Comment contourner la loi

5
(24)

Soyons clairs, vous et moi, ceux qui pensent que je vais ici donner une recette pour ne pas être, comme le petit peuple, soumis aux lois et règlements, se trompent sur toute la largeur. Au moment où se profile le spectre d’un nouveau confinement parce que personne ne peut enrayer cette épouvantable pandémie, il m’apparaît éducatif de décrire certains comportements coupables.

Ces comportements, je les rencontre fréquemment à l’occasion de mes pérégrinations pédestres. Plusieurs exemples démontrent que chacun ne vit qu’en fonction de ses « envies », de ses désirs et de ce qui est sa conception personnelle des mesures à respecter pour lutter contre la Covid19. Le souci de l’autre passe après le souci de soi-même. Drôle de société en vérité. Et ceux qui affirment haut et fort que les Français respectent correctement les mesures barrière sont loin de la réalité, du moins, celle que je vis quotidiennement.

Voici les exemples. Ce dimanche, je me suis rendu au domaine de Sers, à Pau, où se déroulait le CCI 5* (le Concours Complet International cinq étoiles). S’y déroulaient des épreuves d’équitation d’un très haut niveau dont notre ville doit s’ennorgueillir. En déambulant on pouvait voir que la majorité des spectateurs respectait le port du masque à défaut des distanciations sociales. La majorité, certes, mais pas la totalité. Il y avait là, dans la foule, deux hommes qui délibéremment ne portaient pas ce moyen de ne pas postillonner sur les autres. Ils tenaient l’un et l’autre une canette de bière à la main et fumaient. Tout près d’eux, à moins d’un mètre, trois gendarmes devisaient avec leur bonhommie légendaire. Ils ne pouvaient pas ne pas voir ces deux crétins. Cependant ils n’intervenaient pas. Pourtant un arrêté préfectoral imposait le port du masque. Alors, j’ai voulu en savoir davantage et ai ainsi appris que le port du masque n’est plus obligatoire dès lors qu’on fume ou qu’on boit. Curieuse exception à la règle dont d’ailleurs je ne suis pas sûr de la véracité. Enfin ces deux idiots avaient trouvé là un moyen de contourner la loi.

Toujours lors de mes déplacements pédestres, j’ai constaté que le bar, tabac, marchand de journaux situé pas très loin de chez moi, avait, avec une résignation exemplaire, respecté l’obligation imposée par le couvre-feu. Personne ne se trouvait sur la terrasse, personne dans l’établissement. Mais en face, de l’autre côté de la rue, le boulanger, lui, considérait les choses autrement. Devant son enseigne, sur le tottoir où il avait installé des tables, plusieurs personnes, assises, consommaient leur café matinal. Le marchand de journaux affichait une mine triste. Dans ses propos sourdait la réprobation contenue qu’il ressentait envers son indiscipliné voisin. Ainsi va la conception de chacun du respect des lois.

Il doit bien exister d’autres exemples de ces attitudes, peu importe d’ailleurs leur nombre ou leur nature. Ce qui compte c’est de reconnaître que, quoi qu’il arrive, quelles que soient les raisons qui justifient ces obligations, qu’elles soient mortelles ou pas, nous Français, nous aimons avant toute chose contourner la loi. Alors quand demain ou après-demain les autorités, constatant que nous ne parvenons pas à arrêter la progression du nombre des contaminés, du nombre des hospitalisés, du nombre des morts, nous annonceront des mesures encore plus restrictives, il nous faudra dire merci. Merci à tous ces crétins, ces idiots, ces imbéciles qui seront alors incapables de donner une explication à leur comportement, autrement que par des arguments dignes des personnes les plus immatures.

Pau, le 2 novembre 2020

Par Joël Braud

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 24

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

5 commentaires

  • Pour info et/ou rappel : un point de vue…

    Voir l’article  » Absurdistan  » : un journal allemand tacle la France dans sa gestion du Covid-19  »
    Chapeau de l’article :  » Le magazine de centre gauche  » Die Welt  » s’étrangle à la vue des règles  » répressives  » qui confinent, selon lui, à l’absurde en France, relate RTL.  »
    (Source : par  » LePoint.fr « , publié le 14/11/2020)

    URL : https://www.lepoint.fr/politique/absurdistan-un-journal-allemand-tacle-la-france-dans-sa-gestion-du-covid-19-14-11-2020-2401068_20.php

     » As usual  » : bonne lecture…

  • Robert Lacoste-Seris

    Aucune proposition pour améliorer son immunité que des positions rigides de technocrates incompétents . Si je reprends mon simple exemple personnel diabétique insulino dépendant ( DT1 )depuis 24 ans qui plus est âge de 72 ans je suis donc catégorise « à risque » vaste connerie . le risque c’est le déséquilibre glycémique , l’excès de sucre et de glucides point barre ( valable pour non seulement pour les  » obèses » mais pour une grande fraction de la population qui s’alimente mal parfois malheureusement faute de moyens financiers , victime d’une industrie alimentaire qui privilégie les plats ultra transformés. Donc c’est du Québec que m’est venue il y a 4 ans l’info d’une clinique spécialisée dans le traitement de ces pathologies par rééquilibrage alimentaires . Une diététicienne dans la banlieue de Toulouse a confectionné mes réglés LCHF et aujourd’hui je suis non seulement équilibre ( dosages d’insuline divisés par 3 ) mais avec équivalences d’un non diabétique. Ma diabeto m’avoue qu’aucune formation ne leur a été délivrée tout comme a la majorité des diététiciens .Depuis j’utilise un logiciel open source et du matériel importé de Chine introuvable chez nous . Voila notre France et son meilleur service de santé . NB je mourrai peut être du COVID ou d’autre chose mais sans les morbidités liés a cette maladie fleau de notre société pour le DT2 et résultat d’un déséquilibre métabolique gravissime pour les jeunes enfants actuellement lié a l’utilisation de perturbateurs endocriniens avec la bénédiction de l’establisment .

  • Petite pérégrination matinale paloise, du centre des Impôts de la rue d’Orléans jusqu’à la Mairie, j’ai compté 32 passants SANS MASQUE…
    Et je ne compte pas le Maire de la Ville… (Voir PéCé ci-dessus)
    Mais que fait donc la police…

  • Merci pour cet article.

    A force de lire certains récents articles, outre que celui-ci sur « Alternatives Pyrénées », force est de devoir lancer : Le mieux est d’éviter, si possible, d’écrire des articles au contenu qui laisse pour le moins dubitatif, et à défaut de pouvoir fermer sa gueule, plutôt d’inciter certaines personnes à avoir un comportement qui respecte strictement les gestes barrières !!!

    Pour info et/ou rappel, lire svp le pertinent article suivant de la presse locale, en l’occurence, la  » République des Pyrénées  » :
     » Coronavirus : face au défouloir sur les réseaux sociaux, des soignants excédés  » (par Nicolas REBIÉRE, publié le 7 novembre 2020)
    Chapeau de l’article :  » Chaque soir, des commentaires postés sur les réseaux sociaux de la Rép’ remettent en cause les statistiques officielles du coronavirus, au grand dam des soignants. Le rédacteur en chef a tenu à faire le point  »
    URL : https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2020/11/07/coronavirus-face-au-defouloir-sur-les-reseaux-sociaux-des-soignants-excedes,2755901.php

    Tout est (presque) dit, même si certains osent toujours distiller le mécontentement contre l’actuel gouvernement, et ce, via certains articles sur « Alternatives Pyrénées » et… ailleurs dans les médias !!!

  •  » Merci à tous ces crétins, ces idiots, ces imbéciles qui seront alors incapables de donner une explication à leur comportement, autrement que par des arguments dignes des personnes les plus immatures.  »

    Les règles devraient être respectées par nos élus à commencer par le premier d’entre eux localement pour donner l’exemple et ce aussi dans les locaux de la mairie, ce qui n’a pas été le cas si j’en crois ce qui m’a été rapporté.
    L’image et le message catastrophique de Biscarosse du 8 septembre 2020 étaient-ils adressé aussi au Président de la république et/ou au personnel soignant ?

    Je suis donneur de sang bénévole depuis plus de 30 ans, je continuerais à donner, et donner encore mais en voyant cette attitude de stupide effrontée à la Trump , j’aimerais dire à l’établissement français du sang, surtout si Monsieur Bayrou est contaminé et hospitalisé, refusez de lui donner mon sang.

    Vous avez parfaitement raison d’écrire : « Merci à tous ces crétins, ces idiots, ces imbéciles qui seront alors incapables de donner une explication  » et dire que Monsieur F Bayrou a été Ministre de l’Education Nationale. ça fait froid dans le dos, quand même !!

    Pour rappel l’article ci-dessous  » non port du masque = 135€ » . N’était il pas du rôle du procureur de dresser une contravention à Monsieur Bayrou ? Encore une fois , une absence de courage.

    La saison 2 covid19 française commence, en février la saison 3 est en préparation, malheureusement, selon l’avis des experts .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *