Nos chers migrants


L’aide médicale de l’État (AME) est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins. A sa création en 2000, 74 900 clandestins étaient concernés pour une dépense de 190 millions d’euros. En 2017, les contribuables ont déboursé près de 800 millions pour plus de 300 000 bénéficiaires.

Comme vous le pouvez le vérifier vous-même, le formulaire officile de l’AME s’adresse aux clandestins : https://www.ameli.fr/sites/default/files/formualires/93/s3720.pdf

Non seulement ces personnes sont présentes illégalement sur le territoire français, mais elles ne cotisent pas pour les soins qu’elles reçoivent. Le panier de soins moyen d’un bénéficiaire de l’AME dépasse les 3000€ par an et est supérieur à celui des autres assurés, qui, eux, cotisent et à qui l’État demande de se serrer la ceinture ! Ce qui est un comble alors qu’il s’agit d’une population jeune qui devrait être en bonne santé, mais dans les faits les migrants souffrent de nombreuses pathologies. Et ce n’est sans doute pas un hasard si on assiste à des recrudescences de certaines épidémies en France, comme la rougeole.

Le simple devoir d’humanité exige, bien sûr, de soigner toute personne malade. Mais l’aide médicale d’État accordée aux immigrés en situation irrégulière échappe aujourd’hui à tout contrôle. Créée pour venir en aide aux cas d’urgence, et permettre aux clandestins en grande détresse d’être pris en charge en cas de problèmes graves de santé (hospitalisation d’urgence, femmes enceintes…), elle a depuis quelques années été détournée de son objectif, et contribue désormais :

– à encourager l’immigration illégale, et on peut parler dans certains cas d’immigration médicale
– à l’essor de réseaux mafieux et de trafics de médicaments,
– à la dérive des comptes publics…

Depuis sa création, en 2000 le coût de l’AME a été multiplié par 5. Jusqu’où va-t-on aller ? La France a-t-elle les moyens de soigner le monde entier alors que les Français n’ont eux pas toujours les moyens de se soigner correctement, et n’osent parfois même pas réclamer ce à quoi ils ont droit ?

signé « LCJ »

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. HENRY says:

    J’aime bien le discours des âmes charitables, des biens pensants, des alter mondialistes, ceux qui sont prêts à ouvrir leurs maisons (mais pas trop) aux pauvres de la planète.

  2. Georges Vallet says:

    PierU says:
    9 mars 2018 à 14:35
    Tout à fait.
    « être le plus possible présentes dans les médias », c’est ce que je disais.
    J’ajoutais que le fait de vouloir bloquer le plus possible le discours ( votre reproche du 7mars) et de les cantonner dans l’ombre ne me semblait pas une bonne idée car je crois, comme disait Hélène qu’il est bien préférable de  » connaitre la vérité de certains pour mieux la combattre. »
    Localiser l’ennemi st toujours mieux que de vouloir le cacher.

    • PierU says:

      Donc votre logique c’est que ce discours -te qu’il est présenté dans cet article- étant déjà présent ailleurs, il peut bien l’être aussi ici ? Mais encore une fois, où est cet « ailleurs » ? Cherchez bien : cet « ailleurs » c’est prinicipalement ce qu’on appelle la « fachosphère », et rien d’autre.

      Quand il a lieu dans des médias civilisés, le débat sur l’AME est posé avec un peu plus de hauteur et fait l’objet d’un traitement journalistique indispensable et qui est totalement absent ici. Allez voir les articles concernant l’AME sur le Monde, et dites-moi s’ils sont subtilement titrés « Nos chers migrants » (ha ha) et si eux aussi transpirent le rejet des migrants comme ici.

      Celui qui a envoyé ce texte doit bien rigoler s’il lit que vous imaginez le combattre avec vos commentaires du type « ah c’est pas bien ce que vous écrivez là » après lui ayant offert une tribune. Sa tribune simpliste et manipulatrice va être diffusée dans une newsletter avec le tampon Altpy, récupèrant ainsi la crédibilité d’Altpy (qui par contre va en perdre auprès de certains lecteurs), et c’est bien tout ce qui compte pour lui. J’imagine que vous allez préparer un article de 500 lignes pour rétablir la vérité vraie et renvoyer l’affreux populiste dans les cordes, mais là aussi il doit rigoler : vous connaissez l’histoire du pigeon qui joue aux échecs ?

  3. Je trouve que le débat qui se déroule suite à cet article est caricatural pas ses excès.
    D’abord je trouve normal que l’on s’interroge sur un système légal s’appliquant à des personnes en situation illégale…pas banal.

    D’ailleurs le débat existe, regardez ce qui s’est passé pour le vote de ce budget :

    « Dans la nuit de lundi à mardi, le budget en hausse de l’Aide médicale d’État (AME) a donné lieu à une passe d’armes à l’Assemblée nationale : et pour cause, la majorité et la gauche défendent un dispositif décrié par la droite et l’extrême droite. Votés à main levée, les crédits 2018 de la Santé, en hausse à 1,4 milliard d’euros environ, comprennent un volet protection maladie, qui finance quasi exclusivement cette aide pour les étrangers en situation irrégulière, et un volet prévention, sécurité sanitaire. La majorité LREM-MoDem et les Constructifs les ont adoptés, Les républicains, mais aussi la gauche de la gauche rejetés pour des raisons opposées, les socialistes se sont abstenus. Pour l’année prochaine, le montant programmé pour l’aide médicale d’État, instaurée en 2000 pour les étrangers sans papiers résidant en France depuis plus de trois mois qui en font la demande, est de 882 millions d’euros. » Le Point 14/11/2017

    Donc et contrairement aux affirmations de certains :
    Les chiffres sont corrects
    Les députés sont partagés sur cette affaire c’est le moins qu’on puisse dire.
    On DOIT donc en parler et en débattre sans qu’immédiatement l’auteur soit traité de raciste et autres noms d’oiseau.

    Pour ma part, je pense que l’aide médicale, indispensable, quel que soit son coût car on ne peut laisser personne sans assistance, devrait être suivie de l’expulsion puisque il y a situation irrégulière.
    Mais c’est un autre problème que les tenants de la gauche ne veulent pas aborder..
    Problème simple pourtant : faut il respecter la loi en France?

    • PierU says:

      Le fond du sujet peut mériter débat, la question n’est pas tellement là. Disons plutôt qu’elle ne serait pas si la question des dépenses/recettes publiques n’était pas sur ce site orientée vers certaines cibles et jamais vers d’autres.

      Par contre la façon dont le sujet est présenté et tourné ici (ne serait-ce que par son titre) n’est absolument pas anodine sur les intentions de l »auteur » d’instiller un peu plus le rejet et la haine envers les migrants. Ne pas le voir c’est au mieux faire preuve d’une naïveté confondante, et c’est irresponsable. D’ailleurs n’est-il pas significatif que l’on retrouve ce texte (avec des passages entiers identiques) sur divers sites de la fachosphère (d’où le mot « auteur » entre guillemet : qui a soumis le texte à Altpy ?) où il semble avoir un grand succès ? C’est le modèle à suivre ?

      Et d’ailleurs puisque le respect de la charte semble être important et qu’elle proscrit les articles copiés/collés d’autres sites, l’article va-t-il rester en ligne ?

  4. Georges Vallet says:

    Affirmations gratuites, des résultats affirmés non justifiés, de la propagande pour diffuser la haine et le racisme, voilà l’objet de ce texte! Que proposez-vous de concret pour qu’on vous prenne au sérieux? Levez déjà le masque de celui qui n’a pas le courage d’assumer ses propos et donnez votre programme pour empêcher les causes de cette misère.
    L’argent, toujours l’argent, je vous signale que vous ne pourrez pas l’emporter dans votre migration vers notre terre natale et terminale!

