Le hasard n’existe pas, (nous non plus)


Entre un petit père du peuple dont l’ego blessé laisse sans voix, un nominé Matrice premier ministre et un dernier plongeon dans l’urne présidentielle se déroulant en plein milieu d’un week end de trois jours, en bon gaulois je ne peux penser qu’un simple parapluie me protégera d’un ciel qui me tomberait sur la tête. Je ne suis qu’un passager d’une démocratie qui coule, et dont le capitaine, à la suite d’autres capitaines, ne pourra dire qu’il fut le Hollandais Volant d’une légende dont chaque lecteur a plus subi l’absence que les réalisations, quand les bonnets rouges, ces schtroumpfs bretons, n’en ont mis à faire dérailler un train qui sent moins mauvais que le pétrole (un parfum raffiné cependant).

Comme pourrait le dire un humoriste, si l’on pouvait voter avec son slip on ne se laverait pas pendant quinze jours et cela donnerait moins de travail à notre femme, qui s’occupe de tout dans la maison mais dont la voisine est payée par ailleurs des mille et des cents à ne pas faire grand chose par des organismes publics dont nous sommes, nous, les cons-tributaires, les vraies petites mères et les réels pépères, sans retour (sauf l’âge, mais à 50 ans, dans ce cas, on lit Vargas Llosa (Tante Julia et le scribouillard…).

Il ne faut pas se leurrer, ce n’est pas la faute aux autres si nous entretenons cette dualité des bons et des méchants, des justes et des corrompus. Nous sommes ces fruits du jardin des Héspérides, nous chassons les oiseaux du lac Stymphale, mais jamais nous ne nettoierons les écuries d’Augias : ça pue. Et le peuple, celui de Mélenchon, de Le Pen, brille, clignote, une fête foraine pour le stade Tissié, pour les fêtes du PC dans les villes italiennes (surtout), à Paris (la fête de l’Huma). C’est toujours la faute aux autres, pur discours d’alcooliques. Si le monde, les choses, l’espace autour de soi n’existe plus, n’existe pas, c’est ta faute : tu n’es pas le petit père du peuple, tu n’es pas la meneuse de revue qui fait le grand écart au Lido, tu n’es pas le beau gigolo aux yeux bleu ciel et aux nuages noirs, tu es un homme, une femme, vote pour moi, je serai ton jardin d’Eden! (et Patachon te livrera le secret de ses sept vies).

Dernier point : la France (ce beau pays) concentre nos pensées (si belles, si optimistes) sur ses propres élections. Mais il se passe en ce moment des choses bien plus graves concernant l’équilibre mondial : la tension entre Corée du Nord, Japon, Chine, USA, Russie, qui risquent de déclencher un autre séisme, bien plus important. Et là, devant ce genre de fait (idem pour la Syrie et les pays du Moyen Orient), nous sommes ce que nous sommes : des petits cons.

AK Pô
29 04 2017
Ptcq

La pêche aux abstentionnistes est ouverte !

Comments

  1. Larouture says:

    Monsieur Lassalle, le chantre du pastoral, va voter blanc. A moins que ce ne soit plus blanc que neige avec ses connotations profanes et religieuses sans doute (merci google, comme dirait Marc…).
    Mais j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de blancs à connotations autres qui s’affichent en ce moment ( Cf. les lessives de Coluche).

    • et le pape François ne se prononce pas !
      après tout, ce n’est pas la première fois, dans l’Histoire que l’Eglise de prend pas position dans les grands faits politiques…

      • Le clergé se contente d' »inquisitionner » depuis le XVeme siècle (1498). Pas de souci, l’Opus Dei est bien vivant, en 2017 après JC.
        Prochain épisode : le retour de Torquemada, sur la chaîne de la crypte Bolloré.

        • [Le Figaro]
          http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/05/04/97001-20170504FILWWW00104-3-autorites-religieuses-appellent-au-vote-macron.php
          « Les trois principales autorités juive, protestante et musulmane, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le pasteur François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech appellent aujourd’hui « au vote républicain pour Emmanuel Macron », dans une déclaration « d’une même voix ». »
          « Aucun responsable catholique ne s’est joint à cette initiative inter-religieuse, alors que le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier, a redit mercredi son refus que l’Eglise prenne « parti ». »

          • je feuillette actuellement un gros pavé sur le camp de Gurs, avec de nombreux témoignages ( « le camp de Gurs -1939-1945-« , de Martine Cheniaux assistée de Joseph Miqueu, édition Cercle Historique de l’Arribère).
            Sur wikipédia, je note ce passage :

            * »L’action d’organisations humanitaires
            À partir du 20 décembre 1940, différentes organisations de secours purent apporter leur aide : en plus du gouvernement basque en exil, des postes du Secours suisse s’installèrent à Gurs, ainsi que des organisations juives françaises tolérées par le régime de Vichy et des organisations protestantes comme les Quakers, la Cimade5 et le YMCA.

            Bien que le camp fût situé dans une zone où les habitants étaient dans leur grand majorité catholiques, la présence de nombreux combattants républicains de la Guerre d’Espagne et de nombreux communistes hostiles au clergé fit qu’aucune organisation catholique n’offrit d’aide aux prisonniers.

            Le 15 février 1941, vint s’ajouter l’Œuvre de secours aux enfants (organisation juive), qui installa un dispensaire médical et obtint du gouvernement de Vichy la permission de faire sortir de Gurs de nombreux enfants, qu’elle plaçait dans des foyers répartis sur toute la France. »*

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_Gurs

  2. Comme Larouture l’évoque, ou Lacanette, je place sur mon article la première étoile. Auto-censure, non réalité des faits, no plus (c’est un sac à puces). Mais ce monsieur raconte n’importe quoi, comme d’hab !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :