Futur BHNS palois : l’hydrogène est-il un gaz hallucinogène ?


Suite à l’article sur les bus à hydrogène censés circuler sur la future ligne de BHNS, un débat sur les dangers réels ou supposés de l’hydrogène a agité les commentaires. Mais à la lumière de certains autres commentaires, un autre débat pourrait avoir lieu : l’hydrogène est-il un gaz hallucinogène ?

Revenons sur ce qui avait motivé cet article : l’annonce que « Au terme d’une procédure de dialogue compétitif avec différents fournisseurs de véhicules, le Syndicat mixte des Transports Urbains [SMTU] de l’agglomération Pau Béarn Pyrénées a retenu une solution de bus à traction électrique dont l’électricité sera générée à bord du véhicule par une pile à hydrogène »… (ouf !)

Si on lit bien le français, cette phrase dit que la décision a été prise. Ce que semblait confirmer la mise en scène de l’annonce, avec conférence de presse et remise d’un dossier de presse.

Or cles commentaires de l’article nous apprennent c’est qu’il n’en est rien : le conseil syndical du SMTU doit se réunir le 6 novembre pour débattre et voter sur ce sujet. L’annonce, la conférence de presse, le dossier de presse étaient donc le fruit d’une hallucination collective ? La production paloise d’hydrogène aurait-elle déjà démarré à notre insu ? Un gaz hallucinogène aurait-il été mélangé à l’hydrogène (qui renseignement pris ne l’est pas lui-même) avant que le mélange soit répandu sur la ville ? François Bayrou existe-t-il ? La vérité est-elle ailleurs ?

Mais on me souffle dans l’oreille que c’est bien plus simple : François Bayrou a simplement anticipé le vote du SMTU pour annoncer sa « première-en-France-on-est-les-meilleurs ». Le choix du bus à hydrogène ne doit être pour l’instant qu’une recommandation de la commission qui a instruit le dossier, et il est d’usage que les assemblées décisionnaires (ici le conseil syndical du SMTU) suivent ensuite les recommandations des commissions. François Bayrou n’a donc fait qu’anticiper une décision quasiment acquise, mais cela surprend quand même : ostensiblement, il réduit une assemblée décisionnaire à une simple chambre d’enregistrement de décisions prises en réalité en petits comités. Peut-être faudrait-il lui rappeler ce que « démocrate » veut dire dans « MOuvement DEMocrate »…

L’autre point qui interroge, ce sont les motivations de cette « recommandation décisive ». On pourrait espérer qu’elle a été le résultat d’une étude technique et financière complète, comparant plusieurs solutions, et qui a été consignée dans un rapport tout aussi complet, comme il se doit. Sauf que, pour l’instant, personne n’a vu l’ombre de la queue d’un tel rapport : les élus n’ont reçu que le dossier de presse, qui ressemble plus à une plaquette promotionnelle vantant les bienfaits de l’hydrogène (qui non seulement est propre, mais favorise aussi le retour amoureux et répare les motos russes à distance, résultats garantis, paiement d’avance) qu’à un quelconque rapport d’étude. Un rapport d’étude comme par exemple celui publié par nos  voisins et néanmoins amis suisses de la Chaux-de-Fonds quand il s’est agit de renouveler leurs bus. Ah ça, à Pau on est forts pour « communiquer », on a des armées de « communiquants » qui rédigent de beaux communiqués et dossiers de presse. Pour l’information objective par contre on repassera.

En tous cas, l’absence d’un tel rapport laisse craindre que le « dialogue compétitif » qui a tenu lieu de procédure de choix se soit réduit à une action de lobbying d’industriels convaincants et « communicants » (là-dessus aussi on peut leur faire confiance) pour placer leurs solutions en caressant quelques décideurs dans le sens du poil (« Vous serez les premiers, les plus beaux, votre plumage égalera votre ramage, etc… »). Car pour l’instant la seule réalité tangible c’est que l’investissement nécessaire pour faire rouler les bus à hydrogène est au bas mot 2 fois supérieur à celui qu’il faudrait pour des bus hybrides gaz-électrique.

Et si je ne suis qu’une mauvaise langue et que ce rapport existe, eh bien on aimerait le voir !

PierU

PS : merci à Michel Lacanette pour le jeu de mot hydrogène-hallucinogène 😉

Crédit image : http://wallpapermonkey.com/fr/fonds-d%27%C3%A9cran-hd/Fond-d%27%C3%A9cran-trippy-hd/

 

Comments

  1. I ne reste plus qu’à organiser une manifestation citoyenne, bien réelle celle-là, sous les fenêtres du SMTU au 2 bis Place Royale lors de sa réunion du 6 novembre afin qu’il retrouve ses esprits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s