Pharmacies et gestes barrières

Récemment, je suis allé dans une pharmacie paloise chercher des médicaments pour une amie provisoirement handicapée. Une fois servi, ou plutôt partiellement servi (voir plus loin), j’ai dit à la vendeuse (ou préparatrice, ou pharmacienne) que je ne voyais pas le gel hydro-alcoolique.

Voici le petit dialogue qui a suivi : « Vous voulez un petit ou un grand flacon ? » « Je cherche le distributeur de gel hydro-alcoolique. » « Nous n’en avons pas. » « Ah bon ? Il y en a un peu partout, à la poste par exemple, et dans presque tous les magasins où je vais. C’est quand même un comble que chez vous, dans une pharmacie, il n’y en ait pas. » « On ne nous en a pas donné. » « ‘‘On’’, c’est votre patron, je suppose ? Il n’a pas les moyens de fournir du gel hydro-alcoolique pour vous et pour vos clients ? » Une cliente présente dans la pharmacie a partagé mon indignation, et remarqué avec philosophie que les cordonniers étaient les plus mal chaussés.

Je n’ai pas poursuivi la discussion, et je suis parti en direction d’une pharmacie concurrente, la première n’ayant pas pu me fournir l’un des médicaments de l’ordonnance. Dans cette seconde pharmacie, ils avaient le médicament manquant, que j’ai acheté, mais eux non plus n’avaient pas de distributeur de gel hydro-alcoolique. Je me suis cette fois abstenu de tout commentaire, et j’ai décidé de vous écrire.


Paul Larreya

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Un commentaire

  • Teneur de votre communication : surprenant, surtout lorsqu’on consulte le site web du « Ministère du Travail » avec l’information destinée aux pharmacies « Travail en pharmacie : quelles précautions prendre contre le Covid-19 » (Site « Ministère du Travail » : kit de lutte contre le Covid-19 . 5 pages)
    URL : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/covid19_pharmacie_v080520.pdf

    Extrait de la section « Dans l’espace de vente » (page3) : « Fournissez du gel hydroalcoolique à chaque comptoir et faites nettoyer les mains fréquemment » (Nota : pour le personnel et… pas pour les clients ? 😉 )

    « Etonnant, non ? » (clin d’œil au « Sieur »… Pierre Desproges 😉 ) : pour des professionnels de la santé, pas de distributeur de gel hydroalcoolique dans les pharmacies où vous êtes allé ? = peut-être attendent-ils que les clients viennent avec leur propre flacon de gel hydroalcoolique ?!?

    J’ose citer les paroles de la chanson du groupe « Chagrin d’amour » : Chacun fait ce qui lui plait (1982 : extraits pour le « fun » 😉 😉 😉 ) :
    « Je stérilise, les murs qui dansent, l’alcool ça grise et ça commence… »
    « C’est plein de Kleenex et de bouteilles vides »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *