Déconfits ? Non, surtout pas !

4.5
(10)

Nous l’attendions depuis longtemps ce bout du tunnel dans notre confinement. Tant qu’il risque de nous éblouir. Au sortir du rêve, la dure réalité peut paraître bien austère lorsque l’on sort du lit. En l’occurrence, il ne faudra pas compter sur les bises, les embrassades, les bars, les spectacles.

Certains s’y livreront et mettront en danger non seulement leur entourage, mais aussi les personnes rencontrées et les personnes fragiles inconnues.

La reprise économique sera sans doute moins facile qu’espéré ; car la chute d’entreprises en difficulté, le chômage remonté à un haut niveau auront des conséquences. Si le manque d’activité a conduit à une épargne forcée, l’injection massive de liquidités à un niveau beaucoup plus élevé risque de rogner des marges de manœuvre collectives des états. Il y a un risque fort que la pandémie creuse les inégalités, renforce les forts, ou du moins certains d’entre eux, et affaiblisse les faibles. Le confinement a privilégié les grandes surfaces, les acteurs du numérique et du commerce en ligne et mis le petit commerce un genou à terre.

Il vaut mieux s’attendre à tout cela et se conduire de manière prudente. Rien ne serait pire que d’être déconfits, mis à terre par une seconde vague de la pandémie.

Gardons l’espoir d’une réussite sur le virus. Elle est possible. L’Histoire nous apprend qu’après la boucherie de la première guerre mondiale et l’épidémie meurtrière qui a suivi, le renouveau est venu avec les «années folles» et que les «trente glorieuses» ont succédé au second conflit mondial. Mais il nous faudra d’abord de la lucidité, de la retenue, et du courage. Montrons que nous en avons les capacités.

Pas de retour en arrière ! Faisons barrage aux démons du passé !

https://secure.avaaz.org/campaign/fr/green_recovery_loc/

Inventons du neuf ! Plutôt que le profit, privilégions l’humain, la solidarité, la joie !

Jean-Paul Penot

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de note : 10

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

3 commentaires

  • Cher professeur, en plus des maths, il ya d’autres sujets avec lesquels j’aimerais bien discuter avec vous: le Crédit Impôt Recherche (CIR). N’hésitez pas à me contacter

  • C’est pour cela qu’il faut être vigilants!

  • Hélas, cher professeur, je ne crois pas à un retour en joie. Je crois plus à des profiteurs de la crise qui vont encore plus accentuer les inégalités. Aix héros modestes en première ligne on propose de travailler plus pour gagner moins ou pire on les paye en mots sous forme de médaille dans rémunération supplémentaire ni considération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *