Un vote bien inutile !

L’intervention du premier ministre offre une fois de plus, l’occasion de constater que les appartenances politiques sont plus fortes qu’une confrontation loyale d’idées.

Et le vote de lundi est là pour démontrer le blocage intellectuel de nos députés qui, hormis quelques exceptions, votent selon leur appartenance politique. Au point d’ailleurs que certains doivent rendre des comptes à raison de leur dissidence. C’est toute la problématique du système majoritaire. Quand tu es dans la majorité tu es POUR ce que propose le gouvernement et si le lendemain elle change tu es contre ce que tu avais approuvé la veille. C’est d’ailleurs ce qui se retrouve chez beaucoup d’élus LREM ou MODEM. Et qui n’a vu à  PAU une ancienne opposante à François BAYROU devenir une de ses plus proches ? Comme LREM, le MODEM  a fait son marché chez d’anciens PS qui n’avaient plus d’avenir sous cette couleur. Ces gens-là sont prêts à vendre leur âme, mais ce n’est pas pour une poignée de lentilles comme dit la bible.  La trahison a toujours un bon prix surtout qu’elle est vite oubliée ! El la morale dans tout ça ? Personne n’est appelé à voter pour elle.


Pierre ESPOSITO

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

3 commentaires

  • « Les partis : des organisations professionnelles pour la conquête des places. »
    Charles de Gaulle – Octobre 1962

  • Bonjour. Monsieur, cessez cette naiveté bisounours, tel un enfantillage. Revenez sur terre!
    Il n’est nullement inscrit dans la loi qu’un député doit voter en son âme et conscience en toute autonomie et indépendance, et agisse pour les citoyens qui l’ont élu. Son rôle et sa tâche sont d’obéir servilement à son groupe et au chef, sinon il est exclu d’office comme « frondeur ». Des exemples tangibles existent: M.Cédric VILLANI et Madame Martine WONNER.
    Arrêtez de faire croire que des valeurs morales utopistes existent telles que honnêteté, franchise,respect, solidarité, liberté, égalité, fraternité.
    Le monde de l’ultralibéralisme du banquier c’est l’argent-roi. Lisez les exemples tangibles de la presse avant qu’elle soit définitivement muselée: la grande distribution refuse primes et augmentations aux salariés dits essentiels. Les riches télétravaillent et se confinent à l’abri dans des îles privées et investissent dans la valeur refuge or. L’épargne des pauvres qui anticipent leurs licenciements est fustigée par l’économie. Les citoyens sont traqués et fliqués (tracking) par smartphone ou par bracelets électroniques. Toute banderole de protestation entraîne une garde à vue et placement devant un juge, même le 1er mai. Le fichier des malades est accessible aux brigade tracking. On risque du pénal et de la prison avec les attestations de sorties. Imposer le port du masque est considéré par le Conseil d’Etat (Mairie de Sceaux avril 2020) comme une atteinte aux libertés individuelles mais on risque du pénal si on n’en porte pas.
    L e rôle d’un député est d’être un godillot playmobil devant obéir à son Duce et de se soumettre aux divers lobbies bancaires et économiques (grande distribution) qui le soutiennent.
    Au demeurant, lorsque l’Etat d’urgence est décrété, le parlement n’a aucun pouvoir, d’ailleurs inutile avec une majorité absolue et le 49-3. Grâce à l’expérimentation socialiste (M. H), toutes les techniques juridiques et abusives de cet Etat d’urgence sont bien rodées. Arrêtez de croire utopiquement et naïvement en la démocratie et surtout qu’elle reviendra: l’ Etat d’urgence est pérenne puisque la majorité va le proroger Mardi 05/05/2020 jusqu’en 2050.
    La seule issue possible pour un député de s’en sortir est d’agir comme un mouton et d’obéir à son groupe, notamment pour la majorité. Ne l’oubliez pas lorsque la période illusoire des législatives arrivera et que pendant deux semaines (sur cinq ans de pouvoir) on vous vendra ces chimériques valeurs pour obtenir une bonne place bien planquée avec les privilèges s’y afférant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *