Votre patrimoine


Rassurez-vous, je ne vais pas enquêter sur vos biens pour le compte du fisc. Je vous livre une simple réflexion à la suite des Journées européennes du patrimoine.

C’est une excellente chose que de faire découvrir au public des lieux précieux, ou de lui rappeler leur existence. Même si ce sont souvent des bâtiments privés, ils font partie de notre paysage, de notre culture. Et nous pouvons nous réjouir que le temps, les intempéries, les conflits les aient (au moins en partie) préservés. Mais cette préservation, quasi miraculeuse si on la compare à la durée de vie limitée de nos appareils et de nos HLM, est le fruit d’efforts qu’il faut saluer.

Certes, la puissance publique intervient dans bien des cas. Mais elle ne peut suffire à tout. Lors de la visite d’un château nous avons pu entendre la plainte des propriétairesᅠ: « Nous avons eu la visite des monuments historiques. Mais ils ne sont pas montés à l’étage».  Étage qui est pourtant d’allure princière et qui a demandé bien du travail. La démarche peut paraître étrange, car l’endroit est plutôt isolé et peu facile d’accès. Quelques marches à gravir dans un escalier superbe orné de sculptures en tuf n’auraient pas constitué un effort supplémentaire excessif. Des experts avaient prédit en 2000 que le bâtiment ne tiendrait pas encore cinq ans si des travaux n’étaient pas entrepris…

Mais force est de constater que les propriétaires de telles demeures ne sont pas toujours à même de répondre à la curiosité des visiteurs. Outre les connaissances techniques qu’ils doivent réunir pour veiller à la bonne tenue de leur bien, il leur faudrait des connaissances historiques qu’ils n’ont pas le temps d’acquérir.

Aussi, on peut se demander si des amateurs éclairés ou des étudiants en histoire ou en histoire de l’art ne pourraient pas prendre le relais et s’investir dans des recherches dans les archives ou ailleurs pour enrichir la connaissance sur un passé qui sombre dans l’oubli. De beaux mémoires pourraient sortir de telles initiatives et c’est toute la région qui pourrait en profiter. Economiquement pour les hôtels, chambres d’hôtes, restaurantsᅠ; mais aussi pour notre fiertéᅠ!

Jean-Paul Penot

Image : château d’Iholdy

 

 

 

 

 

Comments

  1. Jean-Paul Penot says:

    La brochure
    Passeport
    publiée avec une carte et des photographies donne une idée des richesses de la région, ou plutôt du département, en matière de patrimoine. Plusieurs sites peuvent se visiter toute l’année.
    http://www.routes-historiques.com
    http://www.tourisme64.com
    Le passé (comme le futur) recèle bien des mystères. Même les spécialistes peuvent se trouver démunis. Mais leurs outils peuvent se révéler utiles.

  2. Larouture says:

    Je ne sais pas si une commission consultative du Vieux Béarn qui réfléchirait à la politique patrimoniale et à la politique d’aménagement local existe (cf. commission municipale du Vieux Paris par exemple).
    Je pense que ce serait très utile. Le patrimoine (grand ou petit, bâti ou non bâti, etc…) est un facteur de développement de plus en plus reconnu.

  3. L’attribution de la protection au titre des monuments historiques répond à des critères précis d’intérêt public. Si une procédure de protection n’a pu être mise en place pour le bâtiment que vous avez visité, c’est qu’il ne répondait pas à ces critères et non que les experts de la DRAC sont paresseux, comme vous semblez le suggérer.

    Rien n’empêche les (nouveaux) propriétaires de châteaux, s’ils sont incultes et incapables de répondre aux questions des visiteurs, de faire eux-mêmes appel à des spécialistes de bonne volonté pour les éclairer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s