Le dépassement


Comme vous, je crois parfois me dépasser. C’est sans doute une illusion : me maintenir serait déjà trop beau ! Mais ce n’est pas de tels dépassements dont il va être question.

Ne pas dépasser chaque mois ses ressources est un objectif que nous essayons tous de respecter. Mais collectivement, les humains n’y prêtent guère d’attention. Au premier août, ils ont déjà consommé la totalité de ce que le terre peut leur fournir pour l’année. Et le pire est que ce manque de retenue s’accélère. En 1970 c’était le 24 décembre, comme s’il fallait jeûner pendant les fêtes. En 1999 c’était le 2 octobre, en 2000 le 25 septembre, en 2005 le 29 août, en 2010 le 14 août. Il faudrait donc disposer de près de deux terres (1 ,7 exactement) pour vivre comme nous vivons.

Ce constat alarmant se combine avec l’évidence d’un réchauffement climatique. Passons sur des faits isolés (pointe à 52° à Madrid hier, 53,5° au Pakistan). Mais le fait est là : en 2017 la température moyenne a dépassé de 0 ,38° à 0 ,48° la moyenne des années 1981-2010. En accédant au modernisme, les populations de pays émergent auront de plus en plus besoin d’air conditionné et le réchauffement des calottes polaires aura des conséquences dramatiques sur les océans dont la température s’élève de 1,7 degré par décennie et dont le niveau augmente de 3,1 cm par décennie.

On envie ici la croissance américaine qui s’est élevée à 4 ,1% au second trimestre. Mais est-ce bien raisonnable ?

Ne faudrait-il pas pénaliser le gaspillage ? Il est facile (en théorie) de proposer de sortir du système financier américain et de préconiser une monnaie internationale dont la valeur serait calculée sur un panier de monnaies. Le monde doit sortir d’un tel modèle dans lequel la finance et les échanges internationaux font la loi.

Mais regardons autour de nous. Utilisons-nous la bicyclette autant qu’il serait possible de le faire pour laisser l’automobile à l’arrêt et entretenir notre santé ? Avons-nous étudié comme il le faudrait l’acquisition de pompes à chaleur, la végétalisation de nos murs ? Prenons-nous le train même lorsqu’il est plus cher que l’avion pour se rendre à Paris ? Lorsque nous prenons l’avion prenons-nous garde au trajet et au nombre de décollages ou au coût proposé par les comparateurs sur internet ? J’avoue avoir fauté sur ce point et je le fais pour que vous en tiriez la leçon. Pour aller de Tarbes à Bari une compagnie à bas coût proposait de passer par Londres puis Milan. Le prix était attractif et les horaires corrects. Les escales prévues étaient d’au moins deux heures. Mais je n’avais pas prévu l’arrivée tardive de l’avion à Tarbes, l’inefficience pour les bagages à Stansted et le fait que Ryanair impose 3 heures pour les escales (ou les exclue lorsqu’elle vend le billet directement, j’ai entendu les deux versions dans la bouche de ses employés). Résultat : une journée de stress et un séjour amputé. J’avais rejeté un passage par Cracovie. Mais j’aurais dû être moins confiant et plus soucieux d’un vol plus direct et plus sûr. Faut-il préconiser la restriction de nos libertés, interdire de tels vols, prendre des mesures pour éviter aux vacanciers les 700 km de bouchons que la France connaît ce samedi ?

Jean-Paul Penot

Comments

  1. Michel LACANETTE. says:

     » Ne faudrait-il pas pénaliser le gaspillage ? ….. »
    Devant l’ entendement déraisonnable des sociétés humaines, là aussi il va falloir mettre une limitation de vitesse à 80, car l’ homme est fondamentalement insatiable. Il se battra pour la dernière goutte d’ eau s’ il ne peut pas aller la chercher sur Mars ou ailleurs.
    Lire le très bon article de France Info:  » Si l’ ours disparaît mon métier va disparaître » plaidoyer d’ une Bergère en Vallée d’ Aspe.
    Nos Elus préfèrent voir disparaître les Bergerères et Bergers, que de faire des concessions à leur soif de réélection.Ainsi va le monde.., droit dans le mur en klaxonnant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s