Singeries apolitiques


Quand les singes descendront des arbres les hommes pourront faire la sieste à l’ombre des grimaces. Mais nous n’en sommes pas là, Ginette. Tant qu’on leur demandera l’heure en plein midi les singes nous rendront leur monnaie de quatorze heures, faite de régimes en peaux de bananes imitation larmes de crocodiles. Crois-moi, Ginette. Regarde comment, en face, agissent certains hommes : ils passent leur temps à s’en mettre plein la lampe et croient qu’ils vont illuminer le monde, menant sans le savoir leurs troupeaux de jeunes veaux vers l’obscurantisme le plus barbare. En vieillissant, leurs rides se creusent, leurs dents tombent, leurs genoux flageolent et leur soi-disant sagesse se réduit comme une peau de chagrin devant le montant de leur retraite. Peu à peu celle-ci devient leur véritable refuge, le feu s’éteint petit à petit, ils n’attendent plus rien tant ils construisent leur ruine, tout se réduit en poudre qui finit dans une urne. Mais nous n’en sommes pas là, Ginette.

Marcel, arrête un peu de faire le singe. Surtout quand tu prends tes airs sentencieux qui me donnent envie de te servir une soupe à la grimace mâtinée d’une gifle. Regarde plutôt comment, en face, agissent certains singes : ils passent leur temps à sauter les femelles, les bonobos sont réputés pour être de sacrés coureurs de jupons, et les petits ouistitis, donc ! Même le douanier Rousseau n’arrivait pas à les choper avec son pinceau tant ils passaient d’un arbre à l’autre avec vélocité. Autant demander l’heure au lapin d’Alice du pays des merveilles, avec sa montre à gousset il courait moins vite que les secondes de sa trotteuse. Et les gorilles, Marcel, tu n’as aucune idée de la sexualité des gorilles. En vieillissant leurs rides se creusent, leurs dents tombent et leur zizi devient tout rabougri. Alors, frôlant la canopée, ils s’allongent sous quelques rayons de soleil que leur offrent les arbres gigantesques. Là, jambes ouvertes, ils exposent leur zizi qui gonfle peu à peu, sous l’influence ardente de l’astre de feu. Une fois bien gorgé de soleil, le zizi est gros et raide. Le gorille se met alors à chanter du Brassens pour attirer les femelles, qu’il honore jusqu’à la nuit tombée. Pas besoin de petite lampe d’Aladin pour illuminer le monde animal, Marcel.

C’est bien joli ce que tu me racontes là, mais ce n’est pas au vieux singe que je suis qu’on apprend à séduire les guenons. C’est une image, Ginette, ne te vexes pas. Les hommes sont bien plus pragmatiques que les singes, et nous le savons bien, tous les deux. Le bonobo, par exemple, se nourrit exclusivement de fruits mûrs, ce qui n’est pas notre cas, les fruits que tu m’offres étant encore verts malgré leur vertu un peu passée. Et puis nous on rase les forêts pour construire des villes avec des immeubles qui touchent le ciel, quand les primates tendent leurs hamacs entre deux branches sans même s’abriter des pluies diluviennes. Des exemples comme ça, j’en ai des tas, Ginette, mais quand je vois où l’on en est je me dis que parfois, si nous pouvions avoir quelques puces non électroniques dans les cheveux on se ferait plus souvent des papouilles, comme les pygmées des forêts équatoriales. Mais nous n’avons que déodorants, pâtes dentifrice, crèmes de jour de nuit, adoucissants vaisselle, lessives ensachées, nettoyants pour vitres, lavabos, WC, et dire que les hominidés vivent sans cela, le cul à l’air, sans PQ, sans retraite et sans élections quinquennales, je te le demande, Ginette, où irait le monde si nous n’existions pas ?

AK Pô
06 05 2017
Ptcq

Comments

  1. Marc says:

    Je ne sais pas s’il y a des singes au zoo de Prague.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :