Josy Poueyto député : on ne marche pas !


L’effet En Marche a joué à fond pour les candidats en Béarn, comme partout en France, pourtant, s’il existe une candidate qui ne correspond absolument pas aux critères de renouveau prôné par le Président, c’est bien Josy Poueyto ( « En Marche pour la vieille politique » AP du 12/05/2017).

Sans l’intervention de Bayrou qui a désigné ses poulains, bien évidemment elle n’aurait pu être candidate pour la majorité présidentielle.

Comme je l’ai aussi écrit il n’y a eu aucune campagne, aucun débat, et vous ne savez toujours pas quelles sont les visions à long terme de la candidate de la première circonscription. En a-t-elle, à part répéter qu’elle soutient le programme de Macron ? Quelles sont ses compétences pour rédiger les lois ou contrôler le gouvernement, mais surtout en quoi représente-t-elle le renouvellement de la classe politique ? C’est tout le contraire.

Je vous laisse le soin, lecteur et surtout électeur, de répondre à ces questions.

Ce matin un incident symptomatique s’est produit.

Pour enfin jouer son rôle de média, France Bleu Béarn avait demandé aux deux finalistes de la première circonscription de venir débattre sur son antenne.

Réponse de Josy Poueyto dimanche soir : « J’ai mieux à faire » et elle a décidé d’y envoyer son suppléant, un marcheur solide, caution bien frêle.

Les journalistes de Bleu Béarn ne se sont pas privé fort justement d’ironiser sur une attitude aussi désinvolte, réflexions du style : il ne suffit pas de tutoyer les gens ou serrer des mains pour être député, ou, plus acide, qu’il n’y a pas de commission Tour de France à l’Assemblée Nationale. Et d’ajouter qu’à ce jour Josy Poueyto n’a jamais fait un vrai débat, toujours dans l’ombre de Labarrère ou de Bayrou.

Finalement au dernier moment elle a décidé de venir.

Explications gênées et pitoyables de l’intéressée en début de l’interview…

On oubliera ce débat qui n’apporta que des lieux communs, d’autant que les deux candidates siègent avec François Bayrou au Conseil Municipal et que Pauline Roy n’y a pas fait la preuve d’une grande personnalité, même si son jeune âge plaide fortement en sa faveur en termes de renouvellement.

Pourtant, il est important que les Palois s’interrogent sur la candidature de Josy Poueyto. Même les militants d’En Marche ont pris leurs distances, refusant, pour certains comités, de la soutenir.

La ville de Pau doit-elle être représentée à l’Assemblée Nationale par Josy Poueyto ?

Daniel Sango

Comments

  1. Ferdi 64 says:

    J’ai voté Macron mais pour les législatives, je ne veux pas voter Bayrou ni Poeyto !
    S’il avait eu du courage, Bayrou aurait dû se présenter lui-même. Je vais donc voter Roy.

    • Troll Benêt says:

      « J’ai voté Macron mais pour les législatives, je ne veux pas voter Bayrou ni Poeyto ! »

      Une phrase bien contradictoire. Manifestement, au moment des présidentielles, vous n’aviez pas compris à quelle sauce de fond de casserole M. Macron allait vous manger! Maintenant c’est trop tard!

  2. Quidam says:

    Josy Poueyto est une ancienne jeune… qui a mangé à tous les rateliers. On peut compter sur elle pour ne pas avancer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s