Poésie et Pot et zi…zi ?


Ayant suivi les infos au sujet de ces rappeurs dont les testostérones piquées au vif s’agitent et s’époumonent pendant que leurs egos s’étripent à grands coups d’injures appelant les maux aux hormones, j’ai rappé mon tour avec mes mots …

Ainsi, dans un premier temps sur les ondes, face à un public de fans idolâtrant leurs biscotos, leurs belles zautos et leurs fringues dont les jeunots sont dingues … exhibant leur virilité et dénonçant pour quelques-uns parmi eux, si nos souvenirs sont bons, l’homosexualité et sa menace dans un passé pas si lointain… rabaissant les nanas pour leur faire-faire n’importe quoi, la nique ou encore qu’elles perdent la face comme un animal dans un cirque … ces matchos rappeurs à qui rien ne fait peur usent de ce qui est censé être de la poésie, rythmique accompagnée de sa musique … des modèles virils d’une mode et de son style depuis les années deux mille, des phallos se cognant dessus comme des malotrus … des générations en mal de sensations racontant à travers le rap leurs histoires d’ascension du bas vers le haut et du haut vers le bas … entraînant dans leurs sillages des mots qui souvent font des ravages sur une population du jeune âge …

Dynastie d’interprètes se voulant des poètes pour ceux-là qui se la pètent entourés d’une gente féminine à qui ils font jolie mine … de jolies femmes à qui ils offrent leurs flammes et tout le ramdam … Aux échanges de mots font place les agressions et leurs lots de gnons distribués n’importe où et sans façon mais en y mettant tant de passion … n’est-ce pas là une manière de faire telle les petits gigolos quand le rap lui le vrai est porteur d’espoir et ne va pas mourir un de ces quatre dans les tiroirs … ils n’ont rien de charmeurs en effet ces MC qui n’ont rien de maîtres de cérémonies ni de griots, ces humbles bardes de l’Afrique Occidentale invitant à la poésie tel le djeli !

Merci à MC Solar… et à bien d’autres du temps de l’âge d’or du rap et de ses trésors poétiques qui n’ont rien à voir avec les ordureries que ces mecs manient telles des triques, la kalash qui crache la haine invitant les analphabètes aux pires délits …

Bien à vous.

Samie Louve

Comments

  1. Vous avez totalement raison. D’ailleurs je vous invite, c’est gratuit, à à regarder et écouter cette vidéo:

    et surtout, ne changez pas ni d’avis, ni d’horloges.

  2. Larouture says:

    Ne s’agit-il pas aussi d’une expression d’une vitalité territoriale (banlieue et 9-3) qui s’appuie sur une population jeune, une diversité ethnique qui n’a d’autres moyens que d’inventer ?

    • : "EsberitdePau" says:

      Je ne sais si c’est de l’humour…volontaire ou pas…mais je ne suis pas certain que les habitants de la banlieue et précisément du 93…apprécient ce que vous nommez « vitalité territoriale », dont ils vivent les effets au quotidien….
      Ce qu’ils souhaiteraient c’est un peu moins « d’invention » et un peu plus de citoyenneté et de république….

  3. Rappelez-vous ces rappeurs qui vomissaient, insultaient la France dans les années 80 en toute impunité. A part MC Solar les autres je les méprise

  4. : "EsberitdePau" says:

    Je propose à Joseph de rentrer plus avant dans l’idéologie véhiculée dans les banlieues par le rap et par l’économie souterraine qui en résulte….les yéyés avec leur absence de pensée idéologique….qu’on peut regretter n’ont rien à voir avec la vision de la société du rap et les conflits mafieux de véritable défense de zones d’influence qui en résultent…Les débats dans « salut les copains » étaient à l’eau de rose et les rivaux du show bizz pouvaient prendre le même avion….ça donnait lieu à une photo en quadrichromie….et pas à la baston…mais chacun pense ce qu’il veut même s’il est dangereux de vouloir faire certains rapprochements…

    • Joseph says:

      Je vous parle du rock et vous me répondez yéyés… c’est comme si pour illustrer le loup on exhibait un pékinois. Le rock n’était-il pas accusé en son temps de dépraver la jeunesse, et autres fadaises ? Ce rap que vous ne voulez pas voir est ne vous en déplaise l’expression d’une partie de la population, avec ses frustrations et ses provocations. On peut casser le thermomètre, ça ne fait pas descendre la fièvre.

  5. : "EsberitdePau" says:

    Ces choses là sont dites et bien dites, avec le rythme,les rimes et les allitérations du rap, celui des débuts, comme vous le dites, porteur d’un certain talent…à relativiser , toutefois.
    Je trouve que Jack Lang avait été un peu imprudent et hâtif, en baptisant art cette forme d’expression. Il faut toujours se méfier des généralisations, le talent de quelques uns ne fait pas forcément la qualité de l’ensemble.
    Au fil des années c’est devenu un filon , véritable pompe à fric et comportement maffieux;où la provocation et la vulgarité tiennent lieu de projet. Vous avez raison de dénoncer également les stéréotypes qui sont véhiculés et notamment l’image de la femme qui tourne le dos aux valeurs que nous partageons, les uns et les autres, sur ce forum….Tout ceci en symbiose avec certains réseaux sociaux qui servent de caisse de résonance à cette escroquerie intellectuelle et artistique.
    Enfin je profite de ce message pour signaler une erreur, souvent récurrente, à propos de
    « gent féminine »…nom invariable que l’on confond avec l’adjectif « gente »….qui n’a rien à voir. Mais ceci de change rien à l’immense qualité de ce texte, que j’aurais voulu pouvoir écrire aussi bien…

    • Joseph says:

      Si le rap véhicule des clichés, que dire des clichés véhiculés à bon compte sur le rap, comme dans ce commentaire et dans cet article. Dans les années 60 les bonnes gens étaient effrayés par le rock (qui lui bien sûr n’est pas devenu une pompe à fric, pas du tout), aujourd’hui ils le sont par le rap.

      • Samie Louve says:

        ahhh que de beaux souvenirs vous réveillez en moi Joseph, c’est que j’ai beaucoup dansé le rock dans mon jeune temps et longtemps usé mes semelles ainsi que la patience des miens sur les airs du rock… ce rap là s’il véhicule quoi que ce soit, qui n’a rien de cliché, ce sont bien des appels à la violence voire au meurtre (Murder Music) dont certains textes il y a quelques années en arrière seulement, sont homophobes … les auteurs (pour quelques-uns) de ces derniers s’étant excusés publiquement depuis … cela n’a rien à voir avec le rap …

        • Joseph says:

          Je ne suis certes pas spécialiste, mais je puis vous affirmer qu’il s’agit bien là de rap, même s’il vous défrise parce qu’il n’est pas assez sage.

          • : "EsberitdePau" says:

            Vous avez bien raison de préciser que vous n’êtes pas spécialiste….même si vous êtes exprimé avec la véhémence savante de celui qui sait…En tout cas il est difficile d’établir un lien entre le rock et le rap. Le rap a un contenu idéologique qui flirte allègrement avec les lois sur le racisme, l’antisémitisme, l’égalité hommes femmes et le respect de la femme…En fait la musique…ou plutôt la rythmique est au service d’un contenu qui met en cause les valeurs de la République.
            Rien de tel dans le Rock…. dont le message était tout sauf subversif….Les originaux en américain était souvent très axés sur les rapports garçons: filles avec une forte connotation sexuelle….rappelons qu’on était avant la libération sexuelle post soixante huitarde. . Par contre les paroles françaises étaient à l’eau de rose, souvent très simplistes….Pierre Saka était l’un des principaux adaptateurs, et grand spécialiste de cette mise en forme politiquement correcte…
            Par contre, derrière ce rythme et cette apparente naïveté, il y avait les grands groupes financiers du disque, de l’édition, coca…..etc…Pour le rap il y a aussi beaucoup d’argent en jeu….peut être un peu moins transparent…
            Mais l’histoire finira bien par nous départager..

            • Joseph says:

              Mais la libération sexuelle était hautement subversive au contraire ! Ce n’était pas l’évidence que c’est devenu plus tard, mais un combat. Un des slogans du rock c’était quand même « sex, drug, and rock’n’roll » ! Pas franchement à l’eau de rose… Combien de groupes ont fait l’apologie des drogues dans leurs morceaux ? Combien de groupes ont été attaqués par les ligues de vertu (surtout aux USA) parce qu’ils « pervertissaient la jeunesse » (sexe, drogue, occultisme, satanistes, nihilisme…) ? Vous avez une vision liée à la France, qui n’a jamais vraiment été une terre de rock.

              • : "EsberitdePau" says:

                Ah bon…je croyais qu’on parlait de la France justement…..Mais bon , en vous lisant, ici, ou sur d' »autres sujets, je constate que vous n’acceptez pas facilement que l’on critique vos jugements….Je vous laisse donc à vos certitudes et aux liens que vous établissez antre les années Rock et au Rap….Je préfère me concentrer sur les débats lorsqu’ils permettent des échanges….

                • Joseph says:

                  J’expose des arguments, et vous me critiquez personnellement. Effectivement cela ne permet pas de grands échanges. Ne voir le rock et le rap qu’à travers le prisme français, alors qu’ils ne sont nés ni l’un ni l’autre en France, c’est un peu limitant.

          • Samie Louve says:

            ce rap là fait plus que me défriser Joseph, il me hérisse les cheveux sur la tête … et à mes oreilles sonne faux … c’est un semblant de rap pour de jeunes frappes en mal de reconnaissance.

    • Samie Louve says:

      Merci pour votre commentaire élogieux EsberitdePau à propos de mon texte … il est vrai que j’ai une fâcheuse tendance à féminiser certains mots … merci de m’en faire la remarque grammaticalement parlant … je suis aussi si prompte à écrire tandis que les mots fusent dans mon esprit… et ne relit que rarement … fâcheux là encore …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s