  5. Joël Braud says:

    Ce débat n’est pas nouveau. Déjà Rocard, souvenez-vous, disait « On ne peut accueillir toute la misère du monde, mais on doit y prendre notre part ». On ne citait d’ailleurs, par manque d’objectivité, que la première partie de la phrase. Ce qu’il faut admettre c’est que les flux migratoires ne sont pas près de s’arrêter. C’est ainsi ! et si l’on veut que cela change il faudrait, à l’aide d’une baguette magique sans doute, faire en sorte qu’il n’y ait plus de conflits armés, que la famine n’existe dans aucun pays, que le contrôle des naissances soit maîtrisé partout, que tous les pays soient auto-suffisants etc.
    Les politiques se sont attaqués au problème, depuis Rocard au moins, mais n’ont pas les moyens d’y apporter une solution. Il y a ainsi des problèmes qui nous dépassent, ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier notre tradition d’accueil et de générosité.

  6. Un sujet présenté par le petit bout de la lorgnette, sans citer la source des chiffres annoncés : « En 2017, les contribuables ont déboursé près de 800 millions pour plus de 300 000 bénéficiaires. »
    Selon le Parisien, le montant du budget de l’assurance maladie serait de 195 milliards d’euros pour 2018.
    Le sujet soulevé, pas assumé puisque pas signé, ne représenterait alors que 0,4% du budget de l’assurance-maladie si les chiffres sont exacts. Le petit bout de la lorgnette.
    Cette dépense (800m) est probablement un vrai sujet d’analyse tout comme les 194,2 milliards restants.

    http://www.leparisien.fr/economie/depenses-de-sante-le-gouvernement-s-apprete-a-desserrer-l-etau-21-09-2017-7276530.php

  7. PierU says:

    « Alternatives Populistes » ça sonnerait mieux, non ?

    • Vous oubliez notre devise : « A chacun sa vérité ». Et dans une Europe qui risque de sombrer dans le populisme…mieux vaut connaitre la vérité de certains pour mieux la combattre.

      • PierU says:

        Vous avez raison : pour combattre le populisme il est important de lui donner des tribunes supplémentaires, car on n’entend pas assez de populistes s’exprimer.

        • Georges Vallet says:

          Ne vous inquiétez pas, le populisme n’a pas besoin d’AltPy pour diffuser sa haine, son égoïsme, son rejet des autres…….; il est tout autour de nous et diffuse le venin comme dans la calomnie qu’elle pratique.

          • @ GV Bien sûr que le populisme a besoin d AP. Comme les champignons au contact des arbres. Comme le torero du sang du taureau. Bonne continuation!

            • Georges Vallet says:

              Je voulais simplement dire que le populisme a, à sa disposition les réseaux sociaux, la presse, les autres médias, les débats et réunions de partout,les partis, le bouche à oreilles, dans tous les milieux…et que par conséquent, sa présence sur AP ne risquait pas de modifier fondamentalement les avis d’un lectorat qui ne serait pas au courant.

              Par contre, pour les arbres, connaître les champignons à leur contact, c’est important car ils émettent alors, en retour, soit de la nourriture soit des enzymes toxiques.
              Cordialement

              • PierU says:

                Confondante naïveté…

                • Georges Vallet says:

                  « Confondante naïveté »
                  J’attends les arguments qui prouve.nt ce jugement de valeur.

                • PierU says:

                  Les idéologies nauséabondes ont besoin à un moment de sortir des cercles extrémistes et sulfureux dans lesquels elles maturent à l’origine. Dans cette phase elles sont en quête de respectabilité, elles polissent leurs discours sur la forme, laissent temporairement de côté leurs idées les moins acceptables, et tentent d’être le plus possible présentes dans les médias grand-public pour finir par faire partie du paysage.

                  Cet argument vous va ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s