Pour aider les petites mains

5
(21)

La confection des masques peut se faire grâce au bénévolat de couturières. André Duchateau lance un appel aux dons. Il sollicite la solidarité du plus grand nombre.

Bonjour à tous,

         Un petit groupe de couturières solidaires est à l’oeuvre sur Pau et ambitionne de grossir ses effectifs afin de produire des masques tissus de qualité AFNOR et des sur blouses lavables à destination des structures d’intervention à domicile auprès des publics fragiles, ou de salariés contribuant au fonctionnement de la vie quotidienne de tous .
L’idée est de créer un réseau de couturières confinées et bénévoles pour une production de masques totalement gratuits.

         Ce modèle fonctionne déjà dans beaucoup de villes Françaises autour de groupes Facebook. Celui de Tarbes connait un grand succès avec plus de cent couturières à l’oeuvre et une production de 500 masques/ semaine.

         Pour commencer à PAU, je lance en urgence un premier appel aux dons :
–  DRAPS et TISSUS ADAPTÉS à la fabrication de masques.
–  TEE-SHIRT EN COTON
–  BOBINES DE FIL A COUDRE
         Pour ne pas rajouter au travail des couturières, il est indispensable de donner des linges propres et dont la qualité de tissus n’est pas visuellement altérée.  

–  si vous voulez devenir  » COUTURIÈRES SOLIDAIRES  » ou connaissez des volontaires maitrisant l’art de la machine à coudre, les coordonnées seront les bienvenues.

        Bien évidemment, nous savons tous que des commandes massives nous sont promises par les institutions … Mais nous avons compris depuis 5 semaines que les concrétisations locales s’avèrent plus sûres, les besoins sont d’ores et déjà confirmés et la gratuité aidera les structures qui bénéficieront des dons .  N’hésitez pas à solliciter vos voisins, à collecter, à parler de l’initiative pour réussir cette première collecte.

          J’assurerai les premières collectes et redistributions personnellement puisqu’il m’est permis de circuler sans les contraintes de tout un chacun pour ce type d’activités. Ensuite , l’association Léo Lagrange et CAP SOLIDAIRE que j’ai sollicité viendra en appui d’ici quelques jours pour développer cette coordination.

            J’attends vos retour mail, vos idées ou tuyaux éventuels ou vos appels au
06 89 35 02 73  et vous remercie vivement par avance de votre mobilisation .

Bien amicalement .
André DUCHATEAU .

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 21

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

5 commentaires

  • https://www.france.tv/france-2/journal-20h00/1473717-edition-du-mercredi-20-mai-2020.html

    Dans le Journal de France2 du 20h du 20/05/2020 ( 30ème minute ).
    Sur la chanson de Pierre Perret: vous saurez tout sur les masques, les bleus, les verts, les jaunes, les béarnais, les tunisiens, les portugais, les espagnols, et les chinois….

  • L’idée a eu du mal à germer! Mais c’est déjà ça.
    Alors que Taiwan, la Corée du Sud, le Japon et Singapour nous avaient montré le chemin!
    Et dire que pendant 3 mois on nous a dit et répété que les masques étaient inutiles, même ici, même la porte parole du gouvernement, la méthode Goebbels, à force de répéter un mensonge, tous les membres du gouvernement y on cru, sauf les citoyens français.

    Enfin une production de masques Made in Béarn que nous avions à nos pieds sans avoir besoin d’aller pleurnicher aux quatre coins du monde, des masques, des masques, des masques….
    Les tissus sont Made in China,
    Les files de couture sont Made in China,
    Les aiguilles sont Made in China,
    Les pinces nez sont Made in China,
    Les machines à coudre sont Made in China,
    Les couturières sont Made in Béarn, gratuites,
    L’électricité est Made in France.
    La co… rie, elle, est bien Made in France.

    Mais qu’est devenu le Conseil Général dans tout ça lui qui finance, me semble-t-il, les affaires sanitaires et sociales?

    Et dire, que depuis hier 28 avril 2020, la Caisse des Dépôts et Consignation veut financer la relocalisation des fabrications de masques et de respirateurs, quelle imagination??
    Mais c’est déjà un premier pas.
    Qu’elle relocalise, déjà les tissus spéciaux, les fabrications d’aiguilles etc…, ou du moins qu’on reconnaisse nos productions nationales ça sera déjà ça.

    Faudrait, peut-être qu’elle réfléchisse à tellement d’autres relocalisations et en premier lieu qu’enfin on respecte les accords de Paris de la Cop21 de 2015 signés par 183 pays que personne ne suit, vous savez, je vous le rappelle, des accords qui incitaient à moins de d’émissions de carbone.

    Mais qu’attendons-nous pour que les appels d’offres publiques, à commencer par ceux de la Maire de Pau et de la Communauté d’agglo de Pau, ne retiennent que le moins disant carbone et non plus le moins disant financier.
    La France fabrique des produits beaucoup moins chers que ceux importés qui viennent de l’autre bout de la terre et à des taux d’émission carbone 40 fois moins élevés sans compter les transports.

    La CDC pourrait s’y pencher avec un peu d’imagination. Non?

    Mais bon en résumé, continuer, car il en faudra plus que 500 000 masques.

  • C’est quand même réconfortant de voir de telles réactions positives de terrain.

    Je pense que ces masques « artisanaux » dont la composition paraît bien encadrée, même s’ils ne sont pas certifiés, seront utiles. A condition toutefois de ne pas oublier d’appliquer les gestes barrières.

    Cela change des débats publics binaires sur les lacunes de pilotage de notre Etat providence.
    Les administrations, les communautés de communes, les communes et les entreprises ont commandé des masques. Le maire de mon village (300 habitants) a commandé 500 masques auprès des Etablissements Moutet à Orthez. Ils devraient être livrés à la fin de ce mois.
    Ces masques doivent être forcément homologués car la responsabilité de tous ces acteurs institutionnels ou privés est engagée. Je suis étonné que cela ne soit pas vu comme une évidence. Toutefois, la distribution risque d’être un peu pagailleuse.

    Nous attendons tout de l’Etat alors que des solutions de terrain peuvent émerger. J’entends par exemple en ce moment, des questions sur l’ouverture des classes Elles doivent aussi trouver des solutions de terrain.

  • Merci à vous. Difficile de protester localement sans tomber dans la démagogie quand la débacle est plutôt d’ordre Nationale et tellement visible au yeux de tous, comme l’illustrent les nombreux échanges ALPY.
    Ici, nous avons une double chance, celle d’avoir bénéficié du confinement alors que le coronavirus n’avait pas encore réussi à se développer trop fortement en Béarn et pour ce qui est des masques, il se trouve qu’avec le directeur du CCAS, nous avions stocké au cours de l’hiver 2009-2010 dans les combles du CCAS , plusieurs dizaines de milliers de masques FFP2 de l’épidémie H5N1 . La trouvaille n’est donc ni un exploit, ni un miracle… Cela a permis une distribution solidaire vers des communes de l’agglo et pour plusieurs communautés de communes qui les ont dispatchés vers leurs Ehpad, SSIAD et SAD. Cependant ce stock doit s’épuiser… Les masques achetés par la région et le département arrivés il y a 8 jours sont en distribution toujours pour ces structures médico-sociales nonobstant les réquisitions consenties d’une partie d’entre eux au bénéfice des hopitaux !
    Je comprends l’impatience des citoyens évidemment, mais la situation Nationale sur les masques est celle d’un lent rattrapage de l’exécrable départ du 3 Mars, où la réaction du directeur général de la santé a été de commander 2 millions de masques pour faire face à la situation que le président de la République, un brin fataliste, nous décrivait comme  » inexorable  » le 5 Mars … 2 millions de masques pour toute la France !!! Il semble que ce même DGS qui nous sert généreusement son sourire fier et autosatisfait chaque soir, soit celui qui ai recommandé de se débarrasser du stock
     » Bachelot  » d’un Milliard de masques. Restera à éclaircir à quelle date et de quelle manière, le forfait a t’il réellement été accompli ? Car il était beaucoup trop simple
    ( et faux semble t’il ) de déposer le fardeau sur les épaules de Madame Touraine.

    Pour les citoyens, bien que le système D à la Française nous montre tous les jours que des masques chirurgicaux sont assez répandus sur les visages dans l’espace public, c’est le masque tissu grand public qui devra s’imposer, par défaut. La communication va bon train chez les élus locaux pour les annonces de commandes …
    A Pau, la commande de 500 000 masques a déjà 8 jours, les 150 000 premiers seront distribués la semaine du 4 Mai . J’ai noté hier soir la question des tests… Après la pénurie, maintenant qu’ils sont là, on nous dit que les laboratoires des PA ont une surcapacité de 1500 par jour … Mais je sais bien que les lourdeurs viennent de l’ARS et des directives Nationales, pas du local, forcément.

  • Pierre-Michel Vidal

    Merci Monsieur Duchateau , au moins on peut compter sur vous.
    L’ académie de médecine vient de recommander expressément à tous les français de porter un masque sans attendre (cf. Le Figaro de ce mercredi). Impossible d’en trouver un seul sur Pau. Où sont ces masques? Que fait François Bayrou qui en avait promis 500 000 aux palois ? On aimerait bien voir les élus un peu plus à la manœuvre sur le terrain. C’est une faillite majeure de l’agglo. Qu’attends l’opposition pour protester?
    La population se sent abandonnée. C’est plus facile de faire le beau à la télé que de se tenir auprès de ses administrés dans ces moments de peine et d’angoisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *