Pau, capitale humaine


   Le Conseil Municipal du lundi 25 juin fût ô combien animé et j’aurai l’occasion d’y revenir puisque l’affaire Sophie Borotra y fut longuement discutée ainsi que la poursuite du maquillage de Pau. Mais en lever de rideau, la vedette était la ville de Pau, car Henri Bayrou présentait la devise de son blason.

Ainsi donc après deux ans Bayrou a fermé la porte. « Pau Porte des Pyrénées » semblait déjà bien ambitieux pour Pau, car nombre de villes d’Hendaye à Perpignan auraient pu s’attribuer le titre. Mais ce n’est rien à côté du choix d’Henri Bayrou. Il lui fallait une capitale, c’est maintenant fait.

Une première sélection de 12 agences de communication, puis 5 qualifiés, et enfin l’élue pour un graphisme où l’Ossau (qui serait selon Bayrou le symbole de Pau…) se trouve dans un A majuscule souriant…

Pourquoi Pau CAPITALE HUMAINE ?

« Pau est une ville épanouissante et moderne à l’image de la capitale française. Le bien vivre en plus ! »

« Ses qualités de capitale s’expriment au sein des différentes politiques publiques sectorielles »

Bayrou explique ce choix car « il s’agit du choix de notre action »

Le qualificatif humaine qui lui est accolé a bien fait parler les élus de l’opposition.

C’est Olivier Dartigolles qui ouvre le feu, il trouve cela « pas terrible et plutôt conventionnel », mais c’est le côté humain qui le fait bondir. Pour lui il suffit de voir les appartements murés d’ISABE pour qualifier le Pau de Bayrou de « capitale inhumaine ».

Pour Jérome Marbot « Pau capitale humaine est un slogan, pas une marque ». « Capitale est passéiste », « c’est une vision datée »

Pour André Duchateau, Capitale donne une image de « suffisance, d’autosatisfaction » »Capitale n’est pas adapté à notre dimension » .

André Bayrou fit alors une leçon de gestion à ces trublions de gauche, coupables d’avoir laissé Pau s’enfoncer à cause « d’un perpétuel misérabilisme » bien loin de la vision d’André (son idole dans l’ampleur de la dépense inutile) qui voulait « faire de Pau la Florence du 20 éme siècle ».

Il poursuit, « Je ne veux pas qu’on soit modeste ! »

On peut quand même s’interroger sur cette folie des grandeurs, Pau capitale des impôts les plus élevés, Pau capitale de l’augmentation de la dette ?

Il faut aussi remarquer le silence des élus de la droite et du centre. Ils n’ont donc rien à dire ? A moins qu’ils n’existent plus…électroencéphalogramme plat. Ce sont bien les seuls…

Sud Ouest et La République à la suite de leurs articles sur le sujet demandaient à leurs lecteurs de donner leur avis sur ce slogan.

Au moment ou j’écris. Aucun commentaire favorable : les palois sont inhumains !

https://www.sudouest.fr/2018/06/26/pau-voici-les-nouveaux-logo-et-slogan-de-la-ville-qu-en-pensez-vous-5179919-4344.php

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/06/26/sondage-pau-a-devoile-son-nouveau-logo-qu-en-pensez-vous,2372802.php?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=MaNewsletter&utm_term=20180627

Et vous, qu’en pensez vous ?

Daniel Sango

 

 

 

 

Comments

  1. André Duchateau says:

    Point par point ….

    1/. Au nom de rien du tout puisque je dis bien que cette disposition est une des nombreuses contreparties disparues depuis 4 ans , une parmis tant d’autres . Celle ci concernait les retraités mais cela ne dit en rien qu’elle était la seule et rien que pour eux .
    Pour exemple en 2010, nous avions fait le choix de ramener la carte mensuelle pour les scolaires à 8 € au lieu de 15 € avec l’ancien réseau STAP . L’exécutif Bayrou – Patriarche a même baissé à nouveau à 6 € ce tarif . C’est bien la seule baisse de tout le mandat d’ailleurs et je leur rends grace de cela . Mais le prix au ticket + 30% , les tarifications sociales ( 10 000 cartes environ qui sont passées de 15 € à 29 € ) + 94 % …
    Autres exemple : l’acceuil périscolaire est passé de 1 € par mois à 1,10 par jour et par enfant . Les tarifications de journée des centres de loisirs déléguées à plusieurs associations Paloises ont subies de fortes augmentations du fait des fortes baisses de subvention décidées Place Royale . Toutes ces dispositions tarifaires étaient des avantages pour les familles Paloises et leurs enfants . Donc pas que des réductions que pour les retraités.

    2 / pas peut être, non . C’est sur . Je n’ai pas  » d’étude  » mais j’ai en mémoire ces chiffres puisqu’en tant que VP du CCAS , l’impact du nombre de cartes faisait l’objet d’un suivi annuel et d’ âpres négociations pour harmoniser les aides avec nos voisins de l’agglomération . Tout ceci doit être en archive au CCAS et je dois en avoir quelques traces dans mes dossiers perso que je ne manquerai pas d’aller rechercher au cours de l’été . Il y a un autre élément de preuve, c’est le recul de la part des recettes totales hors contribution forfaitaire ( issue du SMTU via le VT ) entre 2014 et 2017 . Cette part était de 17,5 % en 2014 , elle n’était plus que de 13% en 2017 . Certes, la différence était financée par les CCAS pour abaisser le coût des cartes , mais cela permettait une accessibilité financière bien plus incitative . Pour ce qui est d’aujourd’hui , je vois bien
    au quotidien les nombreux retraités qui prennent le bus au ticket de temps en temps mais s’auto limitent à l’usage du bus pour ne pas avoir à débourser trop, même s’ils dépensent beaucoup plus en voiture … Mais là c’est une question irrationnelle que je ne
    gère pas ..

    3 / là vous avez en partie raison . Pas sur  » la manipulation  » jugement péremptoire inutile et innaproprié comme souvent . Mais sur le fait que les retraités ont d’autres revenus, un patrimoine plus élevé que les actifs etc … Sauf que c’est un âge ou l’on réfléchi à la transmission , de ce que l’on a reçu et de ce que l’on souhaite transmettre, à ce qu’il faut garder au cas ou une longue et couteuse dépendance ne survienne etc …
    Cet argument n’ébranle pas mon opinion pour autant. Vous avez tout à fait le droit d’en avoir une autre !

    4 /. Cela rejoint un peu le 2 , je suis d’accord . Des cartes pas chères pour tout le monde . Je ne voudrais que cela pour tendre vers l’objectif environnemental et social .
    Mais dans ce cas, allons direct au débat sur la gratuité . 4 M€ par an, tous les ans .
    Pour le moment et avec ce qui est engagé, je ne saurai pas faire . Plus tard pourquoi pas ? A condition de réduire d’autres postes budgétaires Agglo.

    Pour votre conclusion , elle n’appartient qu’à vous mais avoir entre 300 et 500 voitures en moins quotidiennement, si c’est pas environnemental ? …
    Avoir des retraités qui bavardent échangent, rencontrent , marchent, s’entraident dans les TC, plutôt que de rester seuls dans leurs VL , si c’est pas social ? …
    Bref à chacun ses convictions . Bon été ! A.D .

  2. André Duchateau says:

    Qui se moque du monde ? Au vu des arguments déjà développés ou du sondage sur le logo et encore plus des 75 commentaires qui l’ont accompagné, je crains que nous ne puissions jamais avoir le même diagnostic sans parler de tous les actes inverses aux promesses engagées il y a 4 ans … C’est ainsi .
    Non le positionnement sur un sujet n’est pas nécessairement clientéliste . On ne juge les autres que par rapport à ce que l’on est ou fait soit même, c’est bien connu . J’essaye de m’en tenir aux faits et de laisser les invectives inutiles à ceux qui n’ont que ça à exprimer.
    Sur les bus, oui j’ai la conviction qu’un tarif  » personnes agêes imposables  » beaucoup plus bas qu’aujourd’hui se justifie pour plusieurs raisons .

    1/ Les impots Palois sont chers depuis longtemps mais il y avait de nombreux services
    en retour qui étaient assurés à faible prix . La carte annuelle à 55 € pour les seniors imposables en faisait partie. 139 € c’est une augmentation de 153 % . Et les impots n’ont pas baissé en € de contribuables .

    2/. Le tarif de 55 € attirait plus de 2000 retraités Palois imposables qui du coup privilégiaient leurs sorties en transports en commun . L’augmentation par la suppression de la prise en charge du CCAS fait qu’un grand nombre a renoncé à acquérir cette carte pour reprendre la voiture et a diminué ses venues en centre ville . Plus de voitures en circulation, c’est moins fluidité en heure de pointe .

    3/ Un retraité imposable a en moyenne une pension inférieure de 40% à son dernier salaire d’actif . Les actifs ont eux, de par la loi, une réduction de 50 % par la prise en charge de la carte de bus par l’employeur . Du coup, les uns et les autres payent 139 € .
    Est ce juste et pertinent ? Chacun est libre d’avoir son opinion .

    4/ Toutes les villes Europpéennes recherchent à développer le report modal des mobilités VL sur le transport en commun et les mobilités douces en raison des très mauvais indices de la qualité de l’air et des préjudices sanitaires induits. Les catégories seniors , moins soumis aux impératifs horaires des actifs ( à priori … ) forment un public
    qu’il convient d’inciter à utiliser les TC pour progresser sur ces objectifs d’intérêt général.

    La justification d’une politique de tarifs incitatifs favorables aux seniors, c’est la cohérence par rapport à des objectifs bien plus larges que le petit bout de la lorgnette supposée Clientéliste . Je peux concéder que 55 € était le tarif 2013 . 65 € serait acceptable aujourd’hui . Mais 139 € c’est disuasif et contre productif au regard des efforts financiers consentis pour obtenir du report modal VL > TC .
    A.D

    • Point par point :

      1) les impôts locaux sont chers pour tout le monde, pas juste pour les retraités. Au nom de quoi seuls les retraités devraient-ils avoir des contreparties ?

      2) peut-être (encore que vous n’avez aucune étude sous la main pour étayer cette affirmation je suppose), mais pourquoi n’appliquez-vous pas ce raisonnement à l’ensemble de la population ? Une carte d’abonnement moins chère pour tout le monde c’est moins de voitures en ville.

      3) pardonnez-moi mais, mais vous manipulez la réalité : actuellement les retraités ont un revenu moyen comparable à celui des actifs, encore faut-il ne pas regarder uniquement la pension de retraite. Et de toutes façons si le critère est social, alors il n’y a aucune raison qu’il soit appliqué différemment pour les retraités : en quoi un retraité mérite-t’il plus qu’une personne de 40 ans non imposable d’avoir un tarif ultra-réduit ?

      Un commentaire sur la prise en charge de 50% par l’employeur : du coup les employeurs paient deux fois, une fois par la prise en charge de 50% des cartes de leurs employés, et une fois par le versement transport.

      4) d’accord, mais encore une fois pourquoi uniquement les retraités ? Les autres catégories ne forment pas « un public qu’il convient d’inciter à utiliser les TC pour progresser sur ces objectifs d’intérêt général » ? (je note par ailleurs une petite contradiction entre les points 2 et 4 sur les plages horaires où les retraités se déplacent).

      Au final je ne vois toujours aucune justification, ni sociale ni économique ni environnementale, à l’application d’un tarif ultra-différencié pour les retraités.

  3. Hallonsdanslemur says:

    Pau capitale humaine, surtout pas humaniste au vu du bilan a venir sur la vie associative et le domaine culturel qui eux aussi ont subi la tronçonneuse Bayrette
    Vu aussi les locaux lamentables ou laisse La ville aux associations caritatives Les restos et le secours pop
    Au lieu d aller à Paris faire lustrer son ego il pourrait s arrêter à Mont de Marsan pour voir les installations de ces associations au service des plus demunis
    Humaniste notre roitelet nenni
    Sectaire oui : le Ménard béarnais
    Menteur: oui
    Dans le cas Sophie il affirme d abord que jamais aucun n élu ne participe à la réunion de recrutement puis quelques minute plus tard il cite Geneviève Pedeutour acompagnee par deux autres élus qui ont participé à ce recrutement et cerise sur le gâteau Notre conseillère qui le revendique en suivant

    On attends avec impatience le jour ou il rendra la parole possible à ses conseillers aujourd’hui muselés

  4. david laville says:

    Quelqu’un pourrait-il me dire combien coute la plaisanterie ? Ils faut qu’il arrête de faire joujou avec notre argent (d’ailleurs au fait, il habite où François Bayrou ?). De plus, bien sur comme ici il n’y a que des médiocres (c’est bien ce qu’il a dit au conseil municipal), il fait appel aux intellos parisiens et à une très (très) proche responsable de la (sa) communication pour nous pondre cette catastrophe … Et puis question humanité, il suffit de voir comment Mr Le Maire traite les gens qui le « contrarient » pour se faire une idée de son humanité … Alors si Pau est une capitale aussi humaine que lui, on n’est pas sauvé … Décidément, question cynisme, 20/20 Mr Le Maire.

  5. Dominique B says:

    Bayrou est un politicien professionnel.
    Il agit comme tel.
    Pau est son tremplin actuel. Le quotidien des palois n’est pas son truc.
    Un point c’est tout !

  6. Hotoctone says:

    A l’Université de Pau nous avons déjà un incroyable « Certificat international d’écologie humaine » (parce que l’écologie tout court est inhumaine ?), nous sommes donc dans une capitale humaine( et forcément internationale)

  7. André Duchateau says:

    Je réponds à la première question de PierU. C’est justement parce que notre Maire AAA avait axé ses politiques sur une ambition élevée des investissements au détriment parfois des petits equipements du quotidien, une identité forte de la vie associative et de la liberté d’initiative de ses concitoyens avec les moyens de fonctionnement qui allaient avec qu’il fallait, selon moi, poursuivre ce qui constituait l’âme, l’identité collective, ces liens heureux qui vivaient dans nos quartiers, dans notre ville à l’occasion des multiples manifestations de la vie socio – culturelle sportive et éducative. Posons nous la question du nombre de faits divers liés à l’insécurité depuis un an … Que se passe t’il ?
    Pourquoi toutes ces agressions physiques sur des personnes ? Autre sujet mais pas forcement éloigné de ces priorités qui n’en sont plus.
    C’est sur les investissements lourds qu’il ne fallait pas le  » copier  » ou faire grandiloquent en tous les cas . D’autant que Monsieur Bayrou le fait en utilisant le budget de la ville pour co financer plusieurs grosses opérations dont la compétence relève désormais de l’agglomération .
    Je ne regrette pas le zénith, le palais des sports, le palais beaumont, l’école de Musique, la Médiathèque André Labarrère, pas même le stade Nautique, Pau Cité Multimédia, la zone Europa, l’Eisti, l’Iprem, l’hippodrome et bien d’autres fleurons qui ont
    installé durablement notre dimension et la diversité de l’économie locale . Mais le différentiel des impots locaux qu’ils ont entraîné avec les communes voisines notamment à cause de l’absence de financement du département quand FB le dirigeait ou l’influençait, fait qu’ aujourd’hui et depuis dix ans, Pau souffre de ce différentiel et du frénétique dêveloppement de l’urbanisme commercial de périphérie impulsé par FB et son adjoint (via DPG notamment ). C’est donc pour toutes ces raisons que les politiques du passé qui étaient pertinentes en leur temps, le sont moins aujourd’hui, en matière de niveau d’investissement  » ville de Pau  » . Pour la question bus seniors , je répondrai sur un autre post. Il y a de réelles raisons à partager à mon avis et sans vouloir donner de leçons à personne . Je vous exprime mes convictions, c’est tout .
    A.D .

    • PierU says:

      Je ne regrette pas le zénith, le palais des sports, le palais beaumont, l’école de Musique, la Médiathèque André Labarrère, pas même le stade Nautique, Pau Cité Multimédia, la zone Europa, l’Eisti, l’Iprem, l’hippodrome et bien d’autres fleurons…

      vous pouvez ajouter le stade d’eaux-vives, les subventions conséquentes à la Section, à l’Elan, au Grand Prix… Pau se prenait pour Bordeaux, non ?

      Mais le différentiel des impots locaux qu’ils ont entraîné avec les communes voisines notamment à cause de l’absence de financement du département quand FB le dirigeait ou l’influençait,

      Ah, les dépenses somptuaires de Labarrère et les impôts locaux élevés associés sont donc de la faute de Bayrou qui n’a pas voulu y participer.

      Il fallait y penser !

      • : "EsberitdePau" says:

        Le double langage de Bayrou en matière de dépenses publiques est factuellement vrai…La simple consultation des compte rendus de réunion de l’époque montrent le refus de financement ( ou le financement microscopique du C.G) alors que dans le même temps le leader de l’opposition municipale Bayrou , fustigeait en conseil le coût élevé des projets et l’augmentation des impôts….La communauté d’agglomération n’existait pas et Bayrou était aussi très entendu de ses amis maires de Lescar, Lons et Billère qui refusaient toute participation financière pour des équipements qui intéressaient la population de la banlieue. Bayrou, qui n’est pas à une provocation près n’ a pas hésité à dire en arrivant en 2014 que la ville de Pau avait été » très peu aidée pour ses réalisations »…Cela, sans rire….bien entendu. Et on pourrait poursuivre avec la fibre et le très haut débit imposé par Labarrère contre l’avis des amis de F.B qui voulaient les reduire aux entreprises…Cela ne l’a pas empêché de faire une comm’ d’enfer tout récemment pour lancer le plan en cours…..cela en toute humilité bien évidemment…

        • Je ne suis pas un supporter de Bayrou et vous êtes dans la politicaillerie. Je vous parle de la folie des grandeurs de Labarrère et à la la limite je me fiche de savoir si c’est la ville, l’agglo, ou le CG qui payait : dans tous les cas c’était le contribuable. Et pendant ce temps les équipements du quotidien se délitaient (rues défoncées, écoles pas entretenues, piscines déglinguées…).

          La fibre ? Parlons en… La partie grand-public a mis 10 ans à décoller, en cause un opérateur local créé ex-nihilo par copinage mais incompétent, et aucun opérateur national ne voulait venir à cause des droits d’accès trop élevés. Neuf/SFR est venu ensuite en rachetant cet opérateur local, mais est resté pendant très longtemps le seul à proposer une offre. Donc aucune concurrence sur le réseau. Sans compter que les quartiers de Pau qui en avaient le plus besoin (là où le débit ADSL est mauvais) ne sont toujours pas fibrés à ce jour. Ce qui est fait est fait mais oui la logique à l’époque aurait été de se focaliser d’abord sur les entreprises.

  8. André Duchateau says:

    Merci pour cette synthèse efficace . A lire le résultat du sondage et les commentaires, il semble que les Palois d’aujourd’hui commencent à comprendre pourquoi les Palois d’hier avaient rejeté par trois fois ce Môssieur.
    En tout cas ils posent le même diagnostic !
    Certains ne savaient pas, d’autres avaient oublié, les 40 étaliers sinistrés depuis 2014, les commerçants, les associations qui ont tiré le rideau, ceux qui survivent avec le baillon étouffoir décrit par Esberit , les contribuables locaux qui payent en plus des impôts qui n’ont jamais baissé 120 € de stationnement par an, les seniors imposables qui payent 129 € une carte de bus au lieu de 55 € il y a 3 ans , les seniors dépendants qui payent l’heure d’aide à domicile du CCAS à 24,45 € au lieu de 19,50 € … Ça commence à faire du monde pour mesurer les différences au quotidien d’une politique grandiloquente.
    Pour l’affaire « Sophie », je n’ai pas revisionné le CM , mais il m’a semblé relever une bien grande contradiction entre le fait qu’aucun élu n’aurait participer au jury… Puis cinq minutes plus tard , 3 d’entre eux auraient décidé … Confus que tout cela . Ah si on avait les échanges de mails des services sur le bilan du travail fourni avant mars 2018, ce serait plus clair !

    • PierU says:

      Vous avez raison M Duchateau : Bayrou suit une politique grandiloquente avec des impôts locaux élevés, au détriment du quotidien. Je suis d’accord avec ça. Mais je ne comprends pas pourquoi cela vous déplaît, car il ne fait en la matière que copier son mentor Labarrère, et cela n’avait pas l’air de vous poser problème quand vous étiez dans son équipe à l’époque.

      Par ailleurs, pourquoi les retraités devraient-ils payer le bus (beaucoup) moins cher que les autres ?

      •  » et cela n’avait pas l’air de vous poser problème quand vous étiez dans son équipe à l’époque. »
        Tout à fait !
        Ce serai bien que les politiques de l’opposition cessent de se moquer du monde !!

        « Par ailleurs, pourquoi les retraités devraient-ils payer le bus (beaucoup) moins cher que les autres ? »
        Exactement.
        Ceux qui parlent toujours d’égalité, sont les premiers à faire des privilégiés de certains élect….. euh, pardon, de certaines catégories de populations correspondant à leurs …électorat et leurs idéologies.
        Privilégiés qui ne sont pas forcément les + à plaindre comme les fonctionnaires par exemple.

        Je me répète, désolé : Ce serai bien que les politiques de l’opposition cessent de se moquer du monde !!

    • S’il s’agit d’avoir un nouveau LABARRERE dont la mégalomanie à plus que peser sur les finances locales, ce n’est pas utile.
      Rappel : BAYROU est obligé de refaire toutes les routes de la ville car rien n’a était fait pendant des décennies.
      L’ancien maire qui a régnait pendant plus de 30 ans préférait faire un zénith qui à du mal à se remplir ou encore prévoir une médiathèque hors de prix conçu par Zaha Hadid au Parc Beaumont…
      « La communauté d’agglomération a déjà dépensé environ 1,5 million d’euros dans le projet abandonné (en frais d’étude, etc.)  » : https://www.lemoniteur.fr/article/pau-renonce-a-construire-la-couteuse-mediatheque-de-zaha-hadid.965034
      Au fait, je ne pense pas que les autorisations d’agrandissement d’Auchan (ex-Euromarché) ou l’autorisation de construction du Quartier libre, soit du fait du maire actuel…
      Je l’avais dit dans un autre fil : on veut avec raison défendre le petit commerce du centre-ville, mais on veut avoir des parkings gratuits et tout à porter de main qui ne sont proposer que par ces grandes surfaces qui effectivement affaiblissent et tuent le petit commerce…

      Et cela fait des décennies qu’au niveau national comme local, les promesses n’engagent que ceux qui les font….

    • Rappel :
      Ce n’est pas BAYROU qui à validé l’agrandissement d’Auchan (Ex-Euromarché) ou la construction du Quartier Libre de l’autre côté de l’agglo qui sont effectivement des grandes surfaces qui tuent le petit commerce parce qu’ils proposent d’immenses parkings gratuits et de nombreuses enseignes, et cela tout à proximité !

      A au fait, tout le monde veut défendre les petits commerces mais ne veut surtout pas payer de parking voiture ou marcher pour faire les courses….
      – Hypocrisie quand tu nous tient
      – Les promesses n’engagent que ceux qui les font

  9. : "EsberitdePau" says:

    Je souscrit à l’analyse….C’est quand même curieux d’investir à grands frais auprès d’un cabinet spécialisé pour remplacer un visuel qui n’était pas génial mais qui avait pour lui d’acquérir peu à peu de la notoriété…..sans compter qu’il doit exister des talents sur Pau et le Béarn qui auraient pu conduire cette étude.
    Quant au slogan…la « capitale » renvoie à un passé historique qui n’a rien à voir avec la recherche d’une image dynamique tournée vers l’avenir… Les responsables commerciaux qui mènent des études d’impact n’ont pas les yeux rivés sur la biographie d’Henri IV….
    Cela est d’autant plus paradoxal que F.B a exfiltré de la ville la seule manifestation touchant à l’identité du Béarn qui a été déplacée au stade Tissié..
    Quant à la qualification d' »humaine » elle relève de l’abus de langage et de la publicité mensongère. En 3 ans , le tissu associatif de Pau a été placé en coma dépassé avec des atteintes ciblées en fonction de certaines rancunes personnelles….Si elles veulent survivre les associations doivent se débarrasser de leurs militants historiques…si apparaît dans leur CV le moindre état de service en lien avec l’ancienne majorité. On est plus près du rouleau compresseur des marxistes dans les municipalités de la ceinture rouge parisienne dans les années 70 …que de l’esprit démocrate et citoyen de la loi 1901….
    Et on pourrait multiplier les exemples qui montrent que le maire confond sa propre ambition avec ce qu’il croit être le destin de la ville…

  10. HenriIV W4 says:

    « Il faut aussi remarquer le silence des élus de la droite et du centre. Ils n’ont donc rien à dire ? A moins qu’ils n’existent plus…électroencéphalogramme plat. Ce sont bien les seuls… Et vous, qu’en pensez vous ? »

    Je confirme: Ils n’ existent plus.
    Leur seule excuse(d’ arriviste) est de dire qu ‘ils n’ avaient pas de candidat UMP en 2014.
    Seul Bayrou l’ opportuniste et arriviste, se consume à petit feu.
    Les Palois devront choisir entre la Fermeture(Bayrou) ou l’ Ouverture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s