En direct du barrage


 

-Allo ! Allo ! Pierre Michel vous m’entendez ?

-Oui ! Je suis en direct du barrage des gilets jaunes à la sortie de Pau…

-Quelle est l’ambiance ? Je suppose que cela doit être un peu tendu…

– Je vais vous surprendre Alain, l’ambiance est très calme. S’il y a de la fumée ça ne sont pas les gaz lacrymogènes… Ce sont les saucisses qui grillent sur un barbecue improvisé. Un gilet jaune fait circuler un thermos de café pour réchauffer ceux qui tiennent le barrage et les klaxons que vous entendez derrière moi viennent des automobilistes qui ne paient pas le péage de l’autoroute. Ils ont l’air bien content. Ils ont le pouce en l’air et crient des encouragements. Bref, Alain, tout cela est bon enfant… On a le sourire.

-Pierre Michel, vous avez une invitée à côté de vous.

-Oui, Alain. C’est une jeune femme qui a un gilet jaune et qui s’appelle Cécile. Cécile pourquoi avez-vous mis ce gilet ?

-Et bien figurez-vous que ce matin j’ai entendu le premier ministre. Il nous a dit qu’il n’y aurait pas de coup de pouce pour le smic et qu’il voulait récompenser le travail. Ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Vous savez moi, je suis smicarde. Je fais des ménages. Je travaille dur pour nettoyer les maisons de ceux qui ont tout et souvent ils me parlent mal. J’ai mal au dos à force de me baisser et le soir je suis crevée. Un coup de pouce ça m’aurait rendu la vie plus facile. Et puis, nettoyer les saletés des autres, c’est du travail… ça mérite aussi une récompense…

-Cécile, vous êtes donc en colère…

-En colère non ! Je suis triste, désespérée. Mon mari m’a plaquée et j’ai deux enfants. Ils ont cinq et deux ans. Deux petits garçons adorables… On n’est pas encore divorcé avec mon mari et je ne reçois aucune pension alimentaire. Heureusement mes parents me soutiennent. Ils m’avancent de l’argent. Ils vont chercher les enfants. Sinon je n’y arriverais pas. Mais ils ne sont pas en bonne santé. Je suis très inquiète… je ne dors plus.

Du studio, Alain (bien au chaud) :

– Mais cela ne vous gêne pas Cécile de vous trouver sur un barrage avec des gens d’extrême-droite ou des gauchistes…

-Vous savez moi je ne fais pas de politique. J’ai voté Macron aux dernières élections. Un jeune cela me semblait bien pour le pays. Il fallait du changement et je n’aime pas Marine Le Pen. Mais je suis très déçue. Il n’écoute rien ; Macron n’est pas sensible à nos problèmes. Il vit dans sa bulle…

Alain, toujours :

-Cécile parlez-nous de votre vie. Votre budget par exemple…

-J’habite à Serres-Castets et je dois me déplacer pour faire les ménages. Je vais sur Trespoey le plus souvent. Je fais deux pleins de gazole par mois : 160 euros, je rembourse 300 euros pour ma maison, j’ai les frais de garde, le chauffage au fuel, le gaz, l’eau et l’électricité, les vêtements pour les gosses, la vidange de la voiture… Avec 1188 euros par mois, il ne reste rien. C’est ma mère qui remplit le frigo…

Alain, à nouveau, du studio –toujours bien au chaud :

-Mais vous savez Cécile que la hausse des taxes c’est pour réduire la consommation de gazole. Le gazole c’est nuisible pour la santé…

–  Vous voulez me parler de l’environnement ? Du réchauffement climatique ? Ils en parlent tout le temps à la télé. C’est important, je crois…

Alain –il fait un clin d’œil au technicien hilare derrière la vitre :

 – Exactement, la défense de l’environnement, la transition énergétique tout cela a un coût mais c’est indispensable pour vos enfants…

-Si vous le dites… Mais moi, mes enfants il faut que je les nourrisse chaque jour, que je leur donne ce dont ils ont besoin : une bonne éducation, une bonne santé. Je veux qu’ils soient heureux qu’ils s’amusent comme les autres, qu’ils aient des jouets pour Noël.

Pierre Michel, le reporter sur le barrage qui veut reprendre l’initiative –il ne peut pas encadrer Alain, son rédacteur en chef :

– Comment allez-vous faire Cécile pour ces fêtes de Noël ?

-C’est simple : j’ai supprimé mon seul loisir : le cours de yoga chaque semaine. J’avais beaucoup de copines. Mais ça me coûtait 30 euros par mois. J’ai mis cela dans une cagnotte pour acheter un vélo pour le grand et un ours en peluche pour le petit… Je crois que je vais y arriver. En attendant je suis très en colère et j’espère que le mouvement des gilets jaunes va déboucher sur quelque chose. Car c’est du concret que nous voulons.

– Allo ! Allo ! Alain ! Je vois que la ligne ne fonctionne plus… Alain !!! Du concret, c’est ce que demandent Cécile et les participants au barrage des gilets jaunes, ici à l’entrée de l’autoroute !!!

Apparemment, il y a de la friture sur la ligne…

Pierre Michel enlève son casque. Il est dépité…

-Les vaches, ils m’ont coupé…

Pierre Vidal

 

Photo Ouest France

Comments

  1. Larouture says:

    M. Vidal qui adosse souvent ses articles à des gloires littéraires pourrait discourir sur cette citation « souvent la foule trahit le Peuple » (sic).

    Dans un commentaire, le qualificatif de bisounours me parait avoir sa part de vérité. Je constate que le Peuple s’approprie les évolutions sociétales. Or ces évolutions ont un coût.

    Je me demande d’ailleurs si la percée des mouvements traditionalistes (Cf. La Manif pour tous par exemple) ou des tenants d’une société patriarcale (cf. M. Lassalle par exemple) ne bénéficie pas aussi de cette confusion entre évolutions et coût.
    On pourrait faire le même parallèle pour l’écologie et les climato-sceptiques.

  2. Michel LACANETTE. says:

    Je partage vos propos, mais je ne pense pas que tous les torts sont tous du même coté.
    Macron est sûrement l’ homme politique qui a depuis des décennies de bonnes idées pour remettre le pays en marche, mais leurs applications sur le terrain est une catastrophe. Il a voulu gérer le pays comme un cadre  » bobo » qui gère son service, sans tenir compte des sensibilités humaines. Il n’ a pas compris que dans un service c’ est le chef de service qui distribue les salaires et les augmentations, dans la vie c’ est l’ inverse ce sont les citoyens  » souverains » , suivant la constitution, qui amendent par l’ impôt les caisses de l’ Etat pour que le Président en face une gestion et une distribution équitable.
    Hors aujourd’hui ce n’ est plus le cas, Macron par sa jeunesse, s’ est cru permis d’ être
    au-dessus de tout ça. La meilleure recommandation que l’ on puisse lui faire c’ est de revenir aux fondamentaux de la République avant qu’ elle disparaisse dans le populisme et la démagogie entretenues par tous les bords politiques.
    Ce qui manque aujourd’ hui au pays face à la jeunesse du Président et des Députés,
    c’ est un Conseil des Sages à durée limitée, avec pour mission de conseiller les responsables dirigeants du paysan ayant une vision extérieure aux instances dirigeantes en place, autant administratives que politiques. Car dans cette affaire les responsables administratifs sont autant responsables que les responsables politiques qu’ ils influencent derrière le paravent sans prendre aucun risque.
    Ça ne serait pas ajouter une feuille de plus au  » mille feuille administratif », tant décrié, car composé de personnes bénévoles, ayant eu dans le passé de hautes fonctions à responsabilité, autant civiles que politique ou culturelles et sociales. La solution d’ un gouvernement de Salut Public ne serait pas la solution, car cela affaiblirait le Président et remettrait en selle les vieux partis en voie de disparition, avec le retour de personnages qui ont participé à la démolition du pays, dont Macron à hérité.
    Le Président est seul à pouvoir décider d’ une telle aide, qui pourrait laisser croire à une faiblesse jupitérienne, mais quand la situation du pays est grave et qu’ elle n’ ira pas dans le sens de l’ amélioration dans les temps à venir, même hors  » gilets jaunes » je crois aussi qu’ il faut avoir l’ humilité de reconnaitre ses limites. Il en va de l’ avenir et de la crédibilité de la France, si l’ on ne veut finir avec une situation à la Grecque ou à
    l’ Italienne, vers laquelle on se dirige tout droit.

  3. On garde le cap on ne change rien mais on est ouvert au dialogue. Cette contradiction flagrante, ces idées arrêtées sont inacceptables et anti démocratiques. Le banquier petit copain des riches et les enarques abusent de la majorité absolue et persistent à nous prendre pour des naïfs. Un dialogue suppose une ouverture un compromis. La rien nada. Donc blocage.

  4. Ras le bol de ces assistés qui attendent tout de l’Etat.
    La France est le pays qui impose le plus et qui impose le plus les riches
    La France est le pays qui redistribue le plus . Les journalistes feraient bien de le répéter !
    Ceci expliquant le nombre incroyable de chômeurs qui ne sont pas pressés de retrouver un emploi, et le peu de personnes qui vont vers les emplois peu qualifiés qu’ils pourraient tenir
    Il faudra aussi que Cécile nous explique aussi combien elle touche d’aides au total…

    • vidalpierremichel says:

      Pourquoi tant de haine?

      • Bizardun says:

        Mais ce sont des vérités vérifiables ce que dit Sango. La dite Cécile ne nous parle pas de l’allocation logement, de l’allocation mère isolée,des allocations familiales , de la prime de rentrée scolaire et peut-être (peut-être ? ) une pension alimentaire du père.
        Je ne dis pas que ce soit une nantie, mais ce n’est pas avec une mentalité de bisounours qu’on peut faire une politique saine.

      • Pas de haine, juste la réalité que l’on n’entend pas assez.

    • Béatrice says:

      C’est de l’humour ?????

      • vidalpierremichel says:

        Si c’est de l’humour c’est triste parce que méprisant et il y a quelque chose d’insupportable dans le racisme social porté par Macron depuis le début de cette crise. Il va falloir que notre pays évolue: les gens simples, les pauvres ne sont pas tous des abrutis.

        • Il n’y a pas de racisme social de la part de Macron !
          Il est clair, et j’essaye de me mettre un tout petit peu à sa place, qu’il a une compréhension des phénomènes économiques très au dessus de la moyenne. Quand il entend les stupidités des 3/4 des gilets jaune, qui sont en fait des gilets rouges il y a de quoi ne pas avoir une grande opinion de gens qui veulent tout sans comprendre comment fonctionne le monde économique.
          Et les media jouent un rôle d’entretien d’incendie en invitant des Ruffin Mélenchon ou Le Pen qui racontent n’importe quoi !
          Qu’ils nous montrent où dans le monde se situe leur pays idéal.
          Et les journalistes ne jouent pas leur rôle en ne montrant pas l’absurdité et l’incompatibilité de ces rêves débiles.
          Pour continuer avec les journalistes, pour quoi pas d’invités du peuple qui sont contre ces gilets jaune ?
          Pourquoi les journalistes ne répètent pas que ces gilets jaune ne respectent pas la loi ?
          etc…

  5. : "EsberitdePau" says:

    « Allô Alain….. j’ai réussi à me procurer le programme des gilets jaunes….Enfin on appelle pas les « Directives du Peuple »….C’est dément…c’est une sorte de listing de tous les problèmes du monde avec en correspondance la solution….
    Jamais aucun parti n’était allé aussi loin et n’avait pensé qu’en fait il suffit de diminuer les prélèvements obligatoires et d’augmenter la dépense publique….L’argent qui manque? Il suffit d’employer celui que l’on n’a pas encore mais que l’on pourrait avoir comme l’évasion fiscale, par exemple….
    Par ailleurs les gilets jaunes ont lancé une commission d’étude sur les Evangiles et notamment sur la multiplication des pains….qui pourrait être un début de solution…
    – Bravo Pierre Michel…ne soyez pas dépité….je pense qu’un nouveau monde est en train de naître….
    Au fait je me suis laissé dire que les gilets jaunes pensaient à la suite et notamment au recrutement ?
    – Exactement les actions qui visent à empêcher le commerce de bouche et de cadeaux ce mois de décembre vont mettre sur la paille de nombreux commerçants et travailleurs qui viendront donc grossir les rangs des gilets jaunes….Et la chute de la croissance va aussi aggraver le chômage….cela justifiera des actions encore plus dures….
    -C’est bon ça, Coco….ça va faire du bruit….Balancez moi une équipe sur le sujet….ça va faire vendre…. »

    • vidalpierremichel says:

      Bravo! Vous devriez faire du journalisme… Cynisme et égoïsme c’est juste ce qu’il faut pour réussir dans ce métier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s