Hauban Nord de Pau : la supercherie


JJ Lasserre et les élus devant le chantier    Où on reparle de l’étonnant hauban Nord de Pau. JJ Lasserre avait donc décidé de se rendre sur les lieux du crime pour constater l’avancée des travaux et donc la presse régionale y était convoquée pour encenser ce projet magique qui va résorber l’inamovible bouchon du Nord de Pau.

Si on en croit l’article de presse de La République du 29/09 : « Une nouvelle voie pour enfin désengorger la route de Bordeaux » c’est la fin du bouchon Nord …

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/09/28/une-nouvelle-voie-pour-enfin-desengorger-la-route-de-bordeaux,2432821.php

Ou Presse lib Matin

https://presselib.com/le-departement-a-lance-le-chantier-dune-bretelle-de-sauvagnon-vers-laeroport-et-lescar-pour-reduire-tres-sensiblement-les-embouteillages-aux-heures-de-pointe/?utm_source=dolist&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter&utm_term=automobile+bearn+villes

Cette action publicitaire permet de montrer à quel point nos élus nous racontent des balivernes mais aussi à quel point les médias locaux (La République, Presse lib ) ne font preuve d’aucune réflexion personnelle et se comportent en chambre d’écho écervelée…

« Cela fait 45 ans que j’en entends parler. Merci au Département d’enfin concrétiser ce projet » a réagi le Maire de Sauvagnon Jean Pierre Peys  » (La République). Personne ne peut croire cela. Il y a 45 ans la circulation était fluide puis, plus tard, le seul projet qui a tenu la corde était celui du doublement de la RN. Peut être même que M. Peys accompagnait Monsieur Mimiague, Maire de Serres-Castet, quand il manifestait sur la RN 134 pour son doublement …au siècle dernier…

Mais de quoi s’agit-il ? Tout d’abord cette nouvelle route va couper en diagonale, avec 4 giratoires à la clé, la très belle plaine agricole de Sauvagnon, déjà bien mise à mal par la zone d’activité du Bruscos. On assiste ici, dans l’indifférence générale à la destruction irrémédiable d’une des toute meilleure plaine agricole de France. Cela n’a pas l’air d’émouvoir ni nos élus, ni nos journalistes. Pas un mot sur le sujet. (Voir Plan en PJ).

Mais ce qui est bien pire c’est que cette nouvelle route ne sert à rien en terme de circulation contrairement à ce que clame le Conseil Départemental, M. Peys, le Maire anti écologiste de Sauvagnon, et aussi nos journalistes.

Petit rappel sur la situation ubuesque du Nord de Pau.

Le bouchon Nord est en place depuis trente ans. Les causes en sont connues : un développement très important de la zone d’activité de l’aéroport (près de 5000 emplois), un développement important de l’habitat au Nord de Pau. Et contrairement à ce qui avait été parfois évoqué, la réalisation de l’autoroute n’a entraîné aucune amélioration de la situation car la circulation augmente autour de Pau…

Une des causes, secondaire, de ce bouchon est la volonté des élus palois de rendre difficile la circulation pour ralentir l’exode des Palois du centre ville vers la périphérie. Pour cela ils ont accentué les difficultés de circulation :

– un pont sur l’autoroute aux dimensions minimales en largeur (ayant d’ailleurs entraîné des accidents parfois très graves)

– un giratoire minimal sur le sentier périphérique alors qu’il y avait la possibilité de dessiner des « tourne à droite » de dégagement, avant que l’on y autorise la construction d’une station service et des magasins.

Dans un premier temps, les élus du Nord de Pau ont réclamé à cor et à cris le doublement de cette nationale. Doublement qui reste la seule solution efficace, dans le prolongement de la « Nord Sud » qui se termine aujourd’hui face à un champ de maïs …

Les élus du Nord avaient d’ailleurs fait les réservations foncières pour ce doublement… et elles existent peut-être encore.

Puis l’État transféra cette nationale au Conseil, Général à l’époque, et, curieusement, le doublement n’eut plus l’intérêt qu’il avait avant…

Survint alors l’idée de faire deux haubans Ouest et Est qui répartiraient le flux vers l’ouest mais aussi vers l’est en coupant la plaine de Montardon derrière le bois de Pau ; Pierre Menjucq fut le porteur de cette idée.

Puis le projet d’autoroute et sa réalisation permit aux élus de penser que celui-ci permettrait de diminuer le trafic sur le tronçon encombré. En fait, il n’en fut rien, les comptages avant construction de l’autoroute montraient un débit de 27000 véhicules jour sur le tronçon entre le giratoire de l’aéroport et l’entrée de Pau, record départemental. Bien évidemment la mise en service de l’autoroute ne changea strictement rien car la grande majorité du trafic est local, en augmentation, et on connaît le succès rencontré par l’autoroute… Et ceci sans compter le nombre important de véhicules souhaitant aller vers l’Est de Pau qui maintenant quittent la RD 834 à Navailles-Angos pour rejoindre Buros puis Pau.

Concernant le hauban de Sauvagnon, si nos amis journalistes réfléchissaient un peu, ils ne se laisseraient pas abuser par les mensonges des élus. En effet, quand un conducteur vient du Nord et qu’il souhaite se rendre vers l’ouest de Pau, soit c’est un habitué, et alors il peut quitter la RD 834 au niveau de Sauvagnon et emprunter la route actuelle (RD 289) qui amène au giratoire situé en bout de piste de l’aéroport puis continuer vers Lescar ou Uzein. Soit continuer sa route et tourner à droite au giratoire après Serres-Castet en direction de l’aéroport et rejoindre la route dont je viens de parler. Un automobiliste venant du Nord et souhaitant aller dans l’ouest de Pau ne participe pas au bouchon permanent de 2 km qui d’ailleurs commence la plupart du temps à ce giratoire de l’aéroport, sauf s’il est perdu.

Il est une évidence que ce hauban ne sert donc à rien, ou pas grand chose, pour résorber le bouchon d’entrée Nord de Pau. D’ailleurs si vous lisez ce qui est écrit sur le site de la ville de Pau vous y trouverez certaines idées que j’ai longuement diffusées à l’époque …

http://www.pau-circulation.fr/2011/03/a-quoi-sert-le-futur-hauban-de-sauvagnon/

Quelques citations :

« Certes il y a peut-être plus urgent, comme le doublement de l’entrée nord de Pau, qui malheureusement est saturée aux heures de pointe ainsi que le doublement de la rocade nord de Pau qui est également saturée (de la route de Bordeaux à l’échangeur autoroutier de Pau). Mais cet hauban fait partie intégrale d’un réseau de déplacements qui sera certainement terminé vers 2030-2050. Il faut avoir une vision globale des schémas d’équipement et non se contenter d’une zone restreinte… »

On comprend que ce hauban serait éventuellement utile quand l’échangeur supplémentaire d’Uzein sera construit (jamais sans doute)… ainsi qu’un « hauban est »…vers 2050…

Mais alors, me direz-vous, à quoi peut il servir aujourd’hui ? Pourquoi investir là alors que le doublement sur 2 km est la seule solution efficace reconnue ? Pourquoi cette obstination de M Peys, Maire de Sauvagnon ?

Cela aussi je l’ai longuement expliqué dans des articles sur Alternatives Paloises ainsi que lors de l’enquête d’inutilité publique. Il suffit de regarder la carte pour comprendre (« Hauban de Sauvagnon : en quête d’inutilité publique » AP du 21/2/2011 et « En quête d’utilité publique » AP du 7/3/2011

Cette nouvelle route qui met à mort la riche plaine de Sauvagnon constitue l’axe formidable pour le bétonnage de cette plaine, par l’extension de la zone industrielle de l’aéroport, avec un avantage pour les propriétaires qui la bordent d’une valorisation de leurs terrains. A commencer par ceux qui sont situés autour des giratoires. Les plus curieux iront consulter le cadastre pour connaître les heureux gagnants…

Evidemment ce n’est pas pour demain, mais le gâchis est irrémédiable. La zone du Bruscos, ex zone humide, réserve de chasse, bétonnée…pour rien, en est un exemple voisin, d’autant qu’il existe aussi une zone de 10 Ha du même nom à Uzein qui depuis plus de 10 ans n’a trouvé personne pour s’y installer…Quel gâchis pour les générations futures! « L’agonie de la plaine de Sauvagnon »  AP du 8/1/2017

Bon, en attendant les citoyens endormis continueront à rouler au pas au Nord de Pau et, pour ne pas être dépressif et mourir idiot, je leur conseille de continuer à lire La République et Presse lib, pas Alternatives Pyrénées…

Daniel Sango

Cliquer ce dessous pour consulter le plan et les comptages :

Hauban Plan

Comptages Nord de Pau

Crédit Photo: Conseil Départemental des PA

 

Comments

  1. Larouture says:

    L’article de M. Sango, ses commentaires complémentaires ainsi que ceux de M. Duchateau confirment bien que le hauban correspond à une réalisation superflue.
    Ils m’inspirent également trois remarques:
    1. Il faut se méfier « des projets dont on parle depuis 30 ans ». Cela suffit à justifier de leur pertinence même si les conditions actuelles ne sont plus les mêmes qu’autrefois.
    2. Il faut également se méfier des slogans qui ont cours dans les périphéries, du type : « Si on ne se développe pas, on crève ».
    3. Sur la photo, je note qu’à côté de M. Le Président du C.D. en costume cravate, M. le maire de Sauvagnon a gardé une tenue estivale comme il l’arborait lors de la réception des nouveaux habitants en mairie (cf. La Republique du 06/08 et commentaire https://alternatives-pyrenees.com/2018/08/01/sur-le-bord-de-la-route-du-tour-de-france/) :
    La même chemise et certainement les mêmes nu-pieds. Il a troqué le bermuda rose pour un pantacourt blanc.
    Cette tenue qui sort un peu de l’ordinaire, veut-elle donner une image de la modernité comme pour le hauban ou est est-elle quelque peu déplacée en la circonstance ?

  2. André Duchateau says:

    Désolé pour mon injuste parenthèse Mr Sango…. Vous aviez bien écrit  » Ouest  » … Ce sont mes yeux qui fatiguent à l’écran, sans doute ..:-) AD .

  3. André Duchateau says:

    Vous avez raison, je ne me prononce pas clairement . A vrai dire, je ne me suis pas passionné lorsque ce dossier a été relancé car je ne suis pas dans la commission des routes, que vu ma position d’opposant au CD64 comme à l’agglo, l’idée même d’une simple information préalable, d’une participation aux réunions de travail qui consacrent
    réellement ce genre de dossier de décisions, ressemblerait à une inimaginable extravagance pour les exécutifs en place . Par ailleurs, Sauvagnon n’étant pas en lien direct avec ma circonscription Dêpartementale, je n’ai alors pas eu n réflexe d’intêrêt majeur , je l’avoue humblement . Donc notre groupe a du laisser passer ce dossier dans la chambre d’enregistrement qu’est la commission permanente du CD64, le rapporteur nous a dit que c’était un dossier très attendu par les Maires du Luy et que nous allions désengorger le Notd de PAU, grace à ce fameux hauban Nord et puis voilà…. Mais soyez rassuré, voter contre n’y aurait rien changé sauf à donner des armes politiciennes aux élus majoritaires afin qu’ils puissent souligner toute l’attention et le soutien porté au désidératas des habitants du Luy …
    Mais à vous lire, à regarder toutes les évolutions qui se sont opérées depuis 16 – 17 ans, je partage votre avis sur l’utilité absolue qu’il y aurait eu à attendre dix ans de plus ou a valider un enterrement de 1 ere classe du projet car en effet, les circulations Ouest ( vous avez fait une petite erreur d’ailleurs sur Uzein Lescar : Ouest , pas Est ) que vous décrivez , ne posent aujourd’hui, pas de vrais problèmes . Et oui, tout ceci sera fort vraissemblablement prétexte, à poursuivre les petites opérations d’urbanisation de terres agricoles si fructueusement engagées depuis 40 ans … J’y conseille une étude anthropologique sur le thème du conflit d’intérêt en général pour étudiant en droit qui voudrait un jour proposer un essai de moralisation de la vie publique en périurbanité, applicable à toute la France . Pour être juste, il n’y a pas qu’à Sauvagnon que l’étude serait interressante, mais là , c’est quand même pas mal !
    Voilà que ça me reprend ! J’insinue … C’est scandaleux ! Mais à par ça, ils sont tous très sympas . A.D .

  4. André Duchateau says:

    Merci pour cet article à la plume gaillarde même si je ne partage pas la vision du tout doublement de l’auteur, l’expression libre permet le débat . Effectivement , ce projet de hauban ne date en rien de 40 ans … Mais plutôt de 16-17 ans dans mes souvenirs . Et OUI les élus Palois ont bloqué les ardeurs des élus du Luy dans un contexte de fin des années 90 que vous oubliez les uns et les autres de rappeler . La concurrence des territoires à l’époque s’exerçait avec le dumping de la Taxe professionnelle agressif que nos voisins du Luy ne s’étaient pas privés d’activer pour attirer des entreprises . Après avoir perdu Exameca, Verdier et bien d’autres… Après avoir constaté une perte d’habitants au recensement de 1999 , André Labarrère et sa direction de l’Urbanisme n’avait aucun intérêt à faciliter les circulation directes vers le Nord de Pau . Ce hauban est une solution de compromis qui a été proposée par les services et validée en 2002- 03 par les deux parties au cours d’une réunion de travail où j’étais présent, avec les principaux Maires concernés ( qui avaient étê précédées de quelques autres ). A l’époque, nul n’était particulièrement sensibilisé à la consommation excessive des terres agricoles, mais le caractère irrationnel de l’étalement Urbain, des coûts individuels et collectifs commençaient à rentrer dans les esprits et dans les lois Voynet Chevenement Gayssot … Impulsant les intercommunalités, les PLH, PDU, PADD etc ….
    La bataille ensuite a orienté tous les acteurs vers le combat pour la Pau Bordeaux, son échangeur de Lescar, ses différnetes sorties … Le TGV, l’aéroport, l’extension du périmètre du transport urbain aux communes du Luy ont occupé tout ce beau monde aussi , tant et si bien que le hauban a quelque peu été remisé aux dossiers qu’il était urgent de faire attendre …. Mais il est réapparu pour satisfaire à la grande fierté de ceux qui y sont restés si attachés . Pour ma part, au vu des évolutions de notre planète, mes convictions évoluent à mesure et c´est heureux ! Il est urgent de réduire nos comportements de mobilité . Donc le multiplication des surfaces goudronnées est à mon avis à procrire le plus possible. Nous ne reviendrons pas à la bougie mais accelérer de vant le mur est sans doute plus absurde que d’accepter ce qui nous semble représenter des régressions . A méditer d’Urgence nous indiquent tous les experts internationnaux du GIEC confirmant ce que quelques urluberlus des annees 70 avaient dit . A D .

    • Merci pour ces précisions concernant la « guerre du Nord » des années 90.
      Juste pour prolonger, il est évident que nos élus ont été incapable de créer une vrai agglo et le summum du ridicule se trouve dans la situation du Siège de l’interco du Nord qui est à moins d’un km de la commune de Pau, ville centre !!!
      J’ai toujours mis en avant que si Bayrou était un vrai homme politique d’envergure il aurait commencé par donner à l’agglo une limite correspondant au bassin de vie ce qui est la justification de fond de ces regroupements. Mais c’est plus facile de faire un chèque pour une tribune.

      Ceci dit vous ne vous prononcez pas clairement sur la totale inutilité de ce hauban. Pourtant les chiffres sont clairs
      14 000 véhicules en amont de Sauvagnon Comment imaginer que sur ces 14000 il y en a 9000 qui vont prendre le hauban pour aller à Lescar et seulement 5000 pour aller à Pau et tout le reste de l’agglo vers l’Est et le Sud ?
      Ce que j’écris sur la volonté de bétonner la plaine de Sauvagnon est la seule hypothèse.
      Regardez donc le dernier PLU de Sauvagnon, retoqué par la préfecture, regardez donc le cadastre …

  5. Comme il est facile de critiquer « la presse aux ordres »! et tellement dans l’air du temps!
    Mais il est tout aussi facile d’oublier ce qui s’est fait pour l’avènement de ce nouvel axe. Si vous avez lu les articles que vous citez, vous n’avez pas pu éviter les opérations de remembrement intégral menées sur la commune ayant, je vous cite « l’une des toute meilleure plaine agricole de France ».
    Il se trouve que je suis l’un des braves soldats qui était dépêché ce matin-là, sur le chantier. Pau était baignée de soleil, tandis que des après le rond-point de l’aéroport, la plaine était nimbée de brouillard. Pour cacher, sans doute, une possibilité future de rejoindre plus facilement l’A65, Lescar, voire, même, les vallées d’Ossau et d’Aspe en passant par le pied des côteaux de Jurançon.
    Mais évidemment, c’est le ruban de bitume qui vous indigne au plus haut point. Il vous eût bien mieux agréé s’il eut doublé un axe existant aboutissant sur une rocade non doublée et une ville dans laquelle les élus, depuis non trente, mais environ quinze ans ont rendu sciemment délicates les conditions de circulation pour « inciter l’usager à prendre les transports en commun ». Ceux-ci, seront, bientôt en partie plus agréables à emprunter.
    Votre émoi est légitime évidemment, mais pas moins que la fierté des élus d’annoncer que près de dix milles véhicules/jour seront déviés d’une ancienne nationale 134, désormais trop vielle pour supporter un embouteillage périodique, et non permanent, mais il faut être amené à l’emprunter à différents moments pour le savoir.
    Je ne fais pas partie de l’une des rédactions incriminées. J’espère qu’elles vous demanderont droit de réponse.
    Pour ma part, je suis actif, depuis déjà longtemps et les élus me connaissent et pour leur grande majorité m’apprécient parce que je ne les caresse pas toujours dans le sens du poil. Et si une opposition sachant argumenter voulait s’exprimer, je saurais l’écouter.
    Mais point de banderoles, de tags, de tracts ou de manifestants couchés ce jour-là. Et point de réaction épidermique à la diffusion du reportage!
    Pourtant il est vrai qu’un saignée est faite dans la plaine. Mais les agriculteurs ont laissé faire. Les chasseurs et pêcheurs aussi. Pas même un vététiste ou un randonneur pour protester.
    Mais avec un peu plus de vitesse, les véhicules transiteront moins longtemps par la plaine du Pont-Long. Et que dire du montagnard voulant se rendre par exemple à Auriac sans prendre une autoroute et qui n’aura plus à traverser cette foutue ville de Pau dont on ne sort pas? ou dans laquelle on éprouve aussi toutes les peines à entrer, du reste!
    A u peu plus d’une heure de chez nous, allez voir ce qui a été fait autour de Saint-Sébastien pour désengorger les routes. Les heures de pointe? Oubliées!
    Mais il est vrai que l’on est une région vitrine de l’écologie nationale où, pour faire davantage authentique, on s’éclairera bientôt à la bougie et seuls les ministres, pour votre plus grand bonheur, auront droit à voitures et hélicoptères!

    • « Il se trouve que je suis l’un des braves soldats qui était dépêché ce matin-là, sur le chantier »
      Alors n’hésitez pas dites nous qui vous êtes ! Pourquoi utiliser un pseudo aussi compliqué que le volcan Islandais ? En démocratie on défend ses idées démasqué.

      « la fierté des élus d’annoncer que près de dix milles véhicules/jour seront déviés d’une ancienne nationale 134, »
      Là vous faites plus fort que les annonces de la presse aux ordres qui se « contente »de 8700 véhicules…
      Et d’ailleurs comment pouvez vous, comme d’ailleurs le CD annoncer ces chiffres extravagants?
      Si vous avez lu les documents techniques concernant ce projet vous aurez lu que les comptages en amont de Sauvagnon donnent 14000 véhicules par jour. (Je vais d’ailleurs joindre le document officiel à l’article, car les 13000 qui s’ajoutent pour arriver à 27000 sont de la circulation locale Serres Castet Montardon, Aéroport, etc…)
      Comment pouvez vous dire que sur ces 14000, 10000 ou même 8700 vont vers Lescar !!!! Pour quoi faire ???
      Mais non, l’immense majorité va vers Pau et l’est de Pau!

      Je passerai sur le grave problème écologique en constatant comme vous que les Béarnais n’en ont rien a cirer si on bétonne les plaines, ainsi va la vie, ils préfèrent s’inquiéter des blessures des gladiateurs sud africain de la Section étrangère.

      Par contre aucun argument de votre part sur le doublement dans le prolongement de la Nord Sud. Pourquoi ?
      Aucun argument sur le plan de circulation sur le site de la ville de Pau que je cite ?

      Il n’a a aucun doute là dessus, le hauban ne sert à rien en terme de circulation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s