Problèmes avec la Coxitis…

J’utilise régulièrement la COXITIS dont la ville de Pau possède 3 navettes : c’est très bien ! Mais, il y a un MAIS très important, à plusieurs reprises durant ces mois estivaux il faut attendre la coxitis près de 20 minutes et pour cause, une est en réparation depuis 2 mois ; RENAULT le constructeur ne possède pas les pièces nécessaires pour la réparation : c’est bien Français !. . .

On propose du matériel qu’on est incapable de réparer rapidement ! Et on ne met pas à la disposition des possesseurs de  coxitis un véhicule de remplacement permettant d’attendre la réparation ! Et que fait la ville : elle attend… Et ses députés ? ? ? ! Pourtant ils vont souvent à Paris !   

De plus il arrive souvent que la charge de la 2ème coxitis n’est pas effectuée, donc il ne reste qu’une coxitis pour faire le trajet, un message à l’intérieur de la coxitis a été diffusé pour s’excuser du dérangement, et hier rebelote il n’y avait qu’une coxitis pas de voiture pour effectuer le changement à Verdun terminus… Et que fait l’usager : il attend… Et exprime son mécontentement au conducteur… De plus il fait souvent 41° à l’intérieur de la Coxitis…   

Il est normal qu’il y ait des problèmes avec la charge en électricité des coxitis, le trajet n’étant pas assez important (ce sont des véhicules hybrides), le concepteur de ce véhicule aurait du prévoir l’installation de panneaux solaires photovoltaïque sur le toit ! permettant de compléter  le chargement électrique.   

Je me fais de l’écho des commentaires des usagers de la coxitis, et du ras-le-bol des conducteurs qui est compréhensible.   

En espérant que tous ces problèmes seront réglés dans les plus brefs délais, vous prie de croire en mes sincères salutations.

D.MICHOU 64

Crédit photo : archives SO

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Un commentaire

  • Pierre-Michel Vidal

    La coxitis bien sûr, mais c’est l’ensemble des transports en commun qu’il faut repenser sur Pau. Notamment les horaires, les rotations et les bus de nuit pour ceux qui habitent la périphérie. Fébus ne réglera rien de tout cela. Evidemment cela ne facilite pas l’accès au centre-ville qui dépérit comme nous le montre le collectif des commerçants palois sur sa page facebook en pointant les fermetures de commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *