Merci qui ?


Depuis longtemps, il faut le dire, les Palois étaient préoccupés. Une question sourdait de tous les endroits de la ville : Quand va-t-on changer cet horrible nom de BHNS ? Inquiétude bien légitime pour ceux qui, soucieux de l’esthétique sous toutes ses formes, n’en pouvaient plus de ce Bus à Haut Niveau de Service. Cet aspect seulement technique manquait d’envergure et pour tout dire de poésie. Alors François Bayrou, « Not’maire »…

C’est en effet le premier mars 2018 (date à retenir) que sur les ondes de France Bleu Béarn, le maire de Pau, président de la communauté d’agglomération, président du pays de Béarn a fait une déclaration tant attendue. Maintenant on ne dira plus BHNS, mais Fébus. De façon unilatérale, il avait choisi et baptisé ce futur moyen de transport en commun. Soulagement dans les chaumières, nous venions, nous Palois, d’êtres gratifiés d’une identité en rapport avec une période historique, sans doute la plus prestigieuse de notre contrée.

Et de nous expliquer, à partir de sa très grande culture, que ce nom unique, original, est évocateur. Que ce bus est à l’avant garde, que son confort est extrême, que Gaston Fébus est un penseur et un aventurier, qu’il a su donner son indépendance au Pays de Béarn (tiens, tiens ! ). Au-delà de ce que certains, mal intentionnés, ne considèrent que comme un simple jeu de mots, il faut bien reconnaître qu’il y a dans ce choix, fait par François Bayrou, et lui seul, comme un élan de nature à renforcer notre identité béarnaise, notre solidarité locale.

Et de conclure son intervention sur les ondes par cette formule qui ne manquera pas de rester dans les annales: « Cet équipement que nous allons offrir aux Palois ».

Alors, on dit merci qui ? Ce cadeau fait avec nos impôts, prélevés sur nos revenus, a de quoi nous enchanter. Il va quand même falloir que je révise un peu mes fondamentaux moi. Jusqu’alors lorsqu’on m’offrait quelque chose, on ne le faisait pas avec l’argent qu’on m’avait soutiré. Mais les temps ont changé. Comme la journée du premier mars est, parait-il, la journée des compliments, je dis : Merci et bravo à François Bayrou et à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, nous ont engagés sur cette fastueuse dépense dont l’utilité ne manquera pas de s’avérer. Vraiment vous nous avez gâtés, si, si !

Et puis comme il ne faut surtout pas être avare de compliments je dis aussi merci à tous ces pauvres Palois qui, durant de longs mois, ont subi et vont encore subir tous les inconvénients, embarras de circulation et autres chamboulements résultant de ces travaux. Désormais ces emmerdements se nomment « Fébus ». C’est vrai, ça aide à supporter.

Pau, le 7 mars 2018

Par Joël Braud

Crédit image : France Bleu Béarn

Comments

  1. André Duchateau says:

     » cet equipement que nous allons offrir aux Palois  » . Il y a quatre ans, c’était  » nous arrêterons ce projet Pharaonique du bustram. on nous dit que c’est impossible, ce sont des balivernes et des mensonges  »
    Avec la rue Carnot, les espaces nord des halles et la place Marguerite Laborde, avec deux trémis d’accès et de sorties du parking aux extrémités Est et Ouest, avec le renforcement sous chaussée de l’avenue Bonnaparte, le bustram était à 80 M€ .
    La modification par Palassou était censée réduire la dépense de 15 M€ . Le Fébus Hydrogène porte aujourd’hui le cout à 75,5 M€ ( document officiel de l’autorisation de programme du SMTU, les 72 M€ annoncée par la com  » Mairie  » sont un mensonge de + … ) . L’avis d’appel d’offres pour le choix de la maitrise d’oeuvre de l’opération  » Carnot , Foirail , Halles République  » vient de paraitre. La délibération de septembre 2017 cible 10,6 M€ de travaux . 7 M€ concerneront les espaces prévus dans le Bustram .
    L’annulation des travaux sur bonaparte : 0,9 M€ Qu’il faudra faire un jour …
    75,5 + 7 + 0,9 = 83,4 Il nous manque toujours le cout du projet photovoltaïque pour verdir la production d’hydrogène . Avec un besoin de 9000 kwh / 24 h , il va falloir beaucoup de panneaux !!
    Le cout final devrait se situer autour de 87 M€ . Voilà la vérité si cela interresse quelqu’un de la connaitre . Et puis il y a le fonctionnement du fébus hydrogène, en surcout également mais c’est une autre histoire .
    Au final, l’aménagement aura beaucoup de vertus positives et j’en assume pleinement la responsabilité pour avoir mené la DUP jusqu’à sa signature le 23 décembre 2013, mais le choix de la technologie H2 s’avére et s’averera être un gouffre, une grosse erreur .
    André Duchateau .

  2. Michel LACANETTE. says:

    « Cet équipement que nous allons offrir aux Palois ».
    Eh oui Monsieur Braud il faut vous mettre au goût du jour, les temps ont changé.
    Maintenant, il faut dire merci lorsque on vous demande de payer. Car sinon on pourrait vous rappeler que des millards de personnes sur cette terre n’ ont pas le droit de dire merci à eux mêmes, si ce n’ est pour supporter la misère qu’ on leur inflige en faisant chez nous des projets pharaoniques totalement inutiles.

  3. On aurait pu aller encore plus loin en l’appelant Féebus… de quoi rêver et peut-être même retomber en enfance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s