Balade en vallée d’Aspe


OLYMPUS DIGITAL CAMERA    On est le 16 août, la journée s’annonce belle, si on allait voir la vallée d’Aspe, cette perle du Béarn ? Un itinéraire pas trop difficile, un balcon sur la vallée, des vues magnifiques : la cabane d’Arnousse par le plateau des Gentianes depuis Peyrenère.

Le sentier qui débute dans le virage au dessus du centre de vacance s’élève sur le flanc en dominant la vallée d’Aspe avec une vue panoramique magnifique sur l’Espagne et l’ouest de la chaîne (photo 1et 2). Il reste des myrtilles et framboises sauvages le long de la montée, prétexte à de nombreux arrêts.

Le plateau des Gentianes s’oriente ensuite vers le nord et nous permet une très belle vue dans l’axe de la vallée, puis on passe le petit col de Lazaque avant une descente dans le bois vers la cabane d’Arnousse, les cloches des brebis annoncent l’estive (photo ci contre)

Il est midi et nous passons bien sûr saluer les bergers. Le maître des lieux nous reçoit chaleureusement et insiste pour que nous prenions l’apéritif avec eux (Photo 3). Pierre fait partie des éleveurs qui ont des brebis dans l’estive , il est accompagné par Camille, un berger professionnel et un apiculteur domicilié près d’Orthez, monté pour la journée, dont les abeilles fuient les néonicotinoïdes de la plaine. Les ruches sont non loin de là et la bruyère est en fleur.

Piere Loustau Chartez (photo 4 ) est une figure du secteur, d’ailleurs même les ours le savent et ne viennent plus jusque là. Eleveur à Précilhon près d’Oloron où son fils lui succède, il est monté mi juin et n’est pas redescendu une seule fois… C’est la fin de la lactation et donc un peu les vacances car plus de traite ni de fabrication du fromage. Des vacances, enfin presque quand on a 850 brebis à surveiller et soigner…

Les conversations vont bon train vu qu’étant oloronais et presque du même âge que Pierre, nous avons quelques souvenirs communs… Avec le Ricard les olives et les chips, bien sûr il a sorti le fromage, délicat et peu salé, moins fort que ce que l’on peut trouver souvent. Après plusieurs tournées il insiste pour que nous partagions le repas, mais nous déclinons, on ne va tout de même pas s’imposer… Un achat de fromage et nous allons pique niquer au bord du ruisseau voisin.

Un sujet a été évité, celui de l’ours, Pierre n’en veut pas, mais il ne faut pas croire que tous les bergers y sont opposés. Dans cette même estive, Bénédicte Sainte Cluque ( fromage tout aussi excellent à Féas près d’Oloron) y est plutôt favorable et la cohabitation entre éleveurs d’opinions différentes se fait dans la bonne humeur et le professionnalisme.

Pour le retour, nous sommes suivis par trois familles et une ribambelle de gosses qui font le tour de la vallée en ayant loué des ânes de bat pour porter matériel et vivres. Du vrai tourisme durable et une reconversion pour les mulets dorénavant concurrencés par l’hélicoptère et les subventions …(merci l’ours). Trois familles de français travaillant en Guinée Conakry qui reviennent pour la quatrième fois… comme quoi c’est beau la vallée d’Aspe !

Tout était parfait, sauf la circulation dans la vallée où les nombreux poids lourds sont d’un anachronisme criant après une telle journée. Une gêne et un danger incompatibles avec une mise en valeur des nombreuses ressources touristiques et pastorales durables.

Si on arrêtait plutôt l’introduction des poids lourds en Vallée d’Aspe ?

Daniel Sango

 

La randonnée : Circuit aller : 500m de monté et 370m de descente jusqu’à la Cabane d’Arnousse en passant par le plateau des gentianes.
Retour en sens inverse (Compter 10Km et 4h pour l’aller-retour, sans arrêt).
Possibilité de descendre jusqu’au pont d’Arnousse (2ème voiture) ou même la cabane, accessible par la piste.

Photos: DS / Dugene

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR AGRANDIR

 

 

 

Comments

  1. Cazamayou Cazamayou says:

    Entièrement d’accord !

    • Michel LACANETTE. says:

      Il faut aussi et surtout que la totalité des Maires de la Vallée se mobilisent, mais pour
      l’ instant silence sur toute le ligne, si ce n’est le Maire d’ Oloron pour demander des travaux  » quel qu’ en soit le coût  » ( dixit), mais aucun d’ eux ne réclame la réouverture de la voie ferrée, même pas Madame la Maire d’ Etsaut semble t’ il la plus remontée par cette triste affaire.
      Seul la voie ferrée peut être une solution pour diminuer notablement, mais pas l’ exclure, le risque encouru avec le transport des matières dangereuses.
      Il est du devoir du Préfet de prendre des mesures pour limiter le tonnage par camion des
      matières dangereuses transportées et surtout ne pas laisser circuler des camions de 40 T chargés de matières dangereuses. Il faut en limiter le tonnage à 10 T maxi.
      Il est assez paradoxal de voir les PL chargés de matières dangereuses protégés et escortés dans le tunnel et dès leur sortie il peuvent descendre pour certains à 100 km/ h en pleine nature et traversées de villages sans que personne s’ en inquiète, alors que le véritable danger est là. Il y a là un manque flagrant de la part des autorités de la non prise en compte de la dangerosité de ce type de transport et de l’ irrespect des consignes élémentaires de sécurité à l’ égard des matières dangereuses. On peut associer cela à de la mise en danger d’ autrui en connaissance de cause.

  2. Cazamayou Cazamayou says:

    Et qu’est ce qu’on attend ? Demandez à l’université de Pau et des Pays de l’Adour combien d’études ont été commandées, faites et payées sur ce dossier ? Qui a lu les conclusions au département ? Qui a tiré la conclusion ? Qui a entendu le mot ferroutage ? Beaucoup d’argent jeté pour aucun profit !… M. Xavier Piolle pourrait nous en parler…

  3. Robert Contrucci says:

    Complément d’information de ce jour 28/08/2018 :
    1) France Bleu Béarn : « Béarn : le conducteur du camion à Etsaut est décédé, les opérations de relevage sont en cours » (Par Maud Calves, France Bleu Béarn, France Bleu Pays Basque et France Bleu, publié le mardi 28 août 2018)
    URL : https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/accident-de-camion-en-vallee-d-aspe-le-conducteur-est-decede-1535430580

    2) France Béarn : diffusion du mardi 28 août 2018 ce matin (« Si j’osais » par Daniel Corsand), « Le billet d’humeur quotidien de la rédaction de France Bleu Béarn » ((re)écouter . Durée : 1mn) « L’histoire bégaye ! » :
    URL : https://www.francebleu.fr/emissions/si-gausabi

    Pour une fois, le « Sieur » Daniel Corsand (et pas le « Sieur » Daniel… Sango), avec un brin d’ironie, a été incisif et ne nous a pas encore parlé de la « Section Paloise » dont personnellement et en tant que contribuable palois comme beaucoup d’autres, je n’ai rien à faire (pour ne pas employer une expression plus graveleuse…).
    La « Section Paloise » intéresse combien de personnes dans le Béarn ? : 20 000, 30 000 ou plus ? Environ combien ? (Question au « Sieur » Daniel Sango)
    (Stade du Hameau/Capacité : 18 324 places)

    Rappel du commentaire daté du 21/08/2018 de ce dernier « Sieur » (« Sango » of course !) dans l’article intitulé « Rugby : d’indispensables changements » de Pierre Vidal le 21 août 2018 sur ce même site « Alternatives Pyrénées » :
    URL : https://alternatives-pyrenees.com/2018/08/21/rugby-dindispensables-changements/
    Large extrait : « Le rugby professionnel (comme le foot) n’est qu’un jeu du cirque adoré par les politiciens d’aujourd’hui comme les romains d’hier.
    Au Hameau le peuple oublie la gestion calamiteuse de Bayrou en chantant en béarnais devant des neo zélandais ou fidjiens qui pensent à leur feuille de paye et n’y comprennent rien.
    La section paloise n’a jamais apporté quoi que ce soit pour le développement économique de Pau c’est le contraire !!!
    Pire cette entreprise privée est subventionnée par mes impôts et c’est honteux.
    Quant aux gladiateurs, c’est un métier dangereux, on le sait, ils le savent, Ils sont payés pour cela. »

    « Last but not least : » Supprimons le trafic poids lourd dans cette vallée d’Aspe, en priorité, les camions transportant des matières dangereuses et place à… nos amis les ours ! 😉 😉 😉

    Rappel (encore un !) : page du site « Ourse en Aspe », article « Pour la présence de l’homme et de l’ours sauvage en montagne : L’ours brun des Pyrénées (Etude comportementale et état de la population des années 2000 en vallées d’Aspe et d’Ossau)
    URL : http://oursenaspe.free.fr/ours-brun-des-pyrenees.php

    • Michel LACANETTE. says:

       » Oui il faut d’urgence interdire le trafic poids lourd en vallée d’Aspe !…. »
      Ça sera d’ autant difficile que Nicolas Hulot vient de quitter le gouvernement. Maintenant les lobbies auront pignon sur rue et carte blanche. Les ours ne reviendront pas en vallée d’ Aspe, les camions y seront plus nombreux et le train ne sifflera pas …..

  4. Cazamayou Cazamayou says:

    Joli rando, envie de remonter en Vallée d’Aspe d’où on vient de descendre pour rejoindre la (fichue) principauté de ce village aimé : Laas ! Mais Surprise : noblesse sans noblesse n’inspire pas noblement… Donc la justice est intervenue, un champ devenu malencontreusement parking sans que son propriétaire soit mis au courant est saisi, interdit… affaire à suivre…. Mais ne vous inquiétez pas le faux co-prince et vrai réac anti IVG, l’évêque Aillet, vient quand même dans la mascarade dire la messe dimanche matin ! On trouvera bien un endroit pour les voitures !!

  5. La suite au val d’Azun:
    http://festivaldazun.org/

  6. Robert Contrucci says:

    Marrante la photo d’un pyrénéen devant la bouteille de Ricard avec un morceau de fromage de brebis : je n’ai jamais essayé sauf avec un bon verre de Madiran.
    Pourtant on n’est pas au… Pic d’Anis ! 😉 😉 😉
    Gare aux excès !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s