A Oloron ça tourne pas rond !


Sur le blog « OLORONBLOG » (https://oloron.blog) Joël ADAM qui en est l’unique rédacteur et le principal animateur a soulevé un lièvre de taille. Il a en effet dénoncé de façon argumentée le comportement du maire de la cité qui s’octroie de nombreux avantages. La justice est-elle concernée ?

Ce blog, il faut le dire, est une publication de qualité, bien présentée, bien rédigée dont les sujets, pour le plus grand nombre politiques, sont traités par quelqu’un de grande expérience dans le domaine. Il a fait savoir que le maire de la ville s’octroyait généreusement des défraiements injustifiés sur le budget de la ville. Nul ne s’aventurerait dans une telle dénonciation sans avoir dans sa besace tous les éléments de nature à prouver ses affirmations. C’est une évidence.

Le comportement du maire d’Oloron-Sainte-Marie est pour le moins répréhensible. D’ailleurs l’opposition du conseil municipal a alerté la Chambre régionale des comptes afin de faire la lumière sur ces agissements. Cependant les faits rapportés par le blogueur d’Oloron sont du niveau de l’infraction pénale au point de pouvoir justifier que le parquet de Pau se saisisse. En effet, les dispositions de l’article 432-12 du code pénal correspondent à une qualification possible. Il s’agit d’une prise illégale d’intérêt susceptible d’entraîner, si la culpabilité est reconnue, une peine de 75000€ d’amende et 5 ans d’emprisonnement. Ce n’est pas rien. Rappelons avec insistance que le principe de la présomption d’innocence s’applique en la circonstance.

La chambre régionale des comptes n’est pas une instance pénale, son rôle est d’analyser les comptes et d’en relever les anomalies. Elle n’a pas ce pouvoir régalien d’organiser des poursuites et la répression, celui-ci est de la compétence du parquet et de lui seul. Le procureur a la possibilité de s’auto-saisir et de confier l’enquête à un service de son choix. Il lui appartient par ailleurs d’apprécier l’opportunité des poursuites. A ce jour, aucune information n’a filtré pour dire que c’était le cas.

Ce qui est important ici est de souligner le rôle déterminant d’une structure comme le blog d’Oloron. Si son rédacteur n’avait pas soulevé ce lièvre, qui l’aurait fait ? Personne sans doute. L’opposition municipale a pris le train en marche. Pourtant dans une démocratie qui fonctionne selon ses principes affichés, les élus sont là pour exercer un contrôle. Il n’a pas eu lieu.

Ainsi à un moment où on évoque le statut de lanceur d’alerte, il faut rappeler l’indispensable fonction de ceux qui osent dénoncer ces sortes d’abus. Les élus de tous les niveaux doivent savoir que la moralisation de la vie politique n’est pas une simple formule électoraliste.

Pau, le 24 mai 2017
Joël Braud

Crédit photo : tripadvisor.fr

Comments

  1. Ce blog est hyper important et il convient d’aller jusqu’au bout du signalement auprès de Procureur de la République.
    Ceci permettra de positionner si la justice qui se veut indépendante erst bien est indépendante, respectueuse des citoyens, des droits et de voir sir les costumes de Fillon valent plus « chers » que les agissemenst du maire d’Oloron.
    Comme déjà signalé dès le départ de ce blog : il faut que le maire mette sur la table ses preuves de défense puisqu’il a dit en avoir et pouvoir se défendre et que la justice tranche rapidement, sans concession ni privilège.

  2. Michel LACANETTE. says:

    Malheureusement il n’ y a pas qu’à Oloron que ça ne tourne pas rond. Il n’ est pas question de mettre tous les Elus dans le même sac et de les jeter au gave.
    Mais bien souvent se sont de petites dérives locales ou accommodements entre  » amis » qui créaient les grosses dérives au plan national.
    Dérives qui créaient à leur tour un climat favorable aux extrêmes. En cette période de soit disant  » moralisation de la vie publique » il serait plus que temps que tous ces petits problèmes soient pris en compte à la racine. Il faut que les responsables administratifs cessent de fermer les yeux sur de telles dérives constantes et fassent appliquer strictement la loi.
    Dans les pays d’ Europe du Nord de telles dérives n’ existent pas. Cela ne veut pas dire que les Elus y sont plus vertueux, cela veut dire que la loi y est strictement appliquée.
    La France ne manque pas de loi en la matière et s’ il en manque ou ne sont plus
    d’ actualité ou sont mal adaptées à l’ évolution de la société, il faut en créer ou les réformer. Le plus vite sera le mieux.
    Merci à Joël Adam pour tout son travail de lanceur d’ alerte, en espérant que cet engagement n’ aura pas d’ impact sur sa vie privée.

  3. des foi il faut savoir lutter tout seul si vous êtes sur de vos convictions,mais il faut le reconnaître ce n’est pas facile.

  4. J’ai dénoncé à de nombreuses reprise le non travail des opposants, en particulier à Pau.
    Ils attendent patiemment que les prochaines élections arrivent. Aucun travail sérieux dans le domaine du contrôle et rien non plus dans le domaine des propositions pour alimenter le débat public.
    Le Béarn a les élus qu’il mérite.
    Quand les citoyens s’éveilleront …

  5. Merci pour cet article. Un scoop : je vais dans les prochains jours faire part de mes interrogations argumentées à la procureur de la République. On va bien voir en ces temps où la moralisation de la vie publique est à l’honneur, quelle suite sera donnée à ma démarche. Joël Adam

Trackbacks

  1. […] via A Oloron ça tourne pas rond ! — Alternatives Pyrénées […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s