Trois députés palois sont pour «la non écologie»punitive !

4.6
(14)

Merci Florence Lasserre, Jean-Paul Mattéi, Josy Poueyto pour la défense de la FNSEA et les vraiment très peu nombreux betteraviers industriels «palois» !

Vous les avez préférés aux apiculteurs et à tous les agriculteurs de fruits et légumes de votre région, ainsi qu’à vous-mêmes,

Ils s’en souviendront

Bien des Palois d’ailleurs aussi, quand, le jour venu, vous viendrez défendre, pour les prochaines élections, vos prétendues convictions écologiques !

Vous n’avez pas compris qu’en votant pour l’autorisation d’un retour aux néonicotinoïdes :

+ vous favorisez la prolifération des pucerons qu’on vous dit vouloir combattre ! En effet, d’une part, ces traitements stimulent le développement de résistances, d’autre part vous permettez la disparition de tous les prédateurs des pucerons.

+Vous ne détruisiez pas seulement les abeilles de nos ruches mais l’ensemble des pollinisateurs donc il y aura de moins en moins de fruits et légumes, les prix vont exploser !

Résoudrez-vous la révolte sociale et paysanne ?

Dérogation jusqu’à 2023 !!! Chacun sait qu’en 2023, aucune solution ne sera trouvée, il ne faut pas d’ailleurs, les lobbys s’y emploient ; il faut continuer à vendre «l’opium» des plantes, des animaux et des hommes !

Pourtant des solutions il y en a :

* Sans pesticides, les prédateurs reviennent. Contre les pucerons citons :

Les coccinelles. Une larve ou un adulte en dévore plus d’une centaine par jour, la Chrysope, le Forficule ou perce oreille, Guêpes et Frelons, Libellules et Demoiselles, Mante religieuse, la Syrphe, la Sauterelle, les Staphylins…, en bref, tout ce qu’on détruit avec les néonicotinoïdes, en ajoutant, bien sûr, tous les oiseaux insectivores déjà en chute libre !!

Il est donc préférable de dépenser en achetant des coccinelles que des produits chimiques, aussi toxiques que chers !

A Visé, en région liégeoise, Adavalue produit, par exemple, des coccinelles par millions.

À la ferme d’élevage de coccinelles, 4 millions de larves par …

www.lavenir.net › cnt › dmf20140326_00453814

* Un recyclage vers d’autres cultures, le tournesol et peut être l’arachide ! Avec le réchauffement climatique que vous contribuez à favoriser, avec votre parti, on pourra bientôt cultiver la canne à sucre !!

Dans le cas présent, la cause est-elle le virus, les pucerons, ou sont-ils que les conséquences de conditions climatiques d’origine anthropique.

+Hiver doux suivi d’un printemps chaud et sec, semis tardif.

+ La sécheresse de plus en plus accusée.

La FNSEA devrait voir plus loin que ses pucerons car

bientôt il n’y aura plus de pucerons car il n’y aura plus de betteraves.

La betterave est une plante dont la culture requiert une utilisation importante d’eau. En culture non irriguée, la productivité des betteraves peut subir une diminution du rendement sucre de 50 % en cas de sécheresse prolongée.

Il faut s’adapter et non pas résister (sauf, provisoirement, pour permettre une transition culturale, les «bassines» sont à proscrire!) mais en changeant les esprits, les cultures et les méthodes.

Darwin disait que celui qui survit n’est pas le plus fort, le plus beau, le plus riche mais le plus malin, le plus adapté.

Merci, Vincent Bru, de l’avoir compris.

Signé Georges Vallet

crédits photos:Comment ces 4 insectes vous aident à lutter contre les …

greenreflex.fr › Insectes auxiliaires & ravageurs

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de note : 14

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

10 commentaires

  • « Que celle ou celui qui n’a jamais fauté lui jette la première pierre. »
    D’un camp, comme de l’autre.
    Le bons sens indique parfois la bonne direction.

    « In medio stat virtus », formule dans laquelle « virtus » n’est point vertu mais « courage ».
    Allons, Messieurs: « Courage … parlons! »
    Votre échange me fait penser à ces GLORIEUX BAVARDS qui se sont précipités dans les médias.
    ? Vous le voyez le résultat ?

  • Michel LACANETTE.

    On pourrait ajouter aussi que le Député Jean Lassalle ( quelque part proche du Modem) a voté pour le rétablissement des néonicotinoïdes. Alors que localement il dit lutter contre le projet de méga scierie prévu à Lannemezan. Il est vrai que les champs de betteraves sont bien loin de sa commune Lourdios, alors que les belles hêtraies de la forêt d’ Issaux appartiennent à sa commune. Quel que part n’ y aurait’ il pas  » Attention ne touche pas à mon arbre, mais notre homme n’ en est pas à paradoxe près.

  • Pierre-Michel Vidal

    Un député n’est pas là pour la défense des intérêts locaux. Il porte la voix de sa circonscription à l’Assemblée Nationale et donc se détermine en fonction de ce qu’il croît être l’intérêt général de la Nation. C’est très différend. Florence Lasserre, Jean-Paul Mattéi, Josy Poueyto (et aussi David Habib) se sont prononcées pour la défense de l’emploi dans une filière agroalimentaire où travaillent des dizaines de milliers de salariés français et dans le même temps pour notre indépendance nationale. Car vous évoquez les industriels betteraviers mais ils ont aussi des salariés ces industriels. Et ils doivent les payer. Il faut donc que les betteraves soient de bonne qualité pour être vendues un bon prix. Il me semble ainsi que la position de nos élus peut se comprendre. Même si le sort de nos abeilles ne m’est pas indifférent. Et vous avez bien raison de rappeler que leur existence est en péril.

    • « se sont prononcées pour la défense de l’emploi dans une filière agroalimentaire où travaillent des dizaines de milliers de salariés français  »

      Mais, dans l’agriculture des fruits et légumes et chez les apiculteurs, il y a aussi des milliers de salariés qui vont perdre leur travail du fait de la disparition des pollinisateurs! D’autre part, je le rappelais, les français vont devoir payer de plus en plus cher pour se nourrir avec la raréfaction des fruits et légumes!

      « et dans le même temps pour notre indépendance nationale. »
      Notre indépendance nationale passe aussi par l’utilisation du sucre de canne produit dans les départements français d’outre mer: Antilles, Réunion, Guyane. Ces départements sont en grosse difficulté, ce serait une aide substantielle garantissant l’indépendance nationale que de leur permettre de vivre de leur production.

      • Petit ajout un peu humoristique, j’en conviens, mais pas dénué de bon sens.

        Ce comportement qui consiste à vouloir tuer les pucerons, particulièrement utiles aux fourmis et aux insectes prédateurs, dont le rôle considérable dans la nature, n’est plus à démontrer, est étrange.
        En effet, l’ennemi des betteraves est un virus et non les pucerons.
        C’est contre le virus qu’il faut agir et pour cela il faut faire de la recherche et non mettre des insecticides!
        C’est un peu comme si on s’attaquait à tous les malades du Covid car ils transportent le virus, ou que l’on agresse violemment le facteur car il vous apporte une lettre des impôts!

  • Belle charge en effet contre ces députés qui ont voté pour le rétablissement des néonicotinoïdes. Il est important de souligner que ces quatre élus : Lasserre, Poueyto, Bru et Mattei appartiennent au parti MoDem, le parti de Bayrou. Ce vote a crée une forte dissension au sein de la majorité présidentielle. Ils n’ont pas tous voté de la même manière. A noter également que Pompili, actuelle ministre de la transition écologique, avait, à l’époque où elle était députée, inspiré une loi interdisant ces néonicotinoïdes.
    Qu’en conclure, sinon que lorsque vous votez pour un député, vous ne votez pas pour un programme ni une conviction, mais pour une ou un opportuniste. Ainsi si le hasard veut qu’on lui propose une promotion (ministérielle) alors il change d’avis.

    • Un seul mot: Bravo G.Vallet, tout ce qu’il fallait dire a été dit ,je me permettrais de rajouter qu’effectivement Lassalle et Habib (anti écolo notoire) ont mêlés leurs voix aux godillots de LREM et du MODEM
      Ces gens la ont bafoué la représentation nationale, 69% des Français s’étant prononcé contre le retour de ce poison!

      • Pierre-Michel Vidal

        Méfions-nous de la démocratie directe une majorité des français se prononcent pour la peine de mort ou contre le mariage pour tous, par exemple. Nous avons une représentation nationale, elle décide.

        • Oui mais la représentation nationale est élue pas les citoyens elle se doit de respecter les souhaits de la majorité sinon pourquoi voter

          • Pierre-Michel Vidal

            Bien sur vous avez raison. Mais pensez-vous que la majorité de la population soit favorable à la destruction d’une filière qui emploie des dizaines de milliers de salariés, compte-tenu de la situation que nous vivons ? Pour ma part je ne le crois pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *