Pas soumis comme en France

4.5
(10)

La bibliothèque du quartier du Queens à New York ferme son exposition sur la propagande chinoise au #Tibet suite à des manifestations

Phayul 22 Février 2020 http://www.phayul.com/2020/02/23/42727/

La bibliothèque publique du Queens à New York, fermera officiellement l’exposition sur la propagande chinoise au Tibet le samedi 22 février. La bibliothèque du Queens a fait l’objet de critiques massives de la part de groupes activistes tibétains pour avoir exposé un contenu biaisé sur les Tibétains au Tibet.

Après dix jours de campagne intensive et remporté le soutien de 5 000 signataires de pétitions du monde entier, la bibliothèque publique a été contrainte de retirer l’exposition. Il dépeint la croissance des Tibétains ainsi que des statistiques exagérées de développement dans les monastères, les écoles et l’environnement. Les militants ont déclaré que la bibliothèque exposait des articles qui ont approfondi le récit de Pékin et blessé les sentiments de plus de 10 000 Tibétains vivant à New York.

Ngawang Tharchin, président du Congrès régional de la jeunesse tibétaine, a déclaré: «Aux milliers de personnes dans le monde qui ont suivi notre campagne, je suis heureux d’annoncer qu’aujourd’hui, les droits de l’homme ont gagné. Aujourd’hui, la justice a prévalu. Et aujourd’hui, le Tibet était dans le cœur et l’esprit de la communauté ici, dans le Queens, NY. Merci à la Queens Public Library d’avoir pris la bonne décision et, surtout, merci aux supporters du monde entier sans qui cette grande victoire de campagne n’aurait pas été possible. »

En tant que fer de lance de la campagne, l’ association Students For free Tibet (SFT) a dirigé les manifestations avec le Congrès régional de la jeunesse tibétaine (RTYC), le Comité américain du Tibet, Chushi Gangdruk et la communauté tibétaine de New York et du New Jersey. Dorjee Tseten, directrice des étudiants pour un Tibet libre (SFT), a déclaré: «Il s’agit d’une énorme victoire pour le Tibet et la communauté tibétaine du Queens. La décision du consulat chinois de fermer son exposition de propagande à la bibliothèque du Queens montre que l’activisme et la vérité sont plus puissants que la propagande et la dictature. C’est aussi une leçon pour les autres institutions de faire attention aux efforts de propagande similaires du gouvernement chinois. Nous devons continuer à tenir les bibliothèques, les universités et toutes les institutions universitaires responsables du partage d’informations exactes. »

L’ancien prisonnier politique et nièce de Tenzin Delek Rinpoché, Nyima Lhamo, a également rejoint les manifestations et fait campagne pour le retrait des pièces à conviction. «Il y a deux semaines, les habitants du Queens se sont réunis pour prendre position contre la propagande chinoise à la bibliothèque publique de Queens à Elmhurst. Demain, nos efforts connaîtront une victoire majeure! Au Tibet, des milliers de défenseurs des droits humains et d’activistes comme nous sont toujours réduits au silence chaque jour. Aujourd’hui est une victoire majeure pour le Tibet, mais nous devons continuer à nous battre pour amplifier et élever la voix de ceux qui se trouvent encore au Tibet », a déclaré Lhamo.

La communauté tibétaine et les organisateurs de la campagne doivent se réunir afin de célébrer le succès de leur campagne. Le parlementaire du Congrès américain Thomas Richard Suozzi se joindra également à l’événement avec une déclaration publique

Le bureau de France Tibet

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de note : 10

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

  • Pierre-Michel Vidal

    https://organisation.univ-pau.fr/fr/partenariats/creationinstitutconfucius.html
    La lecture de cet article publié sur le site de l’UPPA est édifiante. L’enseignement du Chinois et d’une manière plus large l’essentiel des relations culturelles entre le Béarn et le plus grand pays du monde sont cédés à l’Institut Confucius qui est la création directe du Régime Chinois, le plus oppressif et corrompu du monde entier ( avec la Corée du Nord). Tout le conseil municipal palois a voté pour (majorité et opposition) son installation. Le président de l’UPPA, signataire du projet, se trouve par ailleurs en bonne place sur la liste du sortant aux élections municipales. Cela explique le silence des candidats aux élections sur cette installation.
    Pourtant les terribles événements actuels et l’attitude du Régime Chinois qui a tardé à prendre la mesure de l’épidémie, favorisant ainsi sa diffusion, devrait donner à penser. Cela devrait faire réfléchir aussi sur la caution apportée à un système politique qui ne respecte pas nos valeurs, martyrisant les minorités religieuses et les individus non conformes. La population chinoise est la première victime de ce système qui est un mix de la tyrannie communiste et de l’irresponsabilité ultra-libérale.
    Comment demander des efforts aux Français pour lutter contre la pollution et permettre en même temps l’installation d’une officine dont la finalité est de faire la promotion du communisme chinois, le plus grand pollueur de la planète ? Le principe de réalité a ses limites. Il faut parfois agir en fonction de ses valeurs morales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *