Passez le programme ! (Episode 2)

4.6
(106)

Ayant déjà passé en revue le programme diffusé à ce jour par plusieurs candidats à la mairie de Pau,  je livre encore ci-après, en guise de synthèse et… conclusion, mon humble impression obligatoirement sarcastique, cynique mais pas tout à fait « cynoque » (?), tellement la plupart de ces programmes ne rassemblent que généralités et bla-bla-bla !

Préalable et rappel :  mon article « Passez le programme ! (Episode 1) » du 03 février 2020

URL :  https://alternatives-pyrenees.com/2020/02/03/__trashed-4/

A moins d’une semaine du premier tour des élections municipales, je me contenterai de ne citer que quelques propositions et/ou projets d’investissement parfois…. inutiles et aussi coûteux pour les habitants de la ville de Pau :

Ci-dessous, le Florilège d’exemples de propositions mais pas plus…, via une p’tite revue de presse ainsi que de chaque programme, pour les 7  listes suivantes et…. (humble) avis :

1)/ Liste « Pau rassemblé » (Liste conduite par Jérôme Marbot) :

URL : https://www.paurassemble.fr (pour retrouver l’intégralité des propositions en ligne)

.  « projet de télécabines du boulevard des Pyrénées aux Rives du Gave »

.  « gratuité des transports en commun, le samedi dès septembre 2020 et totale d’ici 2025 »

.  «  projet d’un parc de loisirs au Haras de Gelos »  (Rappel :Gelos est… en dehors du périmètre de responsabilité du Maire de Pau ?!?)

2) / Liste « Pau Arc-en-Ciel » (Liste conduite par Jean-François Blanco, slogan « Pau Capitale du Climat ») :

URL : https://www.pauarcenciel2020.fr (pour retrouver l’intégralité des propositions en ligne)

. « Projet- de « revenu minimum municipal », en commençant par des « économies sur l’éclairage, mais pas seulement »

. « ….Gratuité progressive des transports en commun »

. « … Mobilité douce = 1,2 million consacré chaque année au vélo. » (Extrait: lu sur « La Rép » et/ou « L’Eclair » du 29/02 et 01/03/2020)

. « Création d’une première grande forêt urbaine au parc des expositions avec des dizaines de milliers d’arbres… » (Extrait: lu sur « La Rép » et/ou « L’Eclair » du 25/02/2020)

Le reste du programme (« Progrès écologique » + « Progrès social » + « Progrès économique » + « Progrès démocratique ») n’est qu’un catalogue de bonnes intentions mitonné avec beaucoup de bla-bla-bla…

Nous avons quand même, échappé au projet de végétalisation du toit de tous les immeubles de Pau… . 😉 😉 😉

3) / Liste « Pau, Le Renouveau » (Liste conduite par Joseph Damour, délégué du parti « Debout la France ») :

Nota : un prospectus non détaillé, mais toujours pas vu de site web accessible à ce jour = informations pour suivre sa campagne via… les réseaux sociaux.

Exemples de 2 projets inutiles et coûteux…  (Lu sur « La Rép » et/ou « L’Eclair » + prospectus « Rejoignez le rassemblement des Palois ») :

Ce candidat propose entre autres projets, de :

. « reconfigurer la place de Verdun : réalisation avec un partenariat public-privé d’un parking souterrain de 3 étages d’une capacité de 4.500 places entièrement financé et exploité par une entreprise privée » (…)

. « Créer en surface un parc de plus de 35.000 m² avec un espace boisé où il y aurait notamment plus d’un millier d’arbres ainsi qu’une statue en souvenir des Poilus de 14-18 »…

Voir svp à ce propos, mon commentaire du 17/02/2020 à la suite de l’article du 17/02/2020  » Pau, à un mois des municipales  » par Joël Braud

URL :  https://alternatives-pyrenees.com/2020/02/17/pau-a-un-mois-des-municipales/

.  « Aménagement du bois de Pau » :  mise en valeur du Bois de Pau en réalisant un grand parc afin que les Palois s’approprient ce patrimoine (sic) : encore un autre parc, mais cette fois-ci à Pau et pas à… Gelos. 😉 😉 😉

4/ Liste « Pau citoyenne, sociale et écologique » (Liste conduite par Patrick Bartoloméo, liste soutenue par LFI et des gilets jaunes)

Nota :  toujours pas vu à ce jour de site web, sauf un petit prospectus avec le programme non détaillé…

J’évoque brièvement les propositions de cette liste : « ….Gratuité progressive des transports en commun (quotient familial)…» = le reste est… un « peu beaucoup » à l’avenant (…)

5)  Liste « Lutte Ouvrière »  (Slogan « Faire entendre le camp des travailleurs ») :  programme « Faire payer les capitalistes » mais  » Pas pour gérer la municipalité  » (Lu sur « La Rép » du vendredi 07/02/2020).

6)  Liste « Rassemblement National »  (Slogan « Choisir Pau » : liste conduite par Denis Bouzon) .

Nota :  pas vu à ce jour de site web, ni de prospectus avec le programme détaillé…

Pas de surprise, position traditionnelle… :  . « La sécurité est au cœur du programme » + « La fiscalité, la propreté des rues », « l’environnement, et en particulier la question des arbres », la gratuité du stationnement le samedi »…

7)  Liste « François Bayrou » (Slogan « Nous aimons Pau! » avec « Une liste d’intérêt général » )  :

URL : http://nousaimonspau.fr/wp-content/uploads/docs/programme.pdf (68 pages pour retrouver l’intégralité des propositions en ligne)

Des touches de « vert » (Extraits : reconfigurer partiellement la place Clemenceau « plus verte et plus vivante » + Parc à Trespoey + Rives du Gave « naturellement réaménagée » + « Lac d’Aressy relié au stade d’eaux-vives par la voie verte »), des aménagements (Ex : « quartier de la gare innovant et créatif » + et « amélioration de la liaison Est/ouest »  via la réalisation de la ligne de bus « BHNS » sans précision sur le mode de motorisation, liaison qui justifierait enfin, la création de la ligne « Fébus » Sud/nord…

Nota :  dans le programme disponible dont la distribution a débutée depuis peu, on aurait souhaité que son programme propose : la baisse de la masse salariale de la ville de Pau,  la poursuite de la diminution de l’endettement de la ville,  la diminution du coût des transports en commun pour les retraités ainsi qu’une baisse significative des impôts locaux et/ou la maîtrise des impôts locaux compte tenu de leur niveau élevé à Pau (Ex : Taxes foncières) ET… s’abstienne de créer une brigade équestre de police municipale «  en particulier pour les espaces verts », dont l’utilité ne me semble pas évidente et dont le coût de fonctionnement pourrait être mieux utilisé ailleurs…

Voir le sur le site web «  franceinfo : .3 auvergne rhône-alpes » , l’article « Clermont-Ferrand : la brigade équestre ne sera pas reconduite » (Par Marie Besse, publié le 30/04/2018) où il est indiqué en fin de cet article « Le coût engendré par cette expérimentation, qui ne tient pas compte du salaire des deux agents, est d’environ 30 000€. »….

URL : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/puy-de-dome/clermont-ferrand/clermont-ferrand-fin-experimentation-brigade-equestre-2018-1467723.html

Divers : « un bon maire » pourrait aussi, même via ses adjoints, répondre à ses administrés lorsque ceux-ci lui adressent un courrier, car que de fois ai-je entendu lors des forums citoyens le vendredi soir dans la salle des mariages à la mairie : « je vous ai écrit mais je n’ai jamais reçu de réponse… », commentaire et/ou remarque identique sur des forums sur Internet : « malgré nos courriels à Monsieur le Maire, nous n’avons pas reçu de réponse… » (?!?).

Et une petite dernière pour… les candidats à la mairie de Pau : pour un petit aperçu des desiderata de quelques habitants, voir la courte vidéo  sur ce thème (Micro-trottoir du 10 octobre 2014 par « La République des Pyrénées » : merci encore aux journalistes qui ont réalisé ce reportage : je laisse le soin aux internautes d’apprécier ou non, la pertinence des réponses. Représentatives ou pas.)

« Commerce à Pau : comment rendre le centre-ville plus attractif ?  » (Durée : 2mn21)

URL :  https://www.youtube.com/watch?v=maE18IOolQY

Constat :  on aura donc assisté à Pau, comme dans d’autres villes en France, à une offensive écolo à… gogo !

Chaque candidat aura procédé au verdissement de son programme « vert de vert ou plus vert que vert  », c’est presque un concours et/ou une course effrénée : « avec moi,  la ville sera encore plus verte » : c’est dans l’air du temps !!!

Rappel : Qui va payer certains de leurs projets ?!? :  peut-être les contribuables palois soumis aux taxes locales… bref toujours les mêmes (environ 46% des Palois…).

Pour l’urbanisme et l’aménagement de la ville, pas sur que tous les candidats, aient lu ou même consulté seulement avant l’élaboration de leur programme, le contenu des sites web suivants :

1) Le PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal : dossier PLUi approuvé en décembre 2019 ), date de publication : 15 janvier 2020.

URL : https://www.pau.fr/article/le-plan-local-durbanisme-intercommunal-plui-approuve-par-le-conseil-communautaire-le-19-decembre-2019

2) Site web « Aqui.fr »  : article « Environnement | Moins de voitures à Pau : un défi que l’agglo partage avec ses habitants »  (Par Solène Méric, publié le 2401/2020).

URL :  http://www.aqui.fr/environnements/moins-de-voitures-a-pau-un-defi-que-l-agglo-partage-avec-ses-habitants,19683.html

3) Le site web « Architectes.org », l’article suivant « Maires et Architectes : 10 clés pour réussir la transition écologique »  (Date de publication : 11/2019 : à lire en ligne ou à télécharger, 96 pages au format .pdf)

Chapeau du dossier :  « A l’occasion du Salon des maires 2019, le Conseil national publie un guide à l’attention des élus des villes petites et moyennes pour les aider à répondre concrètement aux défis de la transition écologique. Ce guide est édité en partenariat avec l’association Villes de France. »

URL :  https://www.architectes.org/publications/maires-et-architectes-10-cles-pour-reussir-la-transition-ecologique

4) Le dossier  « Le Tour de France des solutions » (La mobilisation territoriale pour l’emploi et la transition écologique) publié en novembre 2019 sur le site web « Gouvernement.fr » (36 pages au format .pdf).

Extrait de l’avant-propos :  « Il s’agit de mettre en avant, partout sur le territoire national, à un échelon régional ou local, des projets qui fonctionnent, en matière d’aide au retour à l’emploi, d’adéquation entre offre et demande d’apprentissage, d’accompagnement à la rénovation thermique des bâtiments, de reconquête industrielle / redynamisation de bassin d’emploi, d’écologie du quotidien, etc.

Pour que ces projets réussissent, il est essentiel d’associer toutes les parties prenantes, notamment les élus, les acteurs associatifs, les partenaires sociaux, les entreprises et les citoyens. »

URL :  https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2019/11/dossier_de_presse_-_tour_de_france_des_solutions_-_vendome_-_28.11.2019.pdf

RIEN sur leur vision de la ville intelligente et aussi sur… la cybersécurité : voir à ce propos l’article « Municipales 2020 : la cybersécurité, grande absente des programmes des candidats » (Article de Clémence Jost, publié le 20/02/2020).

Chapeau de l’article :  « La cybersécurité serait-elle la grande oubliée des élections municipales qui se dérouleront en France les 15 et 22 mars 2020 ? Force est de constater que les programmes des candidats en font très rarement mention. Pourtant, les cyberattaques visant des villes ou des collectivités sont de plus en plus nombreuses, dans le monde et en France. Et la note peut être salée pour leurs administrés. Pour Rémi Kouby, Manager cybersécurité chez CGI Business Consulting, une collectivité sera forcément victime d’une cyberattaque et doit s’y préparer. »

URL :  https://www.archimag.com/univers-data/2020/02/20/municipales-2020-cybersecurite-absente-programmes-candidats

RIEN non plus sur leur vision de la ville de Pau (vision stratégique) et pour l’intercommunalité à plus longue échéance (Exemple : avec un projet utile mais… coûteux : la création d’une ligne de bus «Fébus » Est-ouest, qui justifierait la création de la ligne « Fébus » Sud-nord…, projet « BHNS » toutefois inclus dans le programme de l’actuel Maire de Pau).

RAPPEL pour … tous les candidats / inaccessibilité en gare de Pau :  même si cela dépend de « Réseau SNCF », on souhaiterait ENFIN, en gare de Pau, un accès au quai plus facile pour tous les voyageurs tels que les PMR (Personnes à mobilité réduite) = conditions d’accès aux quais 2 et 3 car l‘inaccessibilité vers ces quais est une honte pour une ville-préfecture comme Pau !!!

Nota : l’actuel Maire de Pau, a annoncé, lors de la présentation de son programme le vendredi soir 28/02/2020, qu’il comptait porter plainte contre la SNCF si cette réalisation que beaucoup de Palois réclament, n’était pas enfin réalisée = à suivre…

Par ailleurs et toujours en guise de rappel : les candidats, avant de diffuser leur programme respectif,  ont-ils consulté (?) l’étude « Opinion Way » intitulée « Les Français et l’engagement citoyen pour les élections municipales » (Sondage OpinionWay pour Cap Collectif : date de publication : mai 2019 .  53 pages au format .pdf).

URL :  https://www.opinion-way.com/fr/sondage-d-opinion/sondages-publies/opinionway-pour-cap-collectif-les-francais-et-l-engagement-citoyen-pour-les-elections-municipales-de-2020-mai-2019/viewdocument.html

Encore et encore : je laisse le soin aux internautes d’apprécier ou non, le contenu du programme de tous ces candidats… qui n’abordent pas vraiment les priorités générales des électeurs (exceptés la propreté, la sécurité, l’entretien de la voirie et… la redynamisation et/ou revitalisation du centre ville, attentes que l’on retrouve dans la plupart des villes de la taille moyenne comme Pau et même de villes plus petites…).

Rien de vraiment convaincant surtout lorsqu’il n’y a aucune mention sur le coût + mode de financement d’investissements coûteux, proposés aux Palois dont 46% environ, se contenteront de les financer par leurs impôts !

Le programme de certains candidats, « ratisse » très large, programme qui propose donc et entre autres, des projets d’investissement inutiles et coûteux qui pourraient faire peur aux saumons du gave de Pau !!! 😉 😉 😉

Conclusion : si je devais encore résumer et en bref / programmes connus à ce jour :  toujours rien de vraiment sérieux pour capter des électeurs, la lecture de certains projets d’investissement de la plupart des candidats, suscitant quelques doutes quant à leur crédibilité : promettre « la lune » ne suffit pas pour le « gugusse » que je suis… 😉 😉 😉

On peut se poser la question de ce qu’il en est quant… à la gestion économe des investissements inutiles !

Le manque de sérieux semblant parfois tenir lieu de ligne directrice…

Encore et encore : face au programme respectif des candidats et malgré les éventuelles réserves que chacun peut émettre, à mon humble avis et outre la prime au sortant, la voie est royale pour la réélection de l’actuel maire de Pau et ce, même si cela peut contrarier beaucoup de personnes…

Enfin, deux p’tits rappels :

1) lors de l’élection municipale des 23 et 30 mars 2014 à Pau :

Votants (participation) = 59,01 % ET…. abstention = 40,99% sur 52 955 inscrits.

Source : site web du « Ministère de l’Intérieur » (Résultats définitifs :  Pyrénées Atlantiques (64) – Pau)

URL :  https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/064/064445.html

2) nouveau p’tit retour via un extrait du site web « Lumni » :

« Un désintérêt relatif pour la chose publique, l’une des dérives de la démocratie selon Tocqueville »

« Le rapport des citoyens à la politique :  L’une des dérives possibles de la société démocratique réside pour Tocqueville dans l’indifférence des individus pour la matière politique et civique, chacun ne s’occupant que de sa sphère privée. On assiste effectivement à une perte de confiance des électeurs dans les élus et la chose politique. »

URL :  https://www.lumni.fr/article/un-desinteret-relatif-pour-la-chose-publique-l-une-des-derives-de-la-democratie-selon-tocqueville

J’arrête donc là, ce que certains traiteront peut-être d’élucubrations, quoique… 😉 😉 😉

 »  Qu’est ce donc que la politique si ce ne n’est l’art de mentir à propos ?  » (Voltaire : 1694 – 1778)

 » Comme un homme politique ne croit jamais ce qu’il dit, il est étonné quand il est cru sur parole  » (Charles de Gaulle : 1890 – 1970)

 » Le choix en politique n’est pas entre le bien et le mal, mais entre le préférable et le détestable  » (Raymond Aron,  interview : 1905 – 1983)

Par Robert Contrucci

Consulter svp les articles suivants :

 » Mais, au fait qu’est-ce qu’un bon maire ?  » (Article du 02/03/2020) :   https://alternatives-pyrenees.com/2020/03/02/mais-au-fait-quest-ce-quun-bon-maire/

 » Pau en chiffres  » (Article du 03/02/2020) : https://alternatives-pyrenees.com/2020/02/03/pau-en-chiffres/

 » Pau, pour la gratuité des transports en commun  » (Article du 03/09/2018)  : https://alternatives-pyrenees.com/2018/09/03/pau-pour-la-gratuite-des-transports-en-commun/ 



Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de note : 106

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

5 commentaires

  • Enfin un qui a su analyser sur ce qui se passe pour les élections municipales 2020 à Pau.

  • Dernière contribution avant le vote de dimanche 15 mars 2020… :

    Pour info. et/ou rappel : débat « Elections municipales 2020 (Pau 2020 : le débat) », par « La République des Pyrénées » et « L’Eclair Pyrénées ».
    Merci encore aux journalistes qui ont organisé ce débat « Municipales 2020 à Pau : les sept candidats réunis pour le débat du premier tour » (Vidéo ajoutée le 3 mars 2020 + Durée = 1h 19 mn environ)
    URL : https://www.youtube.com/watch?v=u0eaoJ9Qgjc

  • Meetings électoraux « Municipales 2020 » : si la distance de sécurité n’est pas ou ne sera pas respectée (1m ou plus ?) pour ces rassemblements par rapport aux consignes à respecter lors des votes les dimanches 15 et 22 mars 2020, on peut se poser des questions…

    A lire les infos qui fusent dans les médias et pour les publics les plus fragiles (Ex : personnes âgées et/ou parfois malades), il y a un risque à évaluer avant d’assister à ces regroupements limités à 1000 personnes.
    OR , on peut avoir un doute aussi bien pour 100 personnes que pour 1000 personnes…. ; en effet, ailleurs en France, de nombreux meetings ont déjà été annulés…

    J’ose espérer que la France ne passera pas en « stade 3 » juste après les municipales 2020 = Quid ???

    Voir les 2 sites web suivants (sélection) :
    1) Site de l’ « L’Express (Campagne perturbée) : article « Coronavirus : meetings annulés, Facebook Live… Les municipales en mode système D » (Par Paul Véronique, publié le 10/03/2020 )
    Chapeau de l’article : « L’épidémie de coronavirus bouleverse la campagne des municipales, forçant les candidats à s’adapter pour faire valoir leurs idées. »
    URL : https://www.lexpress.fr/actualite/politique/coronavirus-meetings-annules-facebook-live-les-municipales-en-mode-systeme-d_2120559.html

    2) Site du « Huffpost » (Actualités) : article « Si le stade 3 de l’épidémie de coronavirus en France est annoncé, ces mesures seront envisagées » (Le HuffPost avec AFP, publié le 11/03/2020)
    URL : https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-stade-3-mesures_fr_5e6910a7c5b6670e730292c2

    A suivre l’allocution télévisée du Président de la République, ce jeudi 12 mars à 20 heures consacrée au Covid-19….

  • « Encore et encore : je laisse le soin aux internautes d’apprécier ou non, le contenu du programme de tous ces candidats… »

    Le candidat Bayrou, se contente « d’aimer Pau », c’est un peu juste!
    On oublie toujours de dire, car c’est lourd de sens, qu’il présente une liste MODem, LR, LREM et que le futur conseil municipal votera pour élire les sénateurs; son action dans la politique générale fait donc partie de son programme, en non-dit bien sur!
    + soutien sans faille du gouvernement,
    + ordre aux députés du Modem, membre du conseil municipal entre autres, de s’associer à ceux de la LREM,
    + ordre d’intervenir dans ce sens lors des prochaines élections des sénateurs..
    Les résultats de ce soutien ont déjà reçu l’approbation générale!!! Pour beaucoup, cela suffit!
    Comme les subventions aux collectivités ont fléchi très sensiblement sous ce gouvernement, la répercussion sur les chiffres communaux sont compréhensibles.
    L’avenir pour la mise en route de l’université LREM est en route avec le nouveau venu.

  • « Je vous ai écrit mais je n’ai jamais eu de réponse ». Est-il admissible qu’un maire, de façon systématique, ne réponde pas aux courriers de ses administrés ? Il leur répond « écrivez moi personnellement. Ceux qui l’ont fait savent que cela ne change rien. Cela traduit une suffisance difficilement acceptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *