L’héroïsme des inconscients ?

L’inconscience de deux tourtereaux en voyage de noces tourne à l’héroïsme. Après avoir été libérés par un commando dont deux jeunes militaires ont payé de leur vie leur sauvetage, alors qu’ils s’étaient imprudemment lancés dans une aventure dont le danger leur était connu, ils ont eu droit à une considération de héros. D’abord reçus par le président burkinabé, dans son palais résidentiel où ils sont arrivés dans un cortège digne d’un chef d’Etat, ils ont eu droit à un traitement encore plus surprenant pour leur retour en France. Voyage dans un avion de la république, accueil par le président de la République, flanqué de deux ministres et un général. Que la France sacrifie des membres des forces militaires pour porter secours à des citoyens français, on doit l’admettre mais faire des héros de ceux qui n’ont rien fait d’autre que de prendre des risques pour leur bon plaisir en utilisant d’ailleurs un malheureux guide père de cinq enfants, le seul à être exécuté par les preneurs d’étages, c’est absolument inadmissible. Au demeurant, ceux-ci avaient déjà capturé deux femmes quelques semaines plus tôt auxquelles ils n’ont fait aucun mal.
Ne voulaient-ils pas plutôt en faire des monnaies d’échange ?
Quoi qu’il en soit , le chef de l’Etat doit-il consacrer du temps à ce genre d’événement ? Ces deux otages n’avaient rien de héros, contrairement à leurs sauveurs ! Qu’ont-ils fait de noble pour justifier un tel déploiement de prévenances ? Le peuple, à voir les réactions sur les réseaux sociaux, a bien du mal à comprendre la décision du président dont les obligations l’appellent à utiliser son temps pour la bonne marche du pays.
Autres interrogations : pourquoi les américains auraient, semble-t-il, abandonné leur citoyenne prise en otage depuis vingt-huit jours ? La plus forte armée du monde serait-elle paralysée par la brousse ? Surprenant, non ?



Pierre ESPOSITO.

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *