Bayrou c’est fou !


dépenses   « Réalisation d’études de faisabilité et de programmation pour la rénovation du palais Beaumont comprenant l’aménagement d’un auditorium », un appel d’offre du 23/4/2018 (voir document en annexe) qui n’est pas passé inaperçu. Jusqu’où peut donc aller André Bayrou ?

J’ai eu l’occasion à de nombreuses reprises de relater la folie inflationniste de l’agglomération paloise en terme de salles de spectacles. On pourra relire : « Pau, la gabegie en spectacle » et « Pau, la gabegie en spectacle: folie au foirail » (cliquer sur les titres)

Cette folie locale avait même attiré l’attention du journal télévisé de la 2 et le reportage démontrait qu’il existait déjà trop de salles sur Pau : « La gabegie en spectacle (suite) » C’était au moment où Jurançon construisait elle aussi sa salle…

Depuis, André Bayrou a confirmé cette addiction avec le foirail, une salle de 500 places et trois salles de cinéma (30 salles de cinéma dans l’agglomération et Billère envisage elle aussi ses salles d’art et essais… )

Mais on n’avait pas tout vu ! Voilà que notre Maire veut refaire le Palais Beaumont (derniers travaux en 2000) avec en point d’orgue une salle de spectacle de 1200 places dédiée, entre autres, à l’Orchestre de Pau Pays de Béarn en remplacement de la salle de 500 places existante…

Ben voyons, soyons logique et économe, on détruit une salle de 500 places au Beaumont et on en construit une également de 500 places au foirail. Puis on en refait une de 1000 à 1200 places au Beaumont !

Notons qu’il ne s’agit dans cette première phase, que d’une étude de faisabilité… qui doit démontrer la « nécessité » d’un tel équipement. En effet, sur le site dédié au Palais Beaumont et à ses activités (http://pau-congres.com/) nul besoin d’une salle de ce format. Il est aujourd’hui parfaitement opérationnel et a reçu des congrès jusqu’à 800 personnes sans problème.

Mais faisons confiance à l’entreprise qui gagnera le marché pour démontrer que cette nouvelle salle de spectacle sera très rentable… pour le constructeur, ( peut être elle-même d’ailleurs…). Il faudra regarder de près l’étude économique de ce projet. On notera également que cet appel d’offre fait l’objet d’une « procédure adaptée » qui permet des libertés avec la procédure « formalisée ».

Il est quand même scandaleux de voir que tous ces équipements existent déjà à Pau. Des salles de 200 à 500 places, il y en a partout. Et le Zénith peut se moduler à partir de 650 places : « Le Zénith est d’une capacité modulable de 650 à 4 500 places assises maximum et jusqu’à 7 000 places en configuration assis/debout. «  (La République du 12/4/2012) : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/04/12/zenith-de-pau-plein-de-nouveautes-pour-les-20-ans,232151.php

L’argument avancé pour justifier une salle de 1200 places pour l’OPPB est « Chaque concert doit être joué trois fois pour répondre à la demande ». Vraiment curieux…pourquoi alors ne pas faire ces concerts au Zénith dans une jauge à 2000 places ou plus avec un tarif plus bas s’il existe un tel engouement ? Argument totalement inacceptable ! Et qu’on ne parle pas d’acoustique ou autre snobisme musical, les concerts du nouvel an au Zénith y sont très appréciés. Et n’oublions pas que cet orchestre coûte déjà trop cher, 1,5 millions d’euro tous les ans pour le contribuable sans compter l’argent des sponsors qui est en fait celui des consommateurs…

Evidemment, toutes ces salles paloises sont sous utilisées.

Quant à l’aspect financier pour le contribuable, le bilan est déjà calamiteux. L’investissement est bien sûr fait à fond perdu et en prime l’exploitation des salles est déficitaire. Regardez le projet du foirail : investissement à fond perdu, le Méliès lourdement déficitaire et qui ne paie aucun loyer alors qu’il est possible de faire différemment, sans qu’il en coûte un sous au contribuable ( « La gabegie en spectacle : Folie au foirail » )

Excepté pour le Zénith, les spectacles sont aussi en grande majorité subventionnés par le contribuable (ou mieux totalement payés par lui comme à Billère où de nombreux spectacles sont gratuits).

Les citoyens (et avant tout l’opposition, aujourd’hui en vacances) doivent exiger un bilan financier transparent et complet des coûts de toutes ces salles de spectacle et s’opposer à cette gabegie.

La dette de Pau s’envole, Bayrou ne tient absolument pas ses promesses électorales en particulier celle de ne pas augmenter les impôts puisqu’il utilise la dette, les impôts de demain.

Pire il ne traite pas des problèmes majeurs de l’agglomération tels que les milliers de logements vides et insalubres du centre ville ou l’indispensable seconde ligne de « Fée Bus » (et les parkings relais) sans laquelle la première ne sert strictement à rien. Et ne parlons pas de la réalisation d’un vrai périphérique indispensable comme dans toutes les villes modernes ainsi qu’une liaison intermodale rapide avec l’aéroport. Mais tout cela c’est bien plus difficile. Pour faire une salle de spectacle ou des tribunes au Hameau il suffit de sortir son carnet de chèque, enfin celui des Palois. Les travaux indispensables pour faire de Pau une ville moderne sont autrement plus longs et complexes. Contrairement à ce que voudrait faire croire François Bayrou, Pau ne se « métamorphose » pas, Pau vieillit et se maquille…

Bayrou a choisi la facilité et le clinquant, comme toujours. Les contribuables palois paieront.

Daniel Sango

« Réalisation d’études de faisabilité et de programmation pour la rénovation du palais Beaumont comprenant l’aménagement d’un auditorium » Cahier des clauses techniques particulières. Cliquer ci dessous :

Beaumont AO

 

Comments

  1. Lebasque says:

    Sa loi de moralisation fait du surplace.
    Macron s’est rendu compte trop tard qu’ il a confondu garde des sceaux avec gardien du sceau.

  2. DUDULE says:

    Le maître du Béarn vient de se féliciter de l’attractivité de l’agglo de Pau car OGEU va s’y installer. Fier comme un bar tabac disait Coluche!

    • HenriIV W4 says:

      Les élus du Béarn ont TOUS cautionné le Pays de Béarn(sauf Nay chez Bayrou), ils récoltent la moisson(c’est de saison).
      Bravo à ces INCAPABLES!

  3. Un Passant says:

    Je ne sais pas si Pau et son agglo ont besoin de ces nombreuses salles. Je ne les ai pas comptées et ne connais ni les demandes ni les besoins.
    Ce que je vois, en revanche, c’est que vous mélangez tout sans y connaître rien. Vous ne savez pas ce qu’est une salle de spectacle. On parle pour Beaumont d’un auditorium ? Vous transposez salle de spectacle, ce qui n’a rien à voir. On parle de salles de cinéma pour le Foirail ? Vous transposez salles de spectacles ce qui, non seulement n’a rien à voir mais est totalement antinomique, la salle de cinéma a des nécessités opposées au spectacle.
    L’auteur et M. Lacanette deviennent pathétiques quand tous deux méprisent les valeurs de la culture et de l’art et ce qu’ils peuvent apporter de haute valeur morale.
    Et cela se termine par une indigne cuistrerie : « Et qu’on ne parle pas d’acoustique ou autre snobisme musical ».
    Piteux

    • J’adore « l’indigne cuistrerie » !
      Revenons aux bases, non je ne mélange pas salle de cinéma et spectacle, relisez mes articles. Mais par contre le cahier des charges les mélange pour le foirail. D’ailleurs cela est normal car seule de très grandes villes peuvent avoir des salles spécialisées.
      Vous qui adorez la culture, et c’est bien, je suppose que vous n’assistez pas ni aux spectacles qui ont lieu au Méliès ni aux concerts du 1er de l’an destinés au peuple, qui lui ne dispose pas de votre oreille experte : pitoyable.

      • Un Passant says:

        Pitoyable ? Après avoir dit que vous supposiez ? Mmmm Je n’ai pas à répondre à cette attaque ad hominem mais vais m’en faire un plaisir : je suis un régulier du Méliès. Quant aux concerts du Nouvel An, ils s’adressent au peuple car ils s’adressent à tous et sont de bon goût et réjouissants.
        Hors toute polémique : vous avez raison si aucune étude des besoins et de la demande n’a été faite. Pas besoin de bureau spécialisé pour cela : une vraie direction des affaires culturelles y suffit si son directeur y connaît quelque chose. C’est une nécessité.
        Autre nécessité, on ne bâtit pas une salle sans le projet qui va avec. L’auditorium de Beaumont a un projet double : orchestre et congrès et ils sont parfaitement complémentaires, pas de problème.
        En revanche, je n’ai pas vu de projet culturel ou artistique pour la salle de spectacle du foirail. Les autres je ne sais pas. La salle de spectacle a des nécessités qui coûtent très cher en fonctionnement. C’est le personnel technique spécialisé dans le spectacle, ce sont les aménagements et équipements scéniques qui coûtent cher. Un auditorium ni une salle de cinéma n’ont ces obligations. Le coût de la construction est vite absorbé ; et entre 500 et 1.200 places, il n’y a que de la surface de nettoyage en plus, quelques ampoules et changer les sièges tous les 20 ans.

  4. Je me souviens des fortes paroles du candidat centriste F. Bayrou (aux présidentielles 2007) sur la dette excessive de la France, le sérieux nécessaire dans la gestion de l’argent public. Thème qu’il a martelé ensuite pas mal d’années, jusqu’aux municipales 2014. Paroles, paroles. Mais était-ce juste une posture ? D. Sango apporte de lourds éléments à charge.

    Pour les logements vides/insalubres en centre-ville, s’il s’agit sans doute de logements privés, la solution n’est pas simple. Difficile pour la ville de Pau de subventionner leur réhabilitation, en faveur de propriétaires privés. En cas de vente, la mairie peut faire jouer son droit de préemption. Mais sinon, il faut se lancer dans une longue procédure d’expropriation. Sans oublier la question du financement, pour un progrès d’envergure, bien plus qu’une salle de 500 places.

  5. Michel LACANETTE. says:

    Toutes ces salles ne sont que des salles de  » classe », pour faire des Palois les champions de la culture, à marche forcée. Il n’ y a peut être là que de vieux atavismes d’ un ancien professeur de lettres.

    • Sans doute, mais en fait on en est toujours à la vielle stratégie romaine : donner au peuple du cirque.
      Il y a les gladiateurs de la section paloise, du basket, du cyclisme de l’auto …etc on complète avec les cinéma et les spectacles pour les intellos
      Et que personne ne pose des vraies questions sur la gestion calamiteuse de la ville !

      • Des raisonnements excessifs peuvent donner lieu à des interprétations excessives; ainsi, de votre intervention, que j’espère volontairement exagérée, je tire que la société que vous souhaitez :
        +n’aurait pas de champions professionnels; or, c’est bien contraire au culte du libéralisme, du 1er de cordée! Le culte du meilleur, de celui qui réussit…
        + ni d’artistes, (le théâtre, quelle dépense inutile!), d’écrivains sans doute, ni d’intellos, terme que je trouve méprisant pour ceux qui apprécient le cinéma ou les concerts dans toute leur diversité. Quelle pauvreté intellectuelle que cette société là!

        Oui, l’origine grecque et romaine est inscrite dans notre culture et je trouve heureux de vouloir l’entretenir; je reproche simplement à la gestion culturelle paloise, sous l’impulsion de la déformation professionnelle de son dirigeant, de vouloir la limiter à la culture littéraire et de se moquer complètement de la culture scientifique, partie pourtant fondamentale à développer, serait-ce que pour faire le lien avec vos seules préoccupations de gestion financière de la ville.
        Les visites de notre maire, lors des journées de la Science par exemple, en disent long sur ses motivations pour faciliter la diffusion des connaissances expliquant des dangers de la chute de la biodiversité, de la pollution….même à Pau!
        Il est vraiment limite de réduire la stratégie romaine aux jeux du cirque et aux gladiateurs, elle nous a apportée, ainsi que la civilisation grecque, romaine et arabe des connaissances sur l’univers et le fonctionnement technologique et politique de la société dont il ne serait peut-être pas inutile de s’inspirer actuellement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s