Aucune retenue de la part de Jean Lassalle


A la lecture des propos tenus par le député Jean Lassalle à l’égard du Préfet des Pyrénées Atlantiques on peut légitimement s’interroger sur les capacités de ce personnage à tenir son rang. Il y a en effet une limite à tout et surtout, il n’est pas admissible qu’un simple élu puisse insulter le représentant de l’Etat dans le département.

Si l’on s’en tient à ce qui est rapporté par la presse locale, le député Jean Lassalle a prononcé les propos suivants : « Qu’est-ce qui a conduit un préfet sexagénaire, qui a un an de plus que moi, à péter un câble sur l’ensemble de la presse locale ? ». Puis : « Ce préfet est pris en flagrant délit de mensonge ».

Bien sûr le sujet porte sur l’ours dans les Pyrénées et la prochaine réintroduction de deux ourses. Le sujet suscite localement les passions les plus exacerbées, mais ce n’est pas une raison et ceci n’excuse en aucune manière cela. D’ailleurs que l’on soit pour ou contre cette réintroduction n’intervient que très secondairement et n’a ici aucun intérêt. Car enfin, Jean Lassalle insulte le Préfet.

Ensuite, comme toujours, l’élu de la vallée d’Aspe se perd en propos peu clairs. Et il revient sur cette théorie du complot dont il se dit victime au niveau national et sans doute au plus haut niveau de l’Etat. Voilà où conduit une passion mal maîtrisée.

De son côté, le préfet des Pyrénées Atlantiques, représentant de l’Etat (et non du gouvernement) dans le département réagit de façon mesurée à ces propos outranciers (La République des Pyrénées du 2 juin 2018, page 6). Il cite Talleyrand : « Tout ce qui est excessif est insignifiant ». Il dit qu’il a de l’estime pour Jean Lassalle, bon on va le croire ! Et il souligne que « dans ce dossier (de l’ours), les attitudes sont irrationnelles ». C’est le moins que l’on puisse dire.

Alors, monsieur Jean Lassalle reprenez-vous et adressez au Préfet des excuses. Même si celles-ci ne pourront effacer ces outrances de votre part. Elles seront de nature à démontrer que de temps à autre vous êtes capable d’adopter un comportement mesuré. Rappelez-vous surtout que lorsqu’on est un élu de la République, il y a des mots qu’on ne peut prononcer. Rappelez-vous également que vous n’êtes qu’un député qui ne représente que ses électeurs d’un vote, tandis que le Préfet, représentant de l’Etat dans le département, a reçu pour mission d’organiser la concertation afin que cette réintroduction se fasse dans les moins mauvaises conditions. Il vous a fait l’honneur de vous recevoir pour vous préciser les décisions du gouvernement et c’est ainsi que vous vous comportez.

Monsieur Jean Lassalle, vous êtes maintenant le seul, après ce débordement incontrolé, à pouvoir retrouver une image autre que celle que vous donnez actuellement et dont je n’ose ici rapporter les termes le plus souvent répandus. Vous, l’enfant du pays ne bénéficiez plus de l’indulgence qui jusque là vous était accordée a priori.

Pau, le 4 juin 2018

par Joël Braud

Crédit photo : closermag.fr

Comments

  1. Hotoctone says:

    L’important pour le pseudo-député, c’est qu’on parle de lui. Un jour, un Aspois lui a reproché : « Alors, Jeannot, on te voit plus à la télé. » Depuis, il fait le nécessaire.

    • Michel LACANETTE. says:

      A choisir, on préfèrerait le voir plus à la télé sur les bancs de l’ Assemblée. Mais bon,
      ça viendra un jour peut être ….

  2. Michel LACANETTE. says:

    (La république du 11/06/18 ) ….Jean Lassalle et le préfet ont décidé de « ranger les gros mots » et de plus enterrent la hache de guerre, pour sortir le calumet de la paix, autour du fromage et du saucisson !!!!! Ça va être la rencontre locale, Kim Jong Un / Trump,sous l’égide de notre amie Marianne, mais peut être aux dépends des vrais bergers qui entretiennent nos montagnes à la sueur de leurs fronts……

  3. Larouture says:

    « (Mesdames et) Messieurs les censeurs, bonsoir ! » »
    Il y a quand même de nombreuses similitudes entre Jean Lassalle et Maurice Clavel.
    Par exemple, un parcours idéologique chaotique et un dépit envers leurs grands hommes.

    Les propos de M. Lassalle sont dans l’air du temps. Un temps dépressionnaire.
    RN et FI sont sur ces thèmes. FI applaudit. M. Wauquier (LR) considère d’ailleurs que M. Macron a une haine de la province.

    Après la réunion sur les zones défavorisées (cf. la Rep du 08/06) avec le ministre de l’agriculture, M. Layre, Président de la FDSEA rajoute, en bon soldat de LR :
    « Tout ce qui a été semé depuis des mois par l’administration, c’est de la haine ».

    M. Habib qui participait à cette réunion, se flatte par ailleurs d’être un ami personnel du Ministre de l’agriculture et est en pré-campagne électorale sur le territoire de la CCLO, tape sur les technocrates parisiens des ministères :
    Il considère que la France se re-centralise. Il ajoute que « cette réunion confirme que le nouveau monde d’Emmanuel Macron c’est la méconnaissance flagrante de la réalité des territoires ruraux comme le nôtre. Pire ; l’indifférence totale vis-à-vis de centaines d’agriculteurs qui souffrent ».

    La finance et les élites ont bon dos. Les écolos qui provoquent des nausées à la fratrie Lassalle voire à M. Habib également.
    C’était sûrement mieux avant.

    • HenriIV W4 says:

      « M. Layre, Président de la FDSEA rajoute, en bon soldat de LR »
      LR de PAU c’est à dire niveau CFA2 avec Bayrou comme entraîneur!!!!

  4. Émile le Servile says:

    Non il a raison. Assez de ces préfets parisiens donneurs de leçons !

    • Michel LACANETTE. says:

      Mr Jean Lassalle pourrait avoir raison s’ il faisait correctement son travail de Député, mais il en est loin. Malheureusement, il est plus Député pour satisfaire ses intérêts que ceux de ses électeurs et des citoyens. Pour exemple, on peut citer son manque d’ intérêt pour le maintient de la maternité de l’ hôpital d’ Oloron, alors qu’ il se dit défenseur des petits territoires. Mais également on peut noter son peu d’ empressement à soutenir le projet de réouverture de la ligne du Canfranc, quand il ne freine pas de ses quatre fers par derrière, alors que cela est un problème de salubrité publique pour la vallée d’ Aspe. Au delà des intérêts locaux, on lui demande qu’ une chose, qu’ il fasse correctement son travail de Député.

  5. Michel LACANETTE. says:

    Jean Lassalle a raison pour une rare fois où il était présent à l’ assemblée il fallait le laisser parler. Peut être voulait’ il proposer une loi sur la baisse des salaires des députés ou sur leur absentéisme injustifié ……. Avec ça on ne saura jamais.!!!!!!

  6. Nouvelle tocade de Jean Lassalle hier soir à l’Assemblée Nationale…
    On ne l’arrête plus… Pôvre Béarn.
    VIDEO. « Mesdames et Messieurs les censeurs, bonsoir ! » : Jean Lassalle quitte l’hémicycle en hurlant

    https://actu.orange.fr/politique/video-mesdames-et-messieurs-les-censeurs-bonsoir-jean-lassalle-quitte-l-hemicycle-en-hurlant-magic-CNT0000013QsWv.html

  7. Michel LACANETTE. says:

    Mr le Député Jean Lassalle n’ a jamais été un républicain convaincu, car la République
    l’ a bien souvent empêché de mettre librement en oeuvre ses idées. Ne dit’ il pas lui même qu’ il est un  » persécuté » de la République.
    Il n’ a été républicain que pour tirer profit des largesses de la République bienveillante.

  8. Les comportements extravagants de Jean Lassalle donnent une bien triste image du Béarn. Revoir « Jean Lassalle est il fou ? » sur Alternatives Pyrénées :

    https://alternatives-pyrenees.com/2017/01/22/jean-lassalle-est-il-fou/

  9. un Passant says:

    Je me demande si cette grève de la faim, qui déjà était irrationnelle, n’a pas eu des répercutions psychiatriques, hélas.

  10. Hotoctone says:

    Oui, son indigence a toujours droit à plus que l’indulgence de la part de la presse républicaine locale, « parce qu’il est de chez nous ». Il est de chez nous, certes, mais il fait honte à ceux qui ont un peu de fierté et de respect pour nos institutions. Pour la censure : je ne l’insulte pas, je constate.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s