Audiovisuel public : où est l’indispensable objectivité ?


audiovisuel valeurs actuelles  Depuis plusieurs mois je suis choqué par le parti pris de certains journalistes de France Info, mais aussi de bien d’autres dans l’audiovisuel public. Comment peut-on accepter une information tronquée et orientée dans un service public ?

Les grèves et les conflits donnent lieu à une information incomplète et orientée. C’est particulièrement flagrant sur France Info que j’écoute régulièrement. On sait que la majorité des journalistes y ont une sensibilité de gauche ou d’extrême gauche, de là à orienter à ce point l’information, c’est scandaleux. Voyons donc quelques exemples.

Le conflit à la SNCF

On y apprend que la SNCF compte une majorité de non grévistes (aujourd’hui 65%). A ce jour je n’ai entendu aucun non gréviste interviewé, aucun cadre venir donner son avis sur le fonctionnement interne de l’entreprise, pratiquement aucun syndicaliste modéré, seul la CGT ou Sud a la parole.

De même les sondages montrent une écrasante majorité des travailleurs du privé qui sont opposés à cette grève, curieusement les usagers qui ont la parole ont beaucoup plus souvent des propos bienveillants à l’endroit des grévistes… bizarre.

Pourquoi les journalistes ne parlent pas de l’enjeu très important pour les syndicats que constituent les élections prochaines à la SNCF avec ses 9000 délégués syndicaux représentant 2200 équivalents temps plein ? Ceci expliquant le concours entre les syndicats de celui qui sera le plus combatif…

Le conflit dans les facs

Une entreprise de désinformation. Pour les journalistes des dizaines de fac seraient bloquées. En fait quelques hurluberlus à la solde de l’extrême gauche bloquent une toute petite partie des facs. Exemple à Bordeaux la fac de socio / psycho de la Victoire , antre des futurs chômeurs, était bloquée.

On sent bien que les journalistes par leurs propos (« le conflit s’étend… ») voudraient entraîner les étudiants vers une « convergence de luttes » : pas très objectif.

Le conflit à Carrefour

Là aussi on n’a droit qu’à la parole de la CGT, pas un mot sur la réalité et pas de parole des non grévistes ou de la Direction.

Pire les journalistes reprennent les stupidités de la CGT alors qu’ils devraient avoir un minimum d’objectivité. Ils rabâchent le fait que Carrefour a fait quelques bénéfices qui vont profiter aux actionnaires et pas suffisamment aux employés.

La moindre objectivité, car ils le savent, serait aussi de dire que l’action Carrefour a été divisée par deux, que les actionnaires ont perdu la moitié de leur capital (et curieusement on n’a pas divisé par deux les salaires). Ils devraient dire qu’avec ce cours de bourse la valeur de l’entreprise est maintenant une proie intéressante pour un concurrent américain ou chinois. Ces employés veulent-ils que Carrefour passe sous contrôle chinois ? Cela leur promet un avenir bien plus périlleux ! Pourquoi tout ceci n’est jamais évoqué ?

Le conflit d’Air France

Même chose que pour Carrefour, grâce à ces grèves à répétitions, non seulement les pertes s’accumulent, mais il faudrait dire que la valeur de l’action d’Air France a perdu près de 40% depuis le 1er janvier ! Avec le même risque d’être absorbé au moment où la société commence à peine à se redresser et où ses résultats sont la moitié des autres grandes compagnies du secteur. De plus, qui va pleurer sur le sort des pilotes d’Air France ou même des employés au sol ? Qu’on nous indique plutôt quel est le salaire de ces employés qui demandent 6% d’augmentation.

On pourrait aussi citer une émission de la 5 comme C Politique du dimanche en fin d’après midi.  Un club de gauche où les journalistes et invités sont très majoritairement des personnes engagées à gauche même plutôt à l’extrême. L’action du gouvernement y est moquée sans que personne ne puisse le défendre.

On pourrait continuer la liste des exemples.

Où est l’indispensable objectivité du service public ?

Daniel Sango

Crédit Photo : Valeurs Actuelles.

Comments

  1. Moi aussi je ne regarde plus C politique le dimanche soir sur la 5, c’est grandement orienté à gauche. Où est l’objectivité dur secteur public? Quand je vois O Besancenot invité à huit jours d’intervalle, alors je zappe. point final

  2. megatherion says:

    La moindre objectivité, car ils le savent, serait aussi de dire que l’action Carrefour a été divisée par deux, que les actionnaires ont perdu la moitié de leur capital

    Vous avez des actions Carrefour, sans doute ? C’était le placement roi type « bons pères de famille »…

  3. Ce soir France Info rend compte de la grande manifestation des étudiants :
    200 manifestants à Montpellier…
    1000 manifestants à Paris…
    Merci pour l’objectivité, mais alors pourquoi en parler et en reparler avec des « le mouvement prend de l’ampleur … » durant de longues minutes à chaque bulletin d’info ?
    Pourquoi rabâcher « la convergence des luttes alors que ce mouvement n’est mené que par quelques poignées de militants d’extrême gauche ?

