Pau : les piétons à nouveau tolérés


Le Grand Prix de Pau s’est achevé, le circuit va être démonté, et les piétons vont retrouver le droit de circuler sans risquer de se faire écraser, droit qu’ils abandonnent 6 semaines par an par endroits le long du circuit.

Par exemple au croisement de l’avenue Gaston Lacoste et l’Avenue Léon Say, au bas du parc Beaumont.

Les piétons qui descendent du parc Beaumont ou de l’Avenue Léon Say (ou dans l’autre sens qui veulent accéder au parc Beaumont ou à l’Avenue Léon Say) se retrouvent face à une barrière de sécurité qui barre totalement l’accès au passage piéton. La seule solution est de contourner la barrière 5 mètres plus loin et de marcher en plein milieu du carrefour en étant frôlé par les voiture montant vers l’avenue Léon Say.

Ceux qui auraient l’idée de vouloir se diriger vers l’avenue Gaston Lacoste seraient quant à eux carrément suicidaires : le passage piéton arrive contre un mur de pneus qui occupe toute la largeur du trottoir. Ils pourraient alors avoir l’idée eux aussi de longer ce mur de pneus pour retrouver le trottoir un peu plus loin, prenant aux aussi le risque d’être frôlés par les voitures alors qu’ils marchent sur la chaussée, sans se douter du piège dans lequel ils s’engouffrent : ils récupèrent en effet le trottoir quelques mètres plus loin, sans voir qu’après le virage ce  trottoir disparaît à nouveau totalement derrière les barrières de sécurité sur environ 200 mètres ! Rappelons que l’avenue Gaston Lacoste est celle qui mène à la gare.

Ce carrefour est un lieu de passage de nombreux enfants ou adolescents sur le chemin des écoles, collèges et lycée. Un collègue emmène ses enfants au collège en voiture depuis que le circuit est en place, trouvant le carrefour trop dangereux. Ne parlons pas des poussettes ou des fauteuils roulants, carrément non grata dans une telle configuration.

On note qu’on ne voit aucun marquage au sol provisoire -en jaune comme on en trouve pendant les chantiers- qui permettraient aux piétons ET aux automobilistes de savoir quelles sont leurs places respectives sur la chaussée. Ni aucune signalisation provisoire indiquant aux piétons quels rues et itinéraires emprunter pour être en sécurité. Ce ne serait pourtant pas bien compliqué à mettre en place.

On peut répondre qu’il n’y a jamais eu d’accident. C’est possible. Mais une bonne prévention n’attend pas qu’il y en ait un, et si c’était le raisonnement du Maire il prendrait des risques car en cas d’accident il serait directement responsable.

PierU

2017-05-26 19.24.44

Bas du parc Beaumont vu depuis l’avenue de Barège : le passage piéton finit contre une barrière de « sécurité »

2017-05-26 19.24.47

Vue de l’av. Léon Say depuis l’av. de Barège : le passage piéton finit contre un mur de pneus

2017-05-26 19.25.19

(grossissement de l’image précédente)

2017-05-26 19.25.30

début de l’av. Gaston Lacoste : on peut récupérer le trottoir…

2017-05-26 19.25.46

… mais pas pour longtemps !

 

 

Comments

  1. ne nous affolons pas ! tous les gosses ont des téléphones portables et d’ici un ou deux ans ils pourront aller au lycée ou au collège directement transportés par des drones. Avant que la voiture volante expérimentée en Californie ne les écrase en plein vol.. Les carrefours seront alors uniquement dédiés aux amourettes de l’école buissonnière !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s