Une municipalité imprudente ?


En ce dimanche 6 mars je passais à bicyclette avenue des Lauriers à Pau. Au rond-point avec l’avenue Guillemin elle était obstruée par une grande grille sur laquelle était placardé un avertissement que la voie serait barrée 400 m plus loin. La tempête l’avait renversée ainsi que les pieux en acier, les plots en ciments et les bacs en plastique (qui étaient vides, donc peu susceptibles d’offrir un appui stable). Je relevai la grille, l’orientai en un angle offrant moins de prise au vent. Mais je ne pouvais pas remplir les bacs.

Songeant que le renversement de cette grille et ces pieux pouvaient faire des victimes, en particulier parmi les enfants fréquentant l’école voisine, je téléphonai le lundi au service compétent de la mairie. On me répondit que l’on me rappellerait. Mais je ne reçus pas d’appel. Je repris contact et j’indiquai que j’écrirai un article mais que je ne voulais pas mettre en cause la municipalité si la négligence provenait de l’entreprise de travaux publics. On me promit de nouveau une réponse.

Mais elle ne vint pas.

Ne voulant pas faire une mise en cause infondée, je renonçai à l’article. En cette période électorale il aurait pu être interprété comme une seconde vengeance sur ce site à l’égard de François Bayrou pour s’être allié à Emmanuel Macron. La partialité, la virulence de ce premier article ne me paraissait pas être un modèle à suivre. D’autant que la grille avait été attachée à un panneau de signalisation par une petite ficelle. Piètre précaution ! D’autant que les bacs n’avaient pas été remplis de sable ou d’eau pour les lester et que les deux parpaings servant de pieds ne pouvaient visiblement pas assurer une stabilité à une surface de cette envergure.

Ce dimanche 30 avril la grille, son panneau et ses pieux furent de nouveau emportés par une bourrasque, là encore clairement annoncée par la météo.  Aussi je pense qu’il n’est peut-être pas inutile d’attirer l’attention sur une négligence répétée qui pouvait avoir des conséquences graves.

La négligence peut aussi concerner les particuliers et les entreprises. Aussi ne jetons pas la pierre sans nous assurer que de telles négligences pourraient aussi être de notre fait. Jetons un coup d’œil à nos antennes, nos cheminées et nos arbres. L’absence habituelle de vent peut les rendre d’autant plus vulnérables. Et nos enfants et concitoyens aussi.

Jean-Paul Penot

Comments

  1. pierre says:

    En quoi François Bayrou est il responsable de la façon dont la signalétique a été installée par les services de la ville ?
    Ça n ‘est pas parce qu’il représente la ville qu il est responsable de TOUT.
    Que chacun prenne ses responsabilités : l ‘amour du travail bien fait voilà le responsable

  2. Ratsimahalo says:

    Soyez prudent en vélo avec le vent. Merci de penser à la sécurité des enfants.

  3. Merci pour cette information tout à fait désolante.

    Jusqu’à présent, je croyais que ces dangereuses négligences étaient réservés aux quartiers nord de Pau, au delà de l’avenue Alsace-Lorraine. Je suis outré de constater que même les rues de Trespoey sont devenues incertaines. Où va-t-on ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s