  4. Béatrice says:

    Je ne sais pas qui est Daniel Sango ni ce qu’il fait dans la vie. Ce qui est sûr, c’est que ses propos sont outrageusement tendancieux et au moins aussi vindicatifs que ceux de la CGT mais pas tout à fait pour les mêmes raisons. Je ne reprendrai pas chacun de vos paragraphes, cela n’en vaut pas la peine. Mais je voudrais vous rappeler que le rôle d’un journaliste (je ne suis pas journaliste mais lectrice) est avant tout d’informer, sans jugement, et en restant au plus près des propos ou des actes entendus ou constatés. Bien sûr qu’il n’y a pas de non gréviste qui témoigne car ils ne veulent surtout pas apparaître – et on peut les comprendre avec la nouvelle loi travail permettant un licenciement grandement facilité ! Vous évoquez les sondages : rien de plus facile que de faire dire ce que l’on veut à un sondage et je sais de quoi je parle pour avoir été « sondée » bien des fois. Pour ce qui est des étudiants, ce sont sûrement des « huluberlus » (et non pas hurluberlus) qui ont posé des bombes à la fac de Tolbiac ou qui sont allés agresser des étudiants sur ordre du recteur il y a quelques jours dans une autre fac … Enfin, carrefour : on va bien sortir le mouchoir à vous lire ! J’avais des actions carrefour, je les ai vendues, les pauvres actionnaires encore restant n’ont qu’à en faire autant. Et n’essayez pas de nous faire croire que travailler pour cette enseigne serait une chance inouïe ! ! Enfin, vous évoquez l’émission « C politique » : non seulement vous prouvez là votre intolérance tendancieuse et insupportable mais j’ai envie de vous demander à mon tour, vous Mr le moralisateur, où est votre objectivité et votre honnêteté ?
    Pour autant, oui je suis d’accord qu’une réforme de la SNCF est nécessaire et oui, je suis d’accord que les employés d’Air France sont un tout petit peu indécents de réclamer autant d’augmentation en regard du nombre de gens qui n’arrivent pas à finir leur mois, qui ne peuvent pas nourrir leurs enfants correctement et ceux qui, bien que salariés (même en CDI) ne trouvent pas de logements et dorment dans leur voiture …. ! ! !

    • Je ne sais qui est Béatrice, mais avec un pseudo c’est normal.

      « Je ne reprendrai pas chacun de vos paragraphes, cela n’en vaut pas la peine. »
      C’est bien dommage car j’aurais aimé savoir ce qui est erroné dans ce que j’ai écrit. Bon, vous en reprenez quad même :

      « Bien sûr qu’il n’y a pas de non gréviste qui témoigne car ils ne veulent surtout pas apparaître – et on peut les comprendre avec la nouvelle loi travail permettant un licenciement grandement facilité ! » Argument pour le moins rigolo, ainsi les non grévistes seraient de mauvais cheminots ? Vous avez vraiment un raisonnement de cégétiste ..; (sourire)

      « Vous évoquez les sondages : rien de plus facile que de faire dire ce que l’on veut à un sondage et je sais de quoi je parle pour avoir été « sondée » bien des fois »
      Pourtant personne ne remet en cause ce que j’ai écris et qui a été confirmé par plusieurs sondages même la CGT en convient.

      « Pour ce qui est des étudiants, ce sont sûrement des « huluberlus » (et non pas hurluberlus) qui ont posé des bombes à la fac de Tolbiac ou qui sont allés agresser des étudiants sur ordre du recteur il y a quelques jours dans une autre fac … »
      Ceci est anecdotique, ce que j’écris c’est que c’est une infime minorité, à la solde de l’extrême gauche qui bloque quelques facs en France.

      « Enfin, carrefour : on va bien sortir le mouchoir à vous lire ! J’avais des actions carrefour, je les ai vendues, les pauvres actionnaires encore restant n’ont qu’à en faire autant. »
      Vous avez donc accepté de perdre la moitié du capital investi, mauvais calcul… mais vous devriez pourtant bien comprendre mon argument, un actionnaire est aussi parfois un perdant. Et une société dont la valeur est divisée par deux peut très facilement changer de propriétaire …

      « j’ai envie de vous demander à mon tour, vous Mr le moralisateur, où est votre objectivité et votre honnêteté ? »

      Mon objectivité se vérifie dans les faits que j’ai énoncé et que j’ai complété ci dessus.
      C’est d’ailleurs assez évident.
      Mais là n’est même pas le problème car il en est de même pour vous nous ne sommes pas « le service public » Le devoir des journalistes du Service public doivent être bien plus contraignants que ceux que nous pouvons avoir. Non?

      • Béatrice says:

        Je ne répondrai qu’à deux choses : 1 – non, Béatrice n’est pas un pseudo, c’est mon prénom, mon nom n’apporterait rien de plus car je ne suis pas une élue ni connue d’aucune sorte.
        2 – Pour moi, un bon journaliste, qu’il soit du service public ou pas, doit avant tout avoir le souci d’informer en rapportant des faits, sans jugement aucun. Or vous, vous avez un esprit extrêmement tendancieux qui ne permet pas d’avoir une vue objective de ce qui a pu se passer.

  5. Larouture says:

    N’est-ce pas simplement la course à l’audimat qui est recherchée avec la dramatisation de l’actualité ou la recherche du sensationnel ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s