Ma Liberté : Respirer !

Pollution dans l’agglomération de Pau-Pyérnées…

Pitié pour mes poumons pourrait-on dire !

Le jeudi 2 juillet 2020 à 11h32, depuis l’avenue Marcel Dassault à Lons 64140, tout le monde pouvait apercevoir cet énorme panache de fumées toxiques provenant de  » brûlis sauvages dans le secteur de Lons « .

Situé à seulement à 3,5 km de la Mairie de PAU sans avoir de jumelles, le Président de la communauté d’agglo comme le Maire de LONS 4ème vice-président, auraient pu admirer cette pollution habituelle.

Cette situation déjà signalée en 2018 au Président de la communauté d’agglomération écrivait dans sa réponse en date du 13 septembre 2018 :

…  » que les services de l’agglomération en charge de la gestion de l’aire d’accueil de Lons, accordent une grande vigilance au respect de la réglementation en la matière . »…

 » Cependant, ….en dehors des horaires de présence des équipes de l’Agglomération sur le site ( le dimanche en particulier ), certaines pratiques illicites sont observées. »

 » Sur ces périodes, il appartient aux forces de Police, municipale ou nationale de constater l’infraction et de la faire cesser voire sanctionner. »

 » A ce titre, je vais relayer votre interpellation auprès des Maires des communes concernées ainsi qu’auprès des responsables des services de l’état ».

 » Soyez assuré que j’accorde comme vous, une attention particulière au respect des règles de bon usage collectif et à la réglementation en vigueur. « 

 » Je vais demander également aux équipes de l’Agglomération en gestion de l’aire d’accueil, d’effectuer un travail de rappel à la réglementation et aux sanctions potentielles en cas d’infraction. « 

 » Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs. »

Signé : » François BAYROU

Président de la Communauté d’Agglomération

Pau Béarn Pyrénées « 

C’était en 2018, peine perdue, à quoi bon écrire ou aller voter.

Je comprends mieux, que les citoyens aient, peut-être, en signe de protestation ou pour d’autres motifs, boudés les urnes lors des dernières élections municipales de 2020.

Cela montre bien l’IMPUISSANCE de nos édiles à faire respecter la dite  » réglementation en vigueur « , mais aussi la faiblesse du Président de l’agglomération qui n’arrête pas de dire partout que :

 » L’Europe est faible « , « nous sommes faibles « , « la France est faible et nous sommes divisés « .

C’est un peu facile de dire que les autres sont faibles alors que vous ne donnez pas l’exemple comme Président de la communauté d’agglomération de Pau Béarn Pyrénées en charges de cet aire d’accueil.

C’est d’autant plus étonnant que le n° 2 de la Communauté d’agglomération est Juge d’un Tribunal Administratif. Et rien ne se passe ???

Devant un tel spectacle de pollution sur la communauté d’agglo, que pensent les industriels qui sont soumis aux règles européennes environnementales, qui sont à l’amende lorsqu’ils sont en faute ?

Quant aux associations de défenses de la nature, elles sont inexistantes sur ce genre de sujet à traiter. Là aussi quel courage ! Mais par contre quand il s’agit d’attaquer les sociétés du CAC 40, elles sont là pour faire de buzz.

La France est tellement loin de montrer l’exemple en Europe en matière d’environnement, nous sommes pointés du doigt par les touristes étrangers our notre saleté.

Ne perdons-nous pas toute crédibilité ? : incinérations sauvages, déchetteries bis sauvages, déchets divers au bord de nos routes et autoroutes, dépôts de gravats partout en France….etc. et, il y a peu, et ce sur une commune de l’agglomération de Pau , « une fonderie à ciel ouvert «  , comme l’avait titré un article de presse dans le journal local, en août 2018, sans que personne n’ait protesté ou n’ait été mis à l’amende pendant des années et des années.

Quel courage là aussi !

Vous avez inauguré en grande pompe en tant que Président de la Communauté d’Agglomération de Pau Pyrénées un Institut Confucius en octobre 2019.

Que n’avez-vous appris de Confucius qui écrivait en même temps que Platon :

 » un bon livre, un bon discours, mais pas autant qu’un bon exemple « .

C’est l’exemplarité qui manque en France à beaucoup d’élus et des amendes dissuasives seraient une normalité.

Il y a encore du travail à faire.

Un citoyen de l’agglomération.

Pau le 24/07/2020

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *