Fébus


Encore une année à attendre Fébus le bus qui illuminera notre belle ville de Pau … en attendant son arrivée, nombreuses sont les rues et ruelles, tout comme les artères principales à subir les embouteillages dus aux travaux de démolissage supportés par les automobilistes palois, la plupart énervés alors qu’ils ont du mal à circuler, une vraie galère !

Le Bus à Haut Niveau de Service, BHNS renommé brillamment Fébus sera-t-il plus utile et non une gêne tandis que des voies souveraines lui sont dédiées, garantissant aux usagers et dans un proche avenir une régularité ainsi qu’une ponctualité assurée. Circulant sur des voies protégées, Fébus sera spacieux, confortable, accessible aux personnes à mobilité réduite « garantissant là encore un service rapide et régulier à l’abri des aléas de la circulation ». Ainsi pour les Palois pressés ou ceux râleurs, telle est la promesse faite afin que tous retrouvent le goût de vivre en milieu urbain sans se coltiner les encombrements qui durent sans fin, aux heures de pointe ou durant la journée pour ceux dont la voiture est la seule alternative, eux qui esquivent le moindre transport en commun, engorgeant de surcroît les rues et les parkings bien qu’ils soient devenus (chèrement) payants !

Ainsi, après maints travaux de démolition, d’arrachages de beaux arbres et des tonnes de macadam revêtant les nouveaux tracés afin de permettre au bus sa circulation, après avoir redonné à notre agglomération ce look nouvelle génération, souhaitant préserver notre environnement et appelé à durer, Fébus sera enfin prêt à faire la joie des curieux dans un premier temps, des impatients ne désirant plus être bousculés, des vieux comme des impotents n’ayant plus de marches à gravir, des visiteurs qui goûteront au plaisir de visiter Pau comme dans le petit train de la vieille ville mais plus moelleusement installés … quant aux amoureux de leurs voitures eux, ils ne rompront pas avec leurs habitudes mais ronchonneront aux feux installés sur leur passage afin de laisser la priorité à Fébus le bien-nommé, empruntant sa voie royale sereinement !

Bien à vous.

Samie Louve.

Comments

  1. Robert Contrucci says:

    Pour info et/ou rappel, un article intitulé « Loire : le trolleybus renaît à Saint-Etienne » (Le Parisien : article de Cyril Michaud, publié le 28 août 2018).
    Chapeau de l’article : « Pour remplacer une partie de sa flotte de bus thermiques, l’agglomération stéphanoise va acquérir 22 trolleybus nouvelle génération. Un véhicule qui n’est désormais plus «has been». »

    Extrait de l’article : « Les élus de Saint-Étienne métropole ont préféré investir massivement dans cette technologie éprouvée plutôt que dans des bus électriques ou à hydrogène (…)
    Autonomes, équipés de batteries : Et Gaël Perdriau est convaincu qu’il s’agit d’une solution d’avenir : « Contrairement à l’hydrogène et l’électrique dont les technologies ne sont pas encore abouties, le trolleybus a connu une évolution très intéressante.
    C’est devenu un véhicule à recharge rapide capable de produire sa propre électricité, même en service. » Il est pour cela équipé d’une batterie qui lui permet désormais de circuler plus librement dans les centres des villes. « Les trajets nécessitent environ 40 % de filaire. Le reste du temps, la batterie, qui a une autonomie d’une vingtaine de kilomètres, prend le relais. » »

    Voir svp l’article complet via l’URL suivante :
    http://www.leparisien.fr/economie/loire-le-trolleybus-renait-a-saint-etienne-28-08-2018-7867671.php
    ou :
    http://www.leparisien.fr/economie/loire-le-trolleybus-renait-a-saint-etienne-28-08-2018-7867671.php#xtor=RSS-1481423633

  2. Mestre says:

    Et les interdictions aux citoyens habitants une partie de la rue guichenne à faire le tour de ville pour accéder au bout de la rue place des 7 cantons(la plus longue et en sens unique) -nous sommes en signature pétition maisBrin ne veut pas discuter car nous avons mis le doigt sur une grossière erreur:la sortie du parking bosquet a été oubliée conformément au projet Ligniees cossou de l arrêté préfectoral du 26decembre 2013(qui prévoyait sortie devant musée)-ainsi de 4 voies p’ace D Espagne il ne reste que 2voies bus aller retour-lBosquet va mourir et le centre ville « Ptt » ausdi

  3. david laville says:

    Bayrou n’est qu’un imposteur. Tout ce qu’il fait est calculé pour lui, rien que pour lui. Les Palois il s’en fout, ses élus n’ont qu’un droit « la fermer », son parti est dirigé comme une vrai dictature, notre président il ne peut pas l’encadrer (beaucoup de gens connaissent ses propos en off ). Bayrou ne sert que sa personne et son égo … Je plains les Palois. Je les plains également d’avoir confiance à leur presse « institutionnelle », carrément vendue et constituée de journalistes qui se prennent pour des dieux en utilisant leur plume, soit pour favoriser leurs amis, soit pour descendre ceux qu’ils n’aiment pas. Cette ville, son Maire et sa presse n’a aucune leçon de morale et de moralité à donner. Oui je plains les Palois: la douche froide qu’il vont prendre au réveil. Notre roi voudrait faire mieux que Juppé à Bordeaux. Le problème est qu’il ne lui arrive pas à la cheville .. Mais chut, notre roi aime être badé, flatté … et son bus ne restera pas dans l’histoire. Je pari même qu’il finira à l’abandon dans quelques années … Et puis ne demandez pas à Bayrou de favoriser le local ou d’aider les entrepreneurs qui ont des idées. Certains ont essayés: fin de non recevoir. Si l’idée ne vient pas de lui, ça ne l’intéresse pas. Personne ne doit faire de l’ombre à sa Majesté. Et puis c’est pas avec son fric qu’il joue. Oh non. Y’a pas plus radin que ce Monsieur qui essaie de se débrouiller pour ne rien payer … Ça fait 30 ans qu’il vit sur les deniers publics (il n’est pas le seul ..). Bon vous aurez compris que je l’ai côtoyé de très (très) près, que je le connais bien et que je ne porte pas dans mon cœur tellement il est l’inverse de ce qu’il prétend. Je ne vous en voudrais pas si ce post n’est pas publié.

    • Contribuable Palois says:

      @David Laville,
      au travers de vos propos une impression : vous n’auriez pas quelque chose comme un différent (très personnel) à régler avec le sieur Bayrou?
      A vous lire épisodiquement sur AP (liste non limitative: le Grand Prix, le rassemblement littéraire des Idées mènent le monde, le tour de France, les fêtes d’été à Pau, le bureau de tourisme, etc) c’est UNIQUEMENT pour taper sur Bayrou, ce qu’il a fait, ce qu’il n’a pas fait. Et curieusement jamais pour regretter que Bayrou n’ait pas suivi VOS idées qu’on suppose claires, étayées et évidentes à mettre en oeuvre dans un programme municipal .
      Finalement heureusement que Bayrou est là: il vous permet (un peu) d’exister.

      • Laville says:

        Cher monsieur .. je n ai pas besoin de lui pour exister et je n’en n’ai jamais eu besoin, le contraire serait peut être plus de mise (d’ailleurs à mon age ma vie est faite depuis longtemps).Mais tant qu’ il fera la morale a tout le monde avec un cynisme incroyable je continuerai (non pas à lui taper dessus) MAIS à dire ce qu’il est vraiment. C’est tout. Bien à vous.

  4. : "EsberitdePau" says:

    Belle analyse de samie louve …quant au commentaire de daniel sango j’y souscris des deux mains.
    J’y rajouterais la communication de la ville et de son maire sur le caractère novateur de l’équipement que l’on « nous vend »…comme le premier de France. Tout ceci avec la complicité de la presse « locale institutionnelle  » qui répercute à l’infini ce message à la gloire de l’élu sans le moindre effort d’investigation. En y regardant de plus près, il y a plusieurs années qu’une bonne partie des véhicules du département de la Manche roulent à l’hydrogène. Quant aux bus, il y en aura 6 qui rouleront à l’hydrogène dans la région de Bruay et ceci dès le début de l’année….
    La différence car il y en a une, c’est que les bus de Bruay sont de conception française ainsi que la pile construite par Michelin, alors que notre Fébus aura l’accent belge avec une pile qui vient du Canada….Bref on a connu mieux dans la promotion de la technologie française….Mais chut…vous trouverez ceci dans la presse nationale….et il y a peu de chance que la presse locale y fasse écho….

    • Joseph says:

      Le bus dont vous parlez à Bruay semble être un bus standard de 12m. Ceux de Pau seront de modèles articulés de 18m. En l’état il semble bien qu’il n’existait pas de bus français à hydrogène de cette taille. De toutes ce n’est pas la peine de se gargariser d’Europe si c’est ensuite pour pousser des hauts cris à cause du choix d’un bus belge.

      • : "EsberitdePau" says:

        Merci de la sollicitude dont vous m’entourez…..elle me flatte…Je vais essayer de redescendre sur terre pour vous dire qu’on peut aimer l’Europe….c’est mon cas…tout en privilégiant la technologie de son pays…..Ensuite quand nous aurons un gouvernement fédéral on ira plus loin….

        • Joseph says:

          La Belgique n’est pas un pays pratiquant du dumping social ou fiscal, donc je ne vois vraiment pas pour quelle raison il faudrait déplorer d’acheter belge. L’Europe a été pensée pour entre autres favoriser les échanges commerciaux, et je pense que vous ne vous plaignez pas quand la Belgique achète des produits français.

          • : "EsberitdePau" says:

            Vous faites semblant de ne pas comprendre et vous argumentez à partir d’un décalage que vous me prêtez artificiellement. Où avez vous lu que je déplorais?
            Je ne réponds donc pas à une accusation qui n’est pas fondée…et je ne vais pas m’excuser des » péchés » qui ne sont pas les miens….Attendez encore un peu avant que j’enfile le cilice….

            • Joseph says:

              A propos du choix de VanHool, je vous cite : « …notre Fébus aura l’accent belge avec une pile qui vient du Canada….on a connu mieux dans la promotion de la technologie française »

              Si cela ne s’appelle pas « déplorer », c’est qu’on ne parle pas la même langue.

              • : "EsberitdePau" says:

                Je confirme….Effectivement vous pratiquez ce qu’on appelle en communication « le curseur »…c’est à dire un glissement sémantique vers un mot qui va permettre de bâtir une argumentation….vous le faites sans arrêt…Pour notre « petite affaire »…..si je puis dire…je confirme que je n’ai pas déploré . Déplorer vient de pleurer ( plorar en béarnais) c’est pleurer sur quelque chose ou sur quelqu’un…j’ai exprimé un regret, une préférence…c’est je pense le privilège de nous tous ici….sans que cela oblige à rechercher une étiquette de nationaliste ou de non européen….
                Je me suis bien relu…j’espère ne pas susciter une nouvelle controverse…..alea jacta est…

                • Joseph says:

                  Ce que vous faites sans arrêt pour votre part, c’est de ne jamais assumer vos écrits, à la manière des politiciens qui font passer des messages limites en choisissant leur mots pour ensuite se défausser sur l’air de « mais non vous ne m’avez pas compris ».

                  Entre « regretter » que le bus soit belge et le « déplorer » il y a l’épaisseur d’un papier à cigarette (ce que confirme d’ailleurs une recherche de définition et de synonymes sur « déplorer » : « Regretter vivement quelque chose, trouver cela fâcheux » (Larousse)).

                  Mais il n’y a pas plus à regretter qu’à déplorer que le bus soit belge, sauf à vouloir donner dans un nationalisme qui n’a pas lieu d’être au sein de l’Europe. On mettra ça sur le compte de votre désir apparemment irrépressible de taper sur Bayrou pour tout et n’importe quoi.

              • : "EsberitdePau" says:

                « votre désir apparemment irrépressible de taper sur Bayrou »….je cherchais une explication à votre acharnement…je l’ai….du coup la sémantique a bon dos…..Vive Fébus….et pourquoi pas Fébus aban….

                • Joseph says:

                  Vous voyez mal : votant sur Pau, je n’ai jamais voté pour Bayrou. Pour autant je ne me sens pas obligé de systématiquement critiquer tout ce qu’il fait.

  5. « Fébus le bus qui illuminera notre belle ville de Pau »
    Fée Bus n’illuminera rien excepté la feuille d’impôt des palois.
    Ce bus n’a aucun sens et aucun intérêt avec la ligne seule telle qu’elle est présentée.
    Il faut au minimum une seconde ligne est/ ouest et des parkings relais à chaque extrémité. Ce n’est que lorsque cela sera terminé qu’il y aura une avancée pour les déplacements.
    Le problème c’est que Bayrou dilapide l’argent public en une multitude de salles de spectacles totalement inutiles car beaucoup trop nombreuses ou en tribunes pour voir les gladiateurs de la section étrangère. Il augmente la dette, donc les impôts à venir, et après lui le déluge.
    Pau reste et restera une ville parmi les plus arriérée de France en terme de mobilité.
    Bayrou maquille Pau

    • « Ce bus n’a aucun sens et aucun intérêt avec la ligne seule telle qu’elle est présentée » et encore « Pau reste et restera une ville parmi les plus arriérée de France en terme de mobilité. Bayrou maquille Pau » écrit D. Sango.

      Tiens donc . Et pourtant Duchateau et Lignières-Cassou nous avaient dit qu’ils avaient trouvé la solution en lançant l’enquête d’utilité publique de la ligne Gare-Hôpital et en montant le projet technique et financier sous la forme d’un BHNS largement subventionné par l’Etat et l’Europe.
      Vous auraient-ils trompé?
      Nota: en dehors du modèle et du nom choisi pour ce véhicule recrachant de l’eau pure, Bayrou n’a fait qu’hériter et reprendre 90% du dossier Duchateau. Notre Fébus , quoi qu’on pense et quoi qu’on dise, aura de fait deux  »pères »: Duchateau et Bayrou!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s