives, PS et FG font se partager intelligemment les voix pour être sûrs d’avoir le moins d’élus possible, au grand bénéfice de « EM » et « LR » qui gouverneront ensemble. Les électeurs de gauche auront ensuite le choix au 2ème tour entre « EM » ou « LR » et le « FN ».
      remarque: c’est davantage le PS qui a été atomisé, avec 6%, que la droite, avec 20%.
      et c’est davantage Mélanchon qui a atomisé le PS, que Hollande.

    • J’ai envie de dire « heureusement que c’est Macron » parce que si Fillon ou Hamon étaient arrivés au 2ème tour, il y avait encore beaucoup plus de risques que MLP soit élue: Fillon étant estampillé « pourri » avec toutes ses casseroles et de toutes manières détesté par l’électorat de gauche, et Hamon détesté par l’électorat de droite…
      Ces 40% en disent long sur l’état « sociologique » de la société qui est visiblement beaucoup plus mauvais que son état « économique ».

  8. Tous ces roués politiciens qui savent bien que Marine Le Pen ne passera pas le second tour ne prennent aucun risque en se déclarant pour voter pour Macron. Mais aïe aïe aïe Bayrou soutient Macron depuis le début de la campagne, et cela ne plaît pas à certains…
    On verra bien en juin, pour l’heure les français sont moins idiots qu’on ne le pense, Maître S.! pourvu que ça dure.

  9. Rubrique « c’est moi qui dis c’est eux qui font » de maître Sango.

    ça y est, tonton Macron va venir dévaster notre démocratie, comme les tontons macoutes de Duvallier en Haïti !
    Oh, petit pays, chante ton deuil !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s