Pau, capitale…

Nous le savons maintenant, la ville de Pau est une capitale. Une capitale qui a reçu, à l’occasion de l’étape du Tour de France, le président de la République française. Un grand honneur qui lui a été accordé. Mais un grand honneur pour qui exactement ?

On n’en finit plus d’énumérer les titres de capitale de la ville de Pau. Pau, capitale humaine ; Pau, capitale du Pays de Béarn et enfin, depuis cette année, Pau, capitale du Tour de France ainsi que cela a été affiché très modestement sur les banderoles décorant l’itinéraire de l’étape contre la montre. Réjouissons-nous donc de cette majestueuse importance que vient de prendre ainsi notre ville. Ne boudons pas notre plaisir et surtout n’allons pas perdre notre temps à vouloir la jouer modeste.

Le Président de la République française, Emmanuel Macron a ainsi été fort honoré de l’accueil qui lui a été réservé. Sans aucun doute, il en est sorti grandi. François Bayrou avait fait les choses en grand, il ne pouvait d’ailleurs en être autrement. Et si certains considèrent que le Président est venu à Pau pour honorer, ce 19 juillet 2019, le centenaire du maillot jaune de l’épreuve reine, ils s’avancent sans doute un peu et se limitent aux seules apparences et à la déclaration officielle. Non il est venu rencontrer un autre président et rendre un hommage appuyé à cette capitale multifonctions. C’était beau, c’était grand et digne de nous autres les Béarnais.

Pourtant il se dit dans certaines coursives, que cette rencontre qui s’est prolongée de manière plus discrète par des entretiens en tête à tête, a permis d’aborder d’autres sujets d’une actualité quelque peu brûlante. On parle ici et là des prochaines échéances électorales qui auront lieu en mars 2020, dans moins d’un an. Selon ces rumeurs, tout à fait infondées, il s’agirait de s’accorder sur la répartition des sièges aux municipales entre ces deux partis alliés que sont « La République en Marche » (LREM) et le Mouvement Démocrate (MoDem). Il se dit qu’il y aurait bien quelques villes où il faudrait arrondir les angles. Mais nous avons résolument décidé de ne pas nous attarder sur ce sujet car ce n’est là que politique politicienne que depuis notre capitale béarnaise, nous regardons de haut. D’autant que, puisque ces deux présidents se parlent quotidiennement, ils ont depuis longtemps échangé sur ce sujet.

Cependant en cette période où la préoccupation importante, voire essentielle, est de regarder dans les assiettes des élus, nous avons pu connaître dans le détail le menu du repas offert au Président de la République Française. Nous ne ferons l’injure à quiconque de demander qui a réglé la note. Nous sommes bien au dessus de ces contingences bassement matérielles, nous, ici à Pau !

Pau, le 29 juillet 201

par Joël Braud

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *