La poste Blériot du Perlic à LONS

Voilà un bureau de poste à taille humaine où on est toujours accueilli avec sympathie et j’allais dire avec prévenance. Un modèle de service de proximité dont par ailleurs on nous vante tant les mérites. Pourtant il est question que ce bureau ferme prochainement. Dans un encart du journal « La République des Pyrénées » (31 mai 2018, page 12), il est

Lire la suite...

La forêt, c'est encore un peu du Paradis perdu….. (Marcel Aymé)

Pour atténuer le climat de tension et de violence verbale et physique, présent partout, que ce soit dans le monde du travail, familial, politique, les médias et les réseaux sociaux. Pour rompre avec le déficit énorme de la sécurité sociale du fait d’une hyperconsommation de drogues chimiques licites, pilules conseillées par prescription médicale pour lutter contre le burn out, la dépression, le

Lire la suite...

L'extrême gauche à marée basse

   Ainsi donc le tsunami annoncé par les leaders d’extrême gauche ne fut qu’un clapotis. On a maintenant l’avantage d’avoir un comptage professionnel indépendant pour les manifestations de rues, financé par les media, y compris de gauche. Trente et un mille sept cent personnes pour défiler à Paris à l’appel de 65 organisations politiques, de syndicats, d’associations d’extrême gauche :

Lire la suite...

« Il faut sauver les Grands Prix de Pau ! »

Interview de François Loustalan Questions/réponses Pourquoi avez-vous accepté de répondre à nos questions maintenant ? L’avenir des Grands Prix est clairement en jeu. De nos jours, une manifestation qui a besoin de 2 millions de financements publics doit – et c’est tout à fait normal ! – répondre à de très fortes exigences en termes de qualité, mais aussi de fréquentation et

Lire la suite...

Sifflet de fin de partie

La contestation de la loi ORE et de Parcoursup n’est pas terminée. Mais, fort heureusement les blocages se libèrent ; c’est que la majeure partie des étudiants veut passer les examens et ne pas connaître d’empêchement pour s’engager dans un travail d’été, vital pour financer ses études dans bien des cas. On lit bien des cris d’orfraie du genre « parcoursupercherie ». parce

Lire la suite...

Coagulation, suppuration

Les conflits à la SNCF, Air France et dans certaines universités n’ont pas donné lieu à une « coagulation » ou une « convergence ». Ils présentent cependant certaines similarités : hormis chez Air France, les revendications ne portent pas sur les intérêts directs de ceux qui les formulent : les cheminots en place conserveront leur statut et les étudiants dans les facs ont franchi l’entrée.

Lire la suite...

Le cirque

On apprenait il y a quelques jours le dépôt de bilan du cirque Pinder. C’est une institution des arts du cirque qui disparaissait entraînant dans sa chute de nombreux « petits cirques » -c’est ainsi qu’ils se nomment eux-mêmes- victimes de l’intolérance et du sectarisme. En effet, ce n’est pas de l’absence de public dont les cirques sont victimes, il serait même

Lire la suite...

Réformer, réformer, qu'ils disaient ! Alors, réformons les réformes !

Je pense que tout le monde est d’accord là-dessus: tout évolue, dans la nature et dans la culture, provoquant des déséquilibres ; il devient indispensable, au bout d’un certain temps, de les combattre, pour établir une situation adaptée au nouveau milieu. Laissons de côté le sens qui représente la mise en réforme de personnes, emplois ou objets ; cette acception

Lire la suite...
1 2