Le président en Jet-Ski

2.9
(42)

La Cinquième République, cela a été dit par nombre d’historiens, est l’héritière de l’Ancien Régime. Elle a quelque chose de monarchique non seulement parce qu’elle remet entre les mains d’une seule personne un  pouvoir considérable, mais aussi dans ses rituels et dans l’image qu’elle projette de son chef. La différence essentielle avec la monarchie absolue, telle qu’elle fonctionnait à son apogée, sous Louis XIV par exemple, c’est qu’elle n’est pas de droit divin mais fondée sur le suffrage universel et tempérée par l’Assemblée Nationale et le Sénat. Il n’en reste pas moins que le Président de la République bénéficie d’avantages substantiels, liés à sa fonction, notamment en matière résidentielle.

Il y a le Palais de l’Elysée en plein cœur de Paris mais aussi le discret Pavillon de La Lanterne à Versailles et aussi le Fort de Brégançon sur la côte de Provence, une sorte de Palais d’été, ancienne forteresse royale qui doit beaucoup, pour sa décoration et son agrément, au bon goût de Claude Pompidou. Brigitte, l’épouse de notre président, y a fait bâtir une piscine, ultime avatar d’une très longue histoire.

Les présidents, comme des monarques, en toute légitimité, en ont usage de droit durant l’exercice de leurs fonctions. Leur séjour ne peut dont pas leur être reproché. Les Macron ont reçu, en voisin, la visite, d’un des anciens locataires du Fort, Nicolas Sarkozy parti en vélo de la demeure des Tedeschi où vivent les parents de Carla, sa femme. L’hôte du moment attend ce jeudi Angela Merkel pour une réunion capitale qui sera scandée par les cigales, embaumée par le thym, le romarin, la myrte qui s’accrochent aux rochers et à peine perturbée de quelques cris de mouettes. Souhaitons que cela les inspire…

Le Président s’ennuie-t-il dans le Fort ? En tout cas on l’a vu au guidon d’un jet-ski, un de ces scooters des mers qui empoisonnent les plages par leur vacarme, leur fumée et les accidents fréquents qu’ils causent aux baigneurs. Il s’est fait photographier sous toutes les coutures et cela fait la une des hebdos peoples qui ont trouvé là leur miel. Faut-il en faire l’impasse pour autant?

Un de mes correspondants me signalait : « Une telle machine consomme environ 15 litres de carburant par heure. Cela représente 35 kgCO2e par heure. A titre de comparaison, 1h de vidéo en streaming basse déf (2Go) = 0,2 kgCO2e (175 fois moins) ! Lire un livre (en entier donc plus d’une heure) = 1,1 kg (35 fois moins) ».

Une pétition lancée par un Arcachonnais pour la limitation de cette pratique du jet-ski sur le Bassin a reçu 7500 signatures quelques jours après son lancement. C’est dire la détestation de cette pratique par le quidam. Les écologistes sont en première ligne de cette protestation, ainsi on peut lire dans l’édition en ligne de France 3 Nouvelle Aquitaine : « Selon Daniel Delestre, président de la SEPANSO Gironde et Aquitaine, les scooters des mers provoquent une double gêne, humaine et faunistique. Le bruit est fortement perturbant pour les oiseaux -notamment au Banc d’Arguin- mais aussi pour les poissons, tentés de fuir le Bassin qui est pourtant leur lieu de reproduction : « C’est un viol des espaces maritimes comme le quad peut l’être en forêt. Le bruit des scooters dépasse tous les autres bruits. Certains habitants du Bassin ont vendu leur maison parce qu’ils ne le supportaient plus ! » https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/halte-pollution-petition-mobilise-contre-scooters-mers-bassin-arcachon-1837354.html. Pour dire un mot du coût du jet-ski, restons dans le coin de Brégançon ; à Sainte-Maxime pour une heure cela va de 150 à 190 euros https://www.jetski-cotedazur.fr/jetski-tarifs-locations-randonnees.php. Bref cela n’est pas donné…

Il y a quelque chose de très « Poutinien » dans la démarche : Poutine à la chasse, Poutine aux haltères, Poutine au ski – Emmanuel aussi, à Barèges, quand les affaires vont bien pour lui- et Poutine fait du jet ski, comme Emmanuel… Manquent les gourmettes, les pendentifs en or, mais les « Ray Bans » sont bien là. Le Président embarquera-t-il, en croupe, la Chancelière lors de sa visite? Où reprendra-t-il une tenue plus classique comme Jacques Chirac qui portait des mocassins sans chaussettes.

Plus sérieusement, que veut nous signifier Emmanuel Macron à travers ces clichés qui ont largement circulé et qui ont eu sans doute l’aval de son service communication ?

Est-ce une nouvelle fois sa jeunesse que le Président veut exhiber pour en faire un argument ? Tente-t-il de séduire ces jeunes fascinés par la vitesse, le bruit, les « sensations » vantées par ceux qui en font commerce ? On le croyait convaincu de la nécessité du respect de l’environnement, adepte des transports doux, de cette « modernité d’invention » qu’il avait célébrée lors de son hommage à Georges Pompidou, préfère-t-il en réalité l’écume et le choc violent de la vague qui fait bondir la machine dans un rugissement vulgaire ? Veut-il en fait par ces exploits stupides esbaudir le populo ? Se poser en roi de la thune ? Inciter à la dépense en ces temps de crise et de deuil aussi ? Faire la Une de Gala, est-ce là une ambition de Président de la République ?

Il est à craindre que Georges Pompidou –fort tolérant pourtant- qui goûtait le charme de la Provence et du Fort aimait la baignade, les promenades, les visites de galerie d’art et la lecture ne se soit pas vraiment reconnu dans ce bruyant  » jet-ski-man » (excusez le néologisme).

On peut se demander si c’est vraiment la place d’un Président que de chevaucher une de ces vulgaires et bruyantes machines. Comme on a pu s’interroger lorsqu’Emmanuel s’est fait prendre en photo entouré de danseurs du DJ Kiddy Smile aux torses luisants et dénudés lors de la fête de la musique dans les salons de l’Elysée https://www.leparisien.fr/politique/macron-avec-des-danseurs-a-l-elysee-une-photo-qui-continue-a-faire-du-bruit-23-06-2018-7789650.php

Chez Emmanuel Macron, on le sait désormais, rien n’est laissé au hasard. Il y a chez lui aussi une inclinaison à la provocation qui peut séduire par moment mais qui ne correspond pas à l’image d’un Président de la Cinquième République. Pas plus, d’ailleurs que partir au petit matin en scooter porter des viennoiseries à sa maîtresse… comme l’avait fait le Président normal.

Comme le dit Karim Ouchhi, Conseiller Régional Île-de-France et avocat : «Macron a le droit après tout de se détendre et de « s’éclater » en jet-ski sous l’œil des caméras. Rien d’illégal à cela. Mais qu’il ne vienne plus nous parler de sobriété écologique et d’incarnation gaullienne du pouvoir, respectueuse de la fonction présidentielle »

Le Président viendra-t-il en rollers au prochain Conseil des Ministres ?

Pierre-Michel Vidal     

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 2.9 / 5. Nombre de note : 42

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

6 commentaires

  • Démocratie représentative = Aristocratie élective, en fait.

    Le (petit) coté démocrate est de pouvoir changer de représentant(s), au niveau national ou local, tous les 5 ou 6 ans. C’est toujours mieux qu’une aristocratie ou monarchie héréditaires, où un changement n’a lieu qu’au décès.

    Mais de plus en plus de gens ne veulent pas fournir un chèque en blanc, et entendre le discours « je suis élu, je suis légitime, je décide » pendant 5 ou 6 ans. Il est permis d’avoir plus d’exigence sur l’aspect démocrate du régime. Ne serait-ce que pour les débats au Parlement.

    Encore faut-il pouvoir proposer une alternative viable : les mots démocratie représentative, ou participative, voire directe, ont circulé. Mais il est plus difficile de fournir le mode d’emploi. Plus facile d’organiser une consultation, ou concertation, que d’expliquer de façon transparente la boite noire qui va ensuite compiler toutes les contributions.
    Pour évoluer vers plus de démocratie et de pluralisme, le défi reste à relever.

  • Je me demande si le Jetski du président ou sa piscine à 35000€ sont des sujets à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui.Une telle « dépense »par rapport aux 2millions (et quelques) piscines qui existent en France ça fait un peu « congés payés »….sauf à considérer que le président de la République serait le seul à ne pas avoir droit à cet équipement.
    Un peu d’investigation serait intéressante pour mettre en lumière le coût des vacances présidentielles par rapport à celles de ses prédécesseurs….

  • Nous sommes sous le régime d’une monarchie républicaine. Quand il pleut, la reine d’Angleterre porte elle-même son parapluie. Le président de la République française fait porter le parapluie qui l’abrite par un larbin. Lorsqu’il fait un discours, le président américain dépose lui-même le texte sur le pupitre. Le président français, dispose d’un officier d’état-major pour placer le dossier sur le pupitre. Ce sont des détails qui ont une signification. Dans notre pays les hommes politiques ont cet état d’esprit qui les incite à être servis.
    Un autre point : la résidence de la Lanterne était mise à la disposition du Premier ministre. Sarkozy a décidé qu’elle serait à la seule disposition du président.

  • « réunion capitale qui sera scandée par les cigales, embaumée par le thym, le romarin, la myrrhe qui s’accrochent aux rochers et à peine perturbée de quelques cris de mouettes »

    Je me permets de préciser que, surtout en cette saison, les cigales et les mouettes seront bien de la partie, que les odeurs des romarins sans doute aussi, car le piton de Brégançon est très acide(quartzite); Le thym? c’est possible, car il est tolérant dès qu’il fait chaud et sec mais il préfère le calcaire, c’est sur ce sol qu’il développe le plus ses odeurs.
    Quant à la myrrhe, sûrement pas, il doit y avoir confusion avec le myrte, la plante typique des maquis, donc acides, des pays méditerranéens.
    Sauf si des invités de la péninsule arabique ont offert, en pots, des pieds de cet arbre.

    • Pierre-Michel Vidal

      Confusion en effet cher M. Vallet, il s’agit bien de la myrte dont on fait en Corse un alcool savoureux et non pas la myrrhe des Rois Mages. Vous êtes un puits de sciences… Je corrige donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *