Il n’y a pas que Jupiter dans la vie.


Si mon explication n’a rien d’évidente, du moins elle s’apparente à l’actualité, quelques mots d’esprit sans la plus petite moquerie … ainsi, si Alexandre Benalla dont le patronyme me fait penser à Ben Allah, fils de Dieu, il se peut en effet que ce jeune homme dont on dit qu’il fut apprécié de Jupiter, se considérait comme son fils spirituel et ce faisant survolait les lois, paré des divines auras du roi des rois … et de même que Alexandre en arabe signifiant « protection-virilité » cela offrait-il au jeune homme, se croyant mi-dieu, mi-homme, l’opportunité d’user des droits qu’il pensait avoir mérités.

Ceci dit … cela expliquerait le comportement peu héroïque et tout à fait révoltant de ce qui s’avère être un fier à bras s’en prenant à des jeunes gens, incroyants de la politique de l’éthique de l’omnipotent Zeus, eux que le vent de l’insoumission ont poussé un jour de Mai dans les bras musclé du nébuleux alter-ego de ce lieu délicieux d’où la régence, hélas pas toujours vertueuse naît, je veux parler de l’Elysée, cet Olympe où séjourne les dieux, dont Jupiter aujourd’hui.

Nous pouvons entendre la foudre s’abattre des cieux jusque-là sereins et jusque dans nos chaumières par la faute de ce faquin qui n’a rien d’un demi-dieu bien qu’intime et proche de celui auquel il était dévoué, Jupiter son père, celui pour lequel il n’avait pas assez d’yeux. Jupiter auquel il était si soumis et qui l’abandonne aujourd’hui jusqu’à être dédaigneux envers lui.

Plus de vie prospère sur cette terre pour Alexandre ni même dans les proches atmosphères de ce roi qu’il considère encore pourtant, plus de protection non plus ni de résidence dorée où on se laisse aller parfois à rêver de pouvoir et de pouvoir faire ce qu’il nous plaît. La sentence est tombée … les portes du Royaume se sont fermées.

Bien à vous.

Samie Louve.

Comments

  1. Béatrice says:

    Encore une fois, comme c’est joliment écrit et quel plaisir à lire ce beau français que vous nous offrez ! Merci, merci vraiment et surtout, surtout ne changez rien !

  2. Michel LACANETTE. says:

    ….. Affaire Benalla,histoire parfaite du monde des bobos qui nous gouvernent.
    Monde d’ accolades et de tapes dans le dos qui effacent les relations
    humaines normales pour les amener dans un monde idyllique
    de brumes chatoyantes et de chemises à fleurs,où tout le monde « il est beau, il est gentil. »
    Monde qui un jour révèle que les limites du raisonnables sont dépassées
    et qui fait que tout le monde se réveille en sursaut en constatant que l’ on
    roule depuis un bon bout de temps hors des limites de la ligne continue de la
    séparation des pouvoirs. Cela n’ est qu’ une péripétie, qui sûrement en révèlera
    d’ autres de ce monde nébuleux que l’ on voudrait nous faire croire affranchi
    des limites relationnelles normales hiérarchiques des personnes.
    Il n’ y a pas que la vie politique qui est dans ce cas, mais également le monde professionnel, pour avoir connu des exemples. Les retours, de balancier sont toujours difficile à vivre par les intéressés. Ça sera sûrement le cas avec l’ affaire Benalla.
    Pour faire un peu vieux jeu, dans le temps une maxime disait « chaque chose à
    sa place, chaque place à sa chose » mais tout cela a volé en éclat dans ce monde
    magnifique des bobos. Maintenant cela leur revient à la figure à la vitesse d’ un boomerang. Ainsi va le monde…. Jupiter réveilles toi, tu as péril dans la demeure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s