Samedi brûlant

Après ce samedi ! Toute cette violence est certes inadmissible.Toutefois, il se trouve que depuis des années nos gouvernants acceptent tellement de choses que certains trouvent tout-à-fait normal de frapper les policiers, de brûler des voitures et même des immeubles. Mais enfin tous ces voyous font la guerre à la France ! Quand on voit les forces de l’ordre reculer devant eux c’est la France qui capitule. Il n’y a qu’en France qu’on voit cela. Si la police ne suffit pas, il y a l’armée car le pays est en guerre. Une guerre intérieure, mais une guerre et tant qu’on ne considérera pas les casseurs comme des ennemis ils continueront. Quand un État ne fait plus peur, c’est le pays qui tremble. Et s’il n’est pas capable de faire respecter les biens privés ce seront un jour leurs propriétaires qui s’en chargeront car au vu des images qui nous parviennent on est en droit de se demander si le ministre de l’intérieur, le premier ministre et même le président de la république sont à la hauteur de leurs responsabilités. Voilà quand même quatre mois que ça dure ! Dans quel autre pays civilisé voit-on cela ? Et comme la force n’est pas utilisée, il est facile de prévoir que ça va continuer. C’est même annoncé. En 1968, quand le président de la république a dit « ça suffit « tout est rentré dans l’ordre. C’est ce que pense la majorité des citoyens. Monsieur le président votre tâche est très difficile mais samedi votre place était à Paris et non à La Mongie. Pour certains c’était une provocation, pour beaucoup c’est de l’inconscience. Alors prenez la parole et vous aussi osez dire de façon grave et solennelle « ÇA SUFFIT » !

Pierre ESPOSITO

Crédit photo : actu orange.fr

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

4 commentaires

  • Bis repetita :
    « Rapidos », dernières « News » (Nota : entre beaucoup d’autres et donc, sélection non exhaustive…) :
    1) « François Bayrou réclame « un changement profond de méthode de gouvernance » »
    (article du site web du « JDD« , à 12h29 le 18 mars 2019 par Thomas Liabot)
    Chapeau de l’article : « François Bayrou revient dans une interview au Monde sur la crise des Gilets jaunes et appelle Emmanuel Macron à un changement de gouvernance. »
    URL : https://www.lejdd.fr/Politique/francois-bayrou-reclame-un-changement-profond-de-methode-de-gouvernance-3876143
    2) Dans un autre registre, écouter ou voir svp l’interview de Frédéric Péchenard, ce matin à « franceinfo » (Article + vidéo parue sur le site web « franceinfo » (Radio France) publié le 18/03/2019 à 10:17
    «  « Gilets jaunes » : Frédéric Péchenard préconise d' »interdire les manifestations dans toute la France » »
    Chapeau de l’article : « Le vice-président de la région Ile-de-France estime lundi que la seule interdiction des Champs-Elysées ne ferait que reporter les violences dans d’autres arrondissements. »
    URL : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-gilets-jaunes-frederic-pechenard-preconise-d-interdire-les-manifestations-dans-toute-la-france_3238649.html
    Je laisse à votre entière appréciation l’opportunité de faire éventuellement des commentaires sur ce qui précède (Lecture de ces 2 articles, écoute et/ou visionnage de la vidéo, hors… commentaires qui suivent cette même vidéo (…).

  • Rien à attendre de nos dirigeants . Nous sommes tellement prisonniers de toutes les conventions internationales des droits de l’homme qu’un pays n’a plus le droit d’utiliser la force contre ceux qui le soumettent à une guerre intérieure. C’est pourquoi il est à craindre un recours à une défense individuelle qui pourrait ressembler à un début de guerre civile .

    • S’agissant des réflexions de Bayrou, oui, pourquoi pas, mais si on croit qu’il suffit de changer la gouvernance d’aujourd’hui pour effacer 30 ans de démagogie, de laxisme et d’angelisme, dont est surtout coupable la gauche bien pensante des bonnes âmes… je crains qu’on ne se trompe lourdement.
      A mon avis, pour l’instant la chose à faire d’urgence est de casser les casseurs avec tous les moyens requis.
      Rappel : un gilet jaune pacifique contre ces actes insupportable, n’irait pas au milieu de ces sales barbares..

  • Oui ras le bol !
    Et si on ajoute à ça le discours démagogique de « il faut comprendre », « il faut pas faire l’amalgame », etc…, effectivement on peut craindre qu’un jour,ce soit les commerçants eux-mêmes qui se protégeront et pas avec des pistolets à bouchons. !
    Désolé mais les gilets jaunes qui se trouvent à côté des casseurs devraient être considérés comme complice, et donc devrait être stoppés aussi !
    En effet, si on est un gilet jaune pacifique, qui rejette ces violences insupportables organisés méthodiquement par des barbares, on ne va pas avec eux, ne serait-ce que parce en tant que gilet jaune intelligent, on ne s’aventurera pas où on peut prendre un ou des coups !
    Donc maintenant,stop !
    Et samedi prochain tout groupement avec les casseurs tel qu’on l’a vue samedi sur les champs Elysées, devrait être considérer comme étant une seule entité à mater définitivